Actus

> Actualités

Nouveau SCOT : le grand Lille se dote d’un horizon d’aménagement à 2035

Le 28 février 2017


Parmi les axes du nouveau SCOT, l'extension urbaine doit être limitée à 135 ha/an.


La métropole lilloise s’est dotée le 10 février d’un nouveau schéma de cohérence territoriale (SCOT) pour anticiper les 20 prochaines années. Le SCOT était présenté ce jour par Marc-Philippe Daubresse, vice-président de la MEL. Ce document d’urbanisme, qui porte sur 133 communes (soit 1,25 M d’habitants), affirme vouloir « garantir les grands équilibres du développement » entre développement de la ville et préservation de la campagne. Il fixe le principe de la consommation de 135 ha/an d’extension urbaine, pour limiter l’étalement urbain. Il affiche la volonté de produire 130 000 logements neufs et d’en réhabiliter le double. En matière économique, le SCOT souligne son objectif de renforcer les cinq grands écosystèmes économiques que sont la métropole agricole, marchande, productive et durable, de la culture, la créativité et dle tourisme et la métropole de la santé et des services à la personne.

Un des enjeux forts annoncés est d’assurer l’accessibilité du territoire et la fluidité des déplacements, en optimisant les infrastructures existantes, en confortant les transports en commun et les modes doux, mais aussi en valorisant le fluvial et le ferroviaire en matière de fret.

Le SCOT new look se veut par ailleurs exemplaire en matière environnementale, notamment en conjuguant protection de la ressource en eau et développement innovant au su de Lille, pari d’autres ambitions.