Altaïr (Starwax) croque un gros acteur espagnol

dano_web

 

Les produits d’entretien Starwax auront désormais des cousins espagnols. Le groupe Altaïr, qui possède cette marque ainsi que Kapo et Sinto, vient de conclure le rachat de la société espagnole Quimicas Oro. Basée à Valencia, celle-ci réalise un chiffre d’affaires de quelque 40 M€ avec une centaine de salariés, dans la production et la distribution d’insecticides, détergents et produits d’entretien. Cette acquisition fait suite à une acquisition beaucoup plus modeste en février dernier, celle du distributeur du groupe en Belgique, Enteco (2 M€ de ventes).

Cette opération majeure pour Altair (70 M€ avant acquisition, deux usines à Noyelles-les-Seclin et Aubagne) fait du groupe un leader européen des produits ménagers et insecticides, qui totalise désormais 370 salariés. « Quimicas oro est une très belle société au profil très complémentaire au nôtre, tant d’un point de vue commercial qu’industriel. De nombreuses synergies positives sont attendues et je suis convaincu que ce rapprochement permettra de renforcer les deux groupes qui ont chacun beaucoup à apprendre l’un de l’autre», déclare Jean-Pierre Dano (photo), président d’Altaïr, adossé depuis 2016 à des fonds animés par Motion Equity Partners

O.D.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 02/12/2017 Eco121

Sénevé Capital fond pour Loyez-Woessen

Phalempin. Le champion du beurre en marque distributeur passe dans les mains de Sénevé Capital associé à un ancien cadre dirigeant de Sodiaal.

Publié le 02/12/2017 Eco121

Lille perd l'Agence du Médicament mais gagne en élan collectif

Région. Malgré la mobilisation, l'Agence européenne du médicament va à Amsterdam. Derrière une ambiance de règlements de compte, reste une dynamique à valoriser.

Publié le 02/12/2017 Eco121

Frédéric Cuvillier : "Boulogne s'affirmera comme le cœur de la Côte d'Opale"

Le président de la Communauté d'agglomération du Boulonnais évoque l'avenir du Boulonnais à l'heure d'une concentration spectaculaire de projets dans la ville littorale.

Publié le 02/12/2017 Eco121

Le Garrec élargit encore son terrain de jeu outre-mer

L'armement familial boulonnais poursuit son développement ultramarin en s'offrant toute la pêcherie de Saint-Pierre-et-Miquelon

Publié le 02/12/2017 Eco121

À LA CROISÉE DE TOUS LES ENJEUX DE LA FILIÈRE HALIEUTIQUE

AQUIMER Né en 1998 à Boulogne mais avec une vocation nationale, le pôle de compétitivité œuvre à accroître la valeur ajoutée des produits de la mer. Une démarche essentielle pour s'adapter aux nouvelles demandes.

Publié le 02/12/2017 Eco121

Publié le 02/12/2017 Eco121

Les Hauts-de-France, une région attractive

Dans la continuité des études menées par KPMG en 2011 et 2014, Nord France Invest a demandé à KPMG de mesurer l’attractivité de la région « Hauts-de-France », dont les frontières se sont élargies depuis la dernière étude. Pour ce faire, KPMG est allé à la rencontre de 138 entreprises à capitaux étrangers implantées dans notre région sur les 1857 recensées.

Publié le 02/12/2017 Eco121

Sébastien Horemans : Entre crypto-monnaie et militantisme patronal

A 47 ans, le patron de la start-up amiénoise de crypto-monnaieH-Equities a déjà un long parcours entrepreneurial.

Publié le 02/12/2017 Eco121

LA PANNE IMPOSSIBLE POUR OVH

Le flop du mois