Alive Groupe se marie avec Art Event Group

Le projet bruissait depuis un an. Alexis Devillers avait en première intention d'acquérir Art Event Group. C'est finalement un autre montage qui a été retenu, pour marier deux acteurs importants de l'événementiel : le tourquennois Alive Group, spécialiste des prestations techniques audiovisuelles, et le parisien Art Event Group, un grand nom de l'aménagement d'espaces, de la décoration, mais aussi présent dans la location de mobilier pour l'événementiel. Le premier réalise 22 M€ de chiffre d'affaires avec 170 salariés, le second 24 M€ avec 250 salariés. Deux des trois associés d'Art Event Group quittent l'entreprise tandis que Pascal Gosselin reste aux commandes et entre dans la holding de tête Alive Group. De son côté, Alexis Devillers devient Pdg du nouvel ensemble, même si sa participation se trouve encore diluée. « Mais les opérationnels sont majoritaires », précise-t-il. L'opération a été permise par une belle levée de fonds de 5 M€ réalisée fin 2016 par Alive auprès de Siparex, Re-Sources et l'IRD.

Doubler la part de l'international
Les perspectives affichées sont alléchantes : les deux sociétés sont très complémentaires, pas seulement en terme de métiers. « Eux ont la clientèle que je voulais sur Paris, et nous leur apportons notre clientèle provinciale. Eux se développent bien à l'international, à partir de leur filiale de Lausanne notamment », se félicite le Pdg qui souligne qu'Art Event Group gère par exemple le forum de Davos. Les deux structures sont conservées, avec d'un côté l'installation générale et les décors, de l'autre les prestations techniques. L'école de formation d'Alive sera transformée en Alive School ouverte aux deux entités, Art Event Group n'ayant pas d'outil de formation propre. La capacité globale d'investissement annuelle sera portée à 5 M€.

Surtout, la nouvelle géographie du groupe ouvre de grosses perspectives commerciales. De 46 M€ consolidés aujourd'hui, les ventes pourraient monter à 60 M€ d'ici à 2020 par croissance organique. « Je crois qu'on fera plus », parie Alexis Devillers, qui n'exclut pas non plus des acquisitions, en particulier pour renforcer le maillage territorial d'Alive, absent au sud de la Loire. Le Pdg vise en particulier Bordeaux, PACA et la région lyonnaise. Mais l'international devrait aussi être un beau levier de croissance. Il représente actuellement 10% du chiffre d'affaires global, un ratio qui pourrait rapidement doubler. Le groupe, fort de 420 salariés aujourd'hui, est parti pour grossir rapidement. Alexis Devillers souligne que non seulement il n'y aura aucune suppression de postes mais que la chasse aux talents est ouverte, avec dix recrutements en cours actuellement.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 06/04/2018 Olivier Ducuing Actualités

EXCLUSIF Les éoliennes de Nénuphar font naufrage

L'entreprise lilloise qui avait développé une technologie propre d'éoliennes flottantes offshore ne s'est pas remise de la défection d'Areva. 27 personnes seront licenciées.

Publié le 30/03/2018 Olivier Ducuing Actualités

200 nouveaux emplois logistiques dans le Douaisis

L'aménageur Goodman va investir 25 M€ pour sortir de terre une plate-formede 37 000 m2 d'ici à la fin de l'année

Publié le 30/03/2018 Julie Kiavué Actualités

Trois dirigeants belges primés pour leur investissement en Hauts-de-France

Ardo et Tessenderlo group ont reçu respectivement le Prix structurant et le Prix innovant lors de la cérémonie du Prix du meilleur investisseur belge en France pour leur investissement en Hauts-de-France. REO Veilling a été récompensé par le Prix du public.

Publié le 30/03/2018 Olivier Ducuing Actualités

In'Tech Médical grand prix 2018 de la Société Industrielle du Nord

En pleine semaine de l'industrie, la SINF a distingué l'entreprise de Rang-du-Fliers, passée en 17 ans de 15 salariés à 630 et au rang de numéro un européen de l'instrumentation de chirurgie orthopédique.

Publié le 29/03/2018 Olivier Ducuing Actualités

IVS s'adosse à BVA

BVA prend 39% des parts de la start up d'Euratech spécialiste du traitement de l'image en magasin et lui apporte d'évidentes synergies dans le traitement des données.

Publié le 16/03/2018 Julie Kiavué Actualités

La première pierre du nouveau site industriel de Diagast posée

Le chantier du deuxième bâtiment de Diagast vient d'être lancé sur le campus d'Eurasanté à Loos, à quelques mètres du siège.

Publié le 16/02/2018 Actualités

Finorpa et NFA montent chez PingFlow

La jeune entreprise d'Euratech réalise son premier tour de table pour 1,5 M€.

Publié le 16/05/2017 Actualités

Numérisation agricole : Karnott lève 1,1 M€€

La start up basée à Euratechnologies veut passer rapidement de 4 à 15 collaborateurs pour doper son boîtier connecté pour le monde agricole.

Publié le 01/12/2016 Actualités

La Région part à la pêche aux déçus du Brexit

Région. Les Hauts-de-France lancent une campagne de com bien ciblée outre-Manche pour convaincre les entrepreneurs britanniques de s'implanter chez nous.