Boulogne : l'ex gare maritime va se transformer en complexe hôtel et thalasso

signature Boulogne hotel

 

 

Le maire de Boulogne Frédéric Cuvillier affichait un large sourire dans la salle des mariages mardi. Motif de la jubilation de l'édile : une signature majeure avec le promoteur VIAE et le groupe de rééducation et thalassothérapie Prévithal, en vue de transformer l'ex gare maritime, devenue une verrue en centre ville, en un complexe hôtelier de standing assorti d'un centre de thalasso. Au total, un investissement de 52 M€ qui doit entraîner dans son sillage la création de 150 emplois directs et autant d'emplois indirects. Le site doit ouvrir pour Pâques 2019. « On a un potentiel très conséquent sur les clientèles belge et anglaise », note Marie-Claire Taillis, directrice de Prévithal, qui s'appuie sur le succès de leur centre de Granville (600 salariés). A Granville, les curistes dépensent en moyenne 1150 euros par personne en chambre double, 300 à 400 euros pour la clientèle de week-end, et un niveau variable pour la clientèle de séminaire. Des études locales jugent qu'un euro dépensé dans le centre en entraîne un autre en ville. On retrouvera un modèle similaire à Boulogne mais uniquement en thalassothérapie et non en rééducation.

 

vue archi hotel boulogne

Le calendrier de construction est très tendu, ce qui explique une projection de 450 à 500 emplois pendant le chantier lui-même. La ville porte de son côté un projet de palais des congrès qui devrait être réalisé dans le même timing.

OD

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 07/06/2017 Accueil

Protéines végétales : Roquette investit encore 40 M€ à Vic-sur-Aisne

Le groupe familial multiplie les investissements stratégiques depuis six mois.

Publié le 02/06/2017 Accueil

La MEL récupère les ruches d'entreprises de la métropole lilloise

Après la compétence voierie, le Conseil départemental du Nord s'apprête à transférer à la MEL la gestion des ruches d'entreprises de Tourcoing, Hellemmes et d'Armentières et Villeneuve d'Ascq.

Publié le 02/06/2017 Accueil

Philippe Hourdain met la mobilité en haut de la pile des priorités

Le président de la CCI Hauts de France souhaite une véritable stratégie régionale concertée sur la mobilité et la logistique.

Publié le 01/06/2017 Accueil

Indiscrétions

Les indiscrets glanés dans le mois.

Publié le 01/06/2017 Accueil

Des hauts et des bas

Le top et le flop du mois.

Publié le 01/06/2017 Accueil

Verbatims

Les phrases glanées au cours du mois de mai.

Publié le 01/06/2017 Accueil

Portraits express

Publié le 01/06/2017 Accueil

Mouvements

Les dernières nominations en région.

Publié le 01/06/2017 Accueil

Logistique : les Hauts-de-France montent en cadence

Externalisation massive de la pre?paration des commandes jusqu'au transport, explosion du e-commerce, course a? la re?duc- tion des de?lais, concentration : le moins qu'on puisse dire est que la logistique est sur une vague porteuse. Avec sa position ge?o- graphique de porte de l'Europe du Nord, la re?gion Hauts-de- France connai?t depuis quelques anne?es un ve?ritable a?ge d'or lo- gistique. Aujourd'hui, l'heure est aux me?ga-entrepo?ts, aux grands projets, et a? la cre?ation d'emplois a? gros bouillons. Notre enque?te.