Ascoval : verdict favorable dans une semaine ?

Les salariés ont apporté un soutien unanime au projet Altifort Les salariés ont apporté un soutien unanime au projet Altifort

 

 

Mercredi prochain le 19 décembre, les salariés d'Ascoval auront peut-être un cadeau de Noël anticipé. Le tribunal de grande Instance de Strasbourg, qui tenait audience ce mercredi, a en effet repoussé sa décision d'une semaine.
Mais l'optimisme règne enfin sur ce dossier très sensible socialement et très stratégique sur le plan industriel. « Tous les feux sont au vert », veut croire Cédric Orban, directeur de l'éciérie électrique de Saint-Saulve. Point clé : le financement de la reprise, revu nettement à la hausse, serait désormais verrouillé. Il a été porté à 153 M€ dont une part beaucoup plus substantielle désormais apportée par le candidat à la reprise, Altifort. Lequel mettrait 35 M€ dans l'escarcelle, au côté de l'Etat (25), la région (12), Valenciennes Métropole (10), un factor (25) et un opérateur en leasing sur équipement (40).

Autre élément déterminant : le soutien unanime de tous les acteurs du dossier au projet Altifort, qu'il s'agisse des salariés, des administrateurs judiciaires, des AGS, du procureur et du juge commissaire.

Le projet Altifort se fonde sur la construction d'un train à fil afin de valoriser les demi-produits réalisés aujorud'hui par Ascoval, mais aussi sur la poursuite des gains de productivité et par une montée en charge pour améliorer le coût à la tonne. L'usine passerait ainsi de 200 000 tonnes en 2018 à 500 000 tonnes. Ascoval produit aujourd'hui en moyenne à un prix de revient de 260-270 € la tonne, contre 400 euros en janvier 2017. Le prix du marché est à 220 €. Mais Ascoval a l'ambition d'atteindre les 185 € la tonne. Selon Cédric Orban, Ascoval fait l'objet de nombreuses requêtes de cotation de potentiels clients, qui étaient attentistes jusqu'alors mais qui commencent clairement à se positionner au vu des perspectives positives de relance de l'activité.

Le business plan d'Altifort prévoit une phase de pertes en 2019, le temps d'optimiser son outil et de bâtir son nouvel équipement, pour viser l'équilibre ensuite.

En cas d'accord du tribunal, l'entrée en jouissance d'Altifort n'interviendra qu'au 1er février, au terme de l'accord de production signé avec Vallourec et Schmoltz.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

La marque est déjà déclinée sur des T-Shirts réalisés par Gentle Factory
Publié le 11/12/2018 Olivier Ducuing Actualités

La Région s'offre une marque « Haut & Fort », ... inutilisable à l'international

Moins d'un mois après que la MEL ait annoncé sa marque territoriale Hellolille, le conseil régional a procédé de même le 11 décembre à la cité des Congrès de Valenciennes. Une marque inutilisable à l'international.

Jean-Baptiste Poissonnier, Yann Polak et Caroline Poissonnier.
Publié le 10/12/2018 Julie Kiavué Actualités

Baudelet Environnement englobe Polak & Fils

Les effectifs et la direction de la société familiale nordiste Polak & Fils resteront inchangés.

L'équipe de l'Echappée bière s'est réunie au complet à l'occasion de la fête des 5 ans de l'entreprise
Publié le 07/12/2018 Olivier Ducuing Actualités

L'Echappée bière accélère pour ses 5 ans

Après avoir essaimé à Bruxelles, Strasbourg et Bordeaux, l'entreprise d'événementiel brassicole compte poursuivre son maillage territorial en s'implantant à Montpellier

Enseigne Prise Direct.
Publié le 06/12/2018 Julie Kiavué Actualités

Après une année satisfaisante, l'Unéal confiante en l'avenir

La coopérative céréalière affiche un résultat d'exploitation en hausse de 6% et vise une très bonne année 2018-2019.

Publié le 06/12/2018 Julie Kiavué Actualités

Gilets jaunes : la préfecture des Hauts-de-France vient en aide aux entreprises

Ligne téléphonique, indemnisation, étalement des échéances fiscales... Le préfet Michel Lalande annonce les mesures prises en région pour soutenir les entreprises.

Publié le 06/12/2018 Olivier Ducuing Actualités

Gilets jaunes : facture très salée pour nos entreprises régionales

Une enquête menée par la CCI Hauts-de-France sur l'impact du mouvement des gilets jaunes sur la vie économique révèle une perte de chiffre d'affaires moyenne de 25% pour les entreprises de la région, particulièrement dans le commerce et le secteur CHR. Enorme.

Publié le 05/12/2018 Actualités

Carrefour grosse victime collatérale des gilets jaunes

Le groupe de distribution voit les ventes de ses 54 magasins régionaux reculer de façon très significative depuis quinze jours de mouvements des gilets jaunes.

Bruno Contestin, président de Lille Place Juridique et Grégory Sanson, son homologue de Lille Place Financière
Publié le 05/12/2018 Olivier Ducuing Actualités

Le droit et le chiffre lillois se distinguent

L'innovation et la valeur ajoutée dans le domaine du droit, de la finance et de l'assurance ne sont pas cantonnées à Paris. Ce message est le fondement des premiers grands prix de l'innovation et de la performance organisés par les professionnels régionaux le 4 décembre.

Xavier Vignal (à d) prend la direction de la filiale parisienne
Publié le 04/12/2018 Olivier Ducuing Actualités

Ingénierie :Elysis s'implante à Paris

Le cabinet lillois d'ingénierie prend pied dans la capitale et vise aussi des implantations au Havre, à Nantes et Amiens.

La nouvelle façade illuminée de Lille Grand Palais a été dévoilée le 29 novembre.
Publié le 30/11/2018 Julie Kiavué Actualités

Lille Grand Palais se vante d'une année 2018 "légendaire"

Le complexe a accueilli 274 événements cette année pour un chiffre d'affaires de 20 M€. En croissance de 7% par rapport à l'année précédente.