Actus

> Actualités

Alstom et Bombardier respirent avec le RER nouvelle génération

Le 11 janvier 2017


Le marché était stratégique pour l'avenir des deux usines des constructeurs Alstom et Bombardier dans la région : c'est chose faite avec l'annonce par le syndicat des transports de l'île-de-France de l'attribution du marché de la nouvelle génération de RER au consortium formé par les deux constructeurs.


bombardier

 

Bombardier et Alstom ont fini par emporter le marché colossal de la fabrication des RER nouvelle génération. Il s’agit ni plus ni moins d’un des plus importants contrats dans l’histoire du ferroviaire en Europe avec une première tranche de 1,55 milliard d’euros, soit 71 rames, qui rouleront à partir de 2021. Le montant total pourrait s’élever jusqu’à 3,75 milliards (225 rames). Cette attribution n’est pas une surprise depuis l’éviction du seul rival CAF, mais était fermement attendue dans le Valenciennois car déterminante pour l’avenir des deux unités. La première tranche échoiera à 70% à Alstom, à 70% pour son partenaire canadien. Outre les sites de Crespin et Petite Forêt, le projet concernera 7 aures sites d’Alstom (Reichshoffen, Ornans, le Creusot, Petit Quevilly, Saint-Ouen,Tarbes et Villeurbanne).
C’est « le plus important jamais financé par le Stif« , et le »plus gros appel d’offres jamais mené par la SNCF sur du matériel roulant » relève le communiqué du STIF.