Auchan lance son premier « Auchan Bio » à Marquette

Auchan Bio

 

 

450 m2 entièrement dédié au bio, sous la signature Auchanbio : voici le nouveau concept que l'enseigne à l'oiseau va expérimenter à Marquette-lez-Lille, sur le parc de l'innovation. Le magasin sera d'ailleurs voisin d'une autre enseigne testée par Auchan depuis cinq ans, les Partisans du goût. Auchan dispose également d'une autre enseigne, Coeur de Nature, testée dans deux magasins à Brétigny et à Paris, mais positionnée comme une spécialiste, sans produits à marque Auchan. Après des débuts difficiles, Coeur de Nature serait rentable dès cette année.

Auchan Bio affiche un positionnement nettement différent. Patrick Espasa, président d'Auchan Retail France, souligne que l'enseigne porte la marque Auchan, plus de 10% des 4200 références produits sont au logo Auchan, 85% des produits sont d'origine française, et le magasin compte une cuisine en son cœur, avec deux cuisiniers dédiés. 30 fournisseurs sur les 140 du magasin sont originaires des Hauts-de-France. Et il reste de la place pour de nouveaux fournisseurs, assure la direction d'Auchan, qui estime pouvoir monter à 5000 références.

 

espasa-Auchan retail

Le magasin, ouvert le 8 novembre, vise 16000 clients par semaine avec un objectif de plus de 5 articles par personne. Le magasin, qui emploie 10 salariés, proposera aussi du click and collect. Patrick Espasa (photo) se donne 18 mois pour tester, avant de le déployer, ce concept qui marque « l'engagement militant pour le bon, le sain et le local d'Auchan ». Auchan Retail France, qui admet un certain retard par rapport à ses grands concurrents sur le bio, entend clairement surfer sur la montée en puissance spectaculaire des ventes de bio. Dans tous les formats de distribution, le chiffre d'affaires bio s'envole, de 13% dans les hypermarchés, de 15% sur Auchandirect.fr ou encore de 33% sur le drive. Pour autant, le groupe n'affiche encore qu'une part de marché de 9,2% en grandes surfaces alimentaires, en-deça de la position globale du groupe.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 06/11/2017 Eco121

Brexit : Un business lounge pour les entrepreneurs britanniques

La Région et la CCI Hauts-de-France viennent d'inaugurer un business lounge pour faciliter les contacts entre entreprises britanniques et nordistes.

Publié le 06/11/2017 Eco121

Alexandre Martin nommé banquier conseil de LCL Nord Ouest

Ce Skema Lille était jusqu'à présent directeur du centre d'affaires grandes entreprises du réseau Nord Ouest.

Publié le 06/11/2017 Eco121

Régis Thevenet, premier président de l'Ordre des architectes des Hauts-de-France

Cet architecte amiénois vient d'être élu à la tête de cette nouvelle instance issue de la fusion des conseils de l'ordre de Picardie et du Nord-Pas-de-Calais.

Publié le 06/11/2017 Eco121

La rénovation du Stade Bollaert mise en question par la Chambre régionale des comptes

Des rapports de la juridiction financière pointent un montage financier réalisé hors de tout cadre juridique existant.

Publié le 05/11/2017 Eco121

Pierre Coursières, président du Furet du Nord: «  On ira le plus vite possible aux 100 M€  »

Alors que le Furet du Nord (420 salariés, 90 M€ de CA) vient d'ouvrir son 17e magasin, à Saint Quentin-en-Yvelines, Eco121 interroge son président Pierre Coursières.

Publié le 05/11/2017 Eco121

Indiscrétions

Les indiscrets glanés au mois d'octobre.

Publié le 05/11/2017 Eco121

Des hauts et des bas

Le top et le flop du mois.

Publié le 05/11/2017 Eco121

Portraits express

Les deux portraits express du mois.

Publié le 05/11/2017 Eco121

Olivier et Sophie Lebreuilly multiplient les pains et les boulangeries

Ce couple parisien a décidé une reconversion inattendue dans la boulangerie. Trois ans après, ils sont 120 salariés et veulent doubler en un an.