TendancesEco 121- n°59- Mars 2016

> Indiscretions

Indiscrétions


Les derniers indiscrets glanés en février.


5. C’est le nombre d’accélérateurs de projets rev3 que la CCI Nord de France aimerait développer (un par département). Deux type d’accompagnement sont dores
déjà prévus. Un programme « jeune talent » pour les projets qui vont démarrer dans les 3 mois.Un autre
pour aider les jeunes entreprises à se faire une place dans un réseau et un marché.

Niergnies Solaire

panneaux solairesLa centrale solaire de l’ancienne base aérienne  du Cambrésis se concrétisera en 2016. L’entreprise lyonnaise Sun’R a remporté un appel d’offres pour produire 11,1 GWh/an pour le compte d’EDF. 10 MW de panneaux devraient être installés d’ici début 2017. D’autres tranches devraient suivre. A terme, le site produira 46 GWh/an soit plus de 50% de l’énergie photovoltaïque régionale.

 

 

 

Vers une Fondation Toyota

Le constructeur japonais a dévoilé, lors des 15 ans de la Yaris à Onnaing, son intention de créer une fondation pour accompagner des projets en lien avec l’éducation, la sécurité routière et l’environnement. Adossée à la Fondation de Lille, elle sera financée grâce à un programme de formation destiné aux cadres et dirigeants d’entreprise.

 

Nénuphar asiatique ?

nenupharDes investisseurs asiatiques chinois et japonais seraient prêts à soutenir le projet d’éoliennes flottantes contra-rotatives développé par l’entreprise Nénuphar basée à Lille et Aix en Provence, révèle le Figaro. “Il s’agit pour l’instant de prise de contact”, nuance Olivier Jaboulay, directeur général de l’entreprise. En 2014, Nenuphar avait déjà levé 15 M€ accompagnée auprès d’Areva, Ecotechnologie et ID Invest Partners.

 

 

 

Flagship de banque verte

Le Crédit Agricole Nord de France va se doter d’une agence laboratoire au coeur de la rue de Béthune à Lille. Le projet verra le jour au second semestre, en vue d’en faire un « flagship » et un lieu d’expérimentation des nouvelles formes de relation client, de services, et d’organisation du travail.

 

Jean-Pierre Letartre après Philippe Vasseur ?
LetartreLe nom du patron d’EY France, Jean-Pierre Letartre, vice-président du Medef, circule pour succéder à Philippe Vasseur à la tête du Comité Grand Lille. Sans démentir, l’intéressé relève que «ayant créé et ayant été président du Comité Grand Lille à Paris, c’est un bruit qui court habituellement ».