Actus

> Actualités

Microalgues : Roquette met un terme à sa JV avec Solazyme

Le 25 juin 2013


Le géant des produits amylacés reprend son indépendance en dissolvant la co-entreprise créée en 2010 avec Solazyme dans les microalgues, un domaine dans lequel il réaffirme ses ambitions.


 

Le groupe agroalimentaire de Lestrem annonce aujourd’hui dans un communiqué laconique la fin de la co-entreprise lancée en 2010 avec le californien Solazyme, spécialiste des microalgues. Roquette met en avant des « divergences sur les objectifs commerciaux de Solazyme Roquette Nutritionals » qui justifient la dissolution de cette entité. Ce qui ne signifie pas pour autant que Roquette renonce à ses ambitions dans le domaine des microalgues. Le groupe, qui a beaucoup investi dans ce secteur depuis 2008, reprend son indépendance. Roquette renouvelle sa confiance dans le développement d’ingrédients innovants issus de microalgues non génétiquement modifiées pour les applications alimentaires, domaine où il a capitalisé beaucoup de know-how depuis cinq ans.

Le groupe affiche son ambition de maintenir ses objectifs et son calendrier initial, en mettant en œuvre « les ressources nécessaires ».

Rappelons que Roquette s’est doté fin 2011 d’une usine de production d’algalin, une farine à base de microalgues, utilisée comme ingrédient fonctionnel, sur son site de Lestrem.

Le groupe familial Roquette Frères emploie 7800 salariés pour un chiffre d’affaires de 3,1 milliards d’euros réalisé dans plus de 100 pays.

OD