Actus

> Actualités

Forte augmentation du chômage régional en décembre

Le 24 janvier 2017


Le seul département du Nord enregistre 2800 chômeurs de plus en un mois. Sur toute l'année 2016, le nombre de demandeurs d'emploi a cependant reculé de 2,9% dans les Hauts-de-France


 

pole_emploi_bd

 

Le nombre de demandeurs d’emploi en Hauts-de-France a connu une nette poussée en fin d’année, en progression de 0,8 point sur un mois, soit 3164 demandeurs de plus. Il s’agit d’une hausse équivalente à la moyenne nationale. En intégrant les catégories A, B et C, l’évolution est légèrement favorable, avec un recul des inscrits de 0,1%.

Par département, c’est le Nord qui connaît l’évolution la plus mauvaise, en hausse de 1,6% (soit 2800 demandeurs d’emplois de plus en un seul mois. Le Pas-de-Calais connaît lui une parfaite stabilité.

Les femmes sont nettement plus touchées ce mois-ci (+1,1% contre + 0,6% pour les hommes).

Toutes les catégories d’âge voient leur situation se dégrader mais c’est plus particulièrement sensible chez les 25-49 ans et 50 ans et plus (+ 0,9%).

La Direccte ne donne pas de statistiques en catégorie A sur l’ancienneté au chômage, se contentant de la seule catégorie ABC qui s’améliore pour les inscrits depuis plus d’un an (-0,5%) mais se dégrade pour les inscrits récents (+ 0,4%).

Sur l’ensemble de l’année 2016, le chômage enregistre un recul de 2,9% du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A. (soit 11 269 chômeurs de moins). Sur les catégories A, B et C (demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et ayant exercé ou non une activité dans le mois), la baisse est limitée à 0,5%.

On relèvera que la Direccte Hauts-de-France diffuse sur son site Internet une synthèse et un tableau récapitulatif qui ne s’intéressent qu’aux  catégories ABC, dont la situation globale s’améliore, négligeant complètement la catégorie principale des chômeurs à savoir la catégorie A, dont la dégradation est, elle, manifeste. Dans un contexte de défiance forte vis à vis des statistiques, cette pratique est particulièrement regrettable.