Actus

> Actualités

Darmanin et Bertrand au secours des navetteurs Lille-Bruxelles

Le 2 février 2017


Les deux têtes de l'exécutif régional s'en prennent à Eurostar auprès de Guillaume Pépy


 

 

 

Xavier Bertrand, président du conseil régional, et son vice-président aux transports Gérald Darmanin s’en prennent à Eurostar. Dans un courrier vif adressé à Guillaume Pépy, président de la SNCF, ils dénoncent le changement intervenu sur le train Bruxelles-Lille de 17h56 qui n’offre plus que 68 places dont 48 assises seulement, depuis le 30 janvier alors que 103 abonnés quotidiens utilisent ce train. « Chaque jour, ce seront donc 35 de ces abonnés qui ne trouveront plus de place pour rentrer chez eux », déplore le communiqué qui souligne que 20 personnes seront debout et 48 assis « dans un wagon bondé au mépris du confort minimum qu’ils sont en droit d’attendre. Cette situation est inadmissible », lancent les deux élus. Eurostar renvoie les abonnés vers le train Thalys de 17h17, ce qui raccourcit la journée de travail.

« Nous rappelons que la SNCF détient 55% d’Eurostar et qu’il est indispensable que les lillois qui font Bruxelles-Lille puissent voyager dans de bonnes conditions ».