EntreprendreEdito n°68-Février 2017

> Innovation

La Banque Populaire du Nord accélère sa digitalisation


La BPN met en place la signature électronique depuis son smartphone et un crédit automatique en deux jours. Parmi d'autres innovations. La mue digitale accélère.


banque pop inno

 

 

La Banque Populaire du Nord met le turbo dans le numérique. Coup sur coup, la banque met en place la signature électronique des contrats sur mobile, un crédit professionnel digital automatique et le paiement avec l’application Apple Pay. «A la BPN, le digital est au cœur des axes stratégiques depuis quatre ans», décode Jacques Ziegler, directeur général adjoint de la banque régionale.

Si depuis longtemps les clients sont ap- pelés à signer numériquement les contrats en agence, la procédure est dés- ormais dupliquée sur smartphone, de- puis novembre dernier. Une nécessité commerciale aussi alors que les clients toujours plus connectés vont de moins en moins en agence, et qu’ils montrent une appétence toujours plus grande pour le numérique. « La chaîne de liaison est la même, sécurisée de bout en bout. Le certificat numérique se loge sur l’infrastructure Groupe avec horodatage», poursuit le directeur des opérations, qui note que la BPN est la première à proposer cette signature en mobilité « SEM » en langage interne. Sur certains produits particuliers, de type assurance, une authentification supplémentaire peut être demandée, avec une identification par un code envoyé par SMS.

La banque va innover aussi en proposant dans les prochaines semaines à un panel de clients professionnels présélectionnés par leur profil un crédit digital pré-accordé, qui peut être souscrit directement en ligne, à la manière d’un droit de tirage. Ce « Crédit Pro Digital », d’un montant de 30 à 35 000 euros, est destiné surtout aux artisans, commerçants et professions libérales. Il sera distribué sans garantie, sans assurance et sans justification. La BPN vise 4000 clients sur ce produit sans équivalent dans la région.

 

“Direct et Proche”

Depuis quelques mois, la banque propose aussi le paiement par Apple Pay, au terme d’une exclusivité négociée par le groupe BPCE. L’outil, d’une grande simplicité, rencontre un grand succès. Il suffit d’enregistrer au préalable une carte de paiement sur son i-phone de génération 6 ou 7.

Par ailleurs, la banque commercialise le dispositif Dilizi, un système d’encaissement connecté – via un terminal- destiné aux commerçants en déplacement. « Il fonctionne comme une véritable caisse enregistreuse. Le client reçoit son ticket de paiement par mail ou sms, et les données sont immédiatement consolidées » explique Yalcin Avcioglu, « digital champion » de la BPN. Le dispositif se répand large- ment, aussi bien chez des artisans , des Pme ou des vendeuses en réunion de type Tupperware.

Enfin, la Banque Populaire du Nord propose des services digitaux à ses clients via une offre baptisée « Direct et Proche ». Elle propose par exemple aux commerçants de bâtir leur site Internet (en 21 jours au maximum) et d’en assurer la maintenance, dans le cadre d’un partenariat avec Publicis. Le coût revient de 50 à 100€ par mois. L’offre devrait s’élargir dans les prochains mois vers un kit du créateur d’entreprise, un projet conçu dans le cadre d’un hackathon interne aux Banques Populaires. L’accélération digitale, c’est maintenant.