EntreprendreEco 121- n°59- Mars 2016

> Créateurs

Jagger & Lewis donne la parole aux chiens


Frédéric Deconinck et Alexandre Delille. Ils ont inventé un collier connecté au service du bien-être du chien.


Jagger and LewisQuel maître n’a pas voulu connaître le comportement de son chien en son absence ? C’est désormais possible grâce à l’innovation de Frédéric Deconinck et Alexandre Delille, créateurs de la société Jagger & Lewis au sein de l’incubateur d’Euratech à Lille. Le principe est simple : après avoir téléchargé une appli sur son portable et attaché au collier du chien un boîtier de cinq centimètres, l’utilisateur sera en mesure d’analyser une cinquantaine d’attitudes différentes et de détecter tout comportement inhabituel. Étude de la luminosité, de la température des lieux, enregistrement des sons…

 

Cet objet inédit améliore les relations entre l’homme et l’animal. « L’envoi d’alertes, de notifications et de conseils permettent à l’homme et au chien, de vivre plus heureux et plus longtemps ensemble. » Cet objet a été mis au point avec la collaboration de Claude Beata, membre du collège européen de médecine vétérinaire comportementaliste. Ces deux passionnés d’animaux ont investi leurs économies dans ce projet et ont obtenu un prêt de 400 K€ auprès de BpiFrance. Alexandre Delille a revendu en 2014 une agence web qu’il avait créée dix ans plus tôt tandis que Frédérick Deconinck était directeur digital de Tape à l’œil. 12 personnes ont déjà été embauchées en attendant une levée de fonds de 2 M€ d’ici fin 2016 auprès d’un industriel et de business angels non encore identifiés. Ces deux lauréats de LMI ont noué de nombreux contacts au salon électronique CES de Las Vegas où ils étaient invités sur le stand de la Poste en tant que lauréats French IOT 15.

 

Les deux associés espèrent vendre 9000 boîtiers d’ici fin 2016 (au prix de 179 €) plus un panel de services premium comme une mutuelle santé ou la géolocalisation. Produit en partenariat avec HTM, holding du groupe Boulanger, l’objet sera commercialisé avant l’été en magasins spécialisés en électro- nique, en animalerie et chez les vétérinaires.

Armelle Roussel