Brexit et corridor maritime : Xavier Bertrand rassuré mais vigilant

« Jusqu'au bout, on va rester mobilisés, il faudra être hyper-vigilants ! » Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, se dit aujourd'hui rassuré mais toujours vigilant sur les projets de la commission européenne en parallèle du Brexit. Le 1er août, la région a pointé en effet un projet de nouveau tracé du corridor maritime entre l'Irlande et le continent qui serait adopté en cas de non-accord sur le Brexit, pour éviter au fret les procédures douanières au Royaume-Uni. Un projet qui zappait purement et simplement les ports français au seul profit des ports belges et batave. Le fruit d'un lobbying puissant du monde économique du Benelux, estime Xavier Bertrand qui a immédiatement crié au scandale et à la discrimination, et obtenu l'appui de la ministre des transports Elisabeth Borne qui a immédiatement saisi la commission devant cette proposition « pas acceptable pour la France ». Xavier Bertrand a de son côté obtenu un rendez-vous dès les premiers jours de septembre avec la commissaire européenne aux transports Violeta Bulc, tandis que la commission européenne rétropédalait publiquement face au tollé en France. Dans un courrier à la ministre française et à Xavier Bertrand, la commissaire européenne écrit ainsi qu'à la suite du Brexit, « les ports français auront certainement un rôle clé à jouer ». Le sujet est d'autant plus sensible que les futurs financements européens d'infrastructures de transports seront liés à ce corridor maritime.

« Je vais proposer au premier Ministre une table ronde en France, car ce n'est pas le problème des seuls Hauts-de-France mais bien un problème du pays », souligne Xavier Bertrand qui se préoccupe aussi des conséquences potentiellement très lourdes d'un Brexit sans accord (« no deal »), en particulier dans le secteur agroalimentaire. 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

L'évolution comparée de l'emploi intérimaire par régions au premier semestre 2018
Publié le 30/07/2018 Olivier Ducuing Actualités

Intérim : la région en forme en juin

La dernière note de conjoncture de Prism'Emploi laisse apparaître une progression de 6,7% de l'emploi intérimaire sur le premier semestre, et de 8% en juin.

Publié le 26/07/2018 Guillaume Roussange Actualités

Des scooters électriques transformés sur l'ex site Whirlpool

L'entreprise créée par Nicolas Decayeux pour permettre la reprise de l'ex usine Whirlpool d'Amiensva équiper des Piaggo MP3 de la firme Scodiam. Ils permettront d'assurer des livraisons à partir de la "Shopping Box", le meuble réfrigéré de WN.

Publié le 25/07/2018 Julie Kiavué Actualités

Mondial Relay s'implante aux Pays-Bas

Le livreur de colis au particulier nordiste prévoit de nouvelles implantations à moyen terme pour soutenir sa croissance à deux chiffres.

Publié le 25/07/2018 Actualités

Chômage : la région fait mieux que la moyenne au 2e trimestre

Le nombre de chômeurs de catégorie A a reculé de 2600 Personnes au 2e trimestre.

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 25/07/2018 Actualités

Le Fonds Humanis Croissance investit 2,5 M€ dans le groupe Emplio

La société villeneuvoise souhaite renforcer son maillage régional, national et international pour devenir une ETI d'ici à cinq ans.

Publié le 25/07/2018 Olivier Ducuing Actualités

Getlink en grande forme au premier semestre

L'exploitant du lien fixe sous la Manche affiche une hausse de résultat net de 15% sur la période.

Publié le 19/07/2018 Guillaume Roussange Actualités

Fin de partie pour le fabricant d'engrais Seco Fertilisants

Le tribunal de commerce de Lille a prononcé, mardi 17 juillet, la liquidation judiciaire du fabricant d'engrais Seco Fertilisants, implanté à Ribécourt-Dreslincourt (Oise).

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 17/07/2018 Actualités

Happychic : plus de 460 emplois menacés de suppression

Le groupe de prêt-à-porter roubaisien, membre de la galaxie Mulliez, devrait supprimer ces postes d'ici à 2021 selon la direction et les syndicats.

Crédit : Cevino
Publié le 12/07/2018 Olivier Ducuing Actualités

Miroiterie : Cevino Glass grossit d'un tiers avec Nealtis

Le groupe Nealtis emploie 65 personnes en Île-de-France pour un chiffre d'affaires de 10,5 M€ et disposant de deux unités de production.

Publié le 12/07/2018 Olivier Ducuing Actualités

Bureaux : Le marché lillois reste sur des niveaux records

Selon l'OBM, les transactions du premier semestre 2018 affiche un niveau supérieur de 27% à la moyenne des cinq dernières années.

Tags: