Bridgestone Firestone met la gomme dans le recrutement

bridgestoneDepuis 2014, l'usine Bridgestone Firestone de Be?thune renoue avec les cadences records. Elle tourne aujourd'hui a? 18 000 pneus jour pour les marche?s de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique. Et ce n'est qu'un de?but. D'ici 2020, la direction compte passer la barre des 20 000. Oui mais voila? ! Si le marche? est bien la?, des compe?tences strate?giques ne sont pas toujours au rendez-vous. Notamment celle d'assembleur. Un me?tier en tension et particulie?rement crucial dans le process industriel. En fe?vrier dernier, la direction de l'usine a lance? une e?cole d'assemblage. Le premier jalon d'une re?vision ge?ne?rale de sa formation baptise?e B-Campus. Objectif : former des promotions de dix assembleurs en deux mois et demi. « En juillet 2016, il nous a manque? 10 assembleurs. Ce sont donc 2000 pneus qui manquaient tous les jours », se reme?more Se?bastien Tranchant, directeur des ressources humaines de Bridgestone Manufacturing France. Avant la phase de vulcanisation, ces ouvriers qualifie?s, mi-ope?rateurs mi-artisans, qui pe?sent 20% des 1000 salarie?s, se chargent d'assembler les diffe?rents e?le?ments constitutifs du pneu. L'usine en emploie 200 sur un effectif total de 1000 salarie?s et de 150 inte?rimaires.
Mais cette qualification est quasi introuvable sur le bassin d'emploi. Et le circuit de formation classique ne suffit plus pour re?pondre aux besoins actuels et au vieillissement des effectifs. « Sur un sche?ma ancien de formation par compagnonnage, cela prend quatre mois et force?ment nous immobilisons des assembleurs expe?rimente?s et des machines qui ne sont plus disponibles pour la production. Nous enclenchons un cercle vicieux ou? pour former, il faut accepter de produire moins », remarque le DRH.

En septembre, l'e?cole d'assembleur accueillait sa troisie?me promotion. Apre?s une phase de rodage, Bridgestone espe?re former entre 60 et 80 assembleurs tous les ans jusqu'en 2020. « C'est une vraie re?volution pour le site qui va nous permettre d'anticiper nos besoins», remarque Se?bastien Tranchant.

Comment fonctionne le dispositif ? Le cabinet d'inte?rim Randstad, Po?le Emploi et Alliance Emploi se chargent du sourcing des potentiels candidats. Depuis 2016, l'usine he?berge une agence inte?gre?e de Randstad spe?cifiquement de?die?e a? ses besoins RH urgents. Pendant deux mois et demi, l'Afpa se charge de former les candidats dans un espace de?die? a? l'inte?rieur de l'usine. Une machine a me?me e?te? remise en service pour un investissement de 350 K€. En fin de parcours, le jeune stagiaire se voit proposer un CDD de six mois. Les plus me?ritants poursuivront sur un CDI Inte?rim avant un e?ventuel CDI signe? avec l'entreprise. A terme, ce mode?le pourrait se dupliquer sur les autres me?tiers cle?s du site E.V

 

 

Une agence d'inte?rim a? domicile
Randstad via la filiale Randstad Inhouse Services a de?ploye? 40 agences inte?gre?es dans la re?gion Hauts-de-France. Une e?quipe de deux responsables de compte dispose d'un bureau « in situ ». Le proce?de? permet un contact re?gulier avec le service RH de l'usine et de ge?rer l'e?volution des effectifs inte?rimaires. Contrairement a? une agence classique, l'e?quipe se consacre exclusivement aux besoins en recrutement du client au moment de chercher des candidats potentiels.

 

 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 02/10/2017 Eco121

Aquaculture: InnovaFeed va élever des mouches pour sauver les océans

Cambrésis- Originaire de l'Essonne, la start-up InnovaFeed démarrera en octobre une unité de production de larves de mouches pour salmonidés d'élevage.

Publié le 02/10/2017 Eco121

L'Iéseg dope son campus parisien

Rentrée 2017 chargée pour la business school de la Catho qui inaugure un nouveau bâtiment à La Défense et renforce son corps académique.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Charles-René Tandé : "Il faut considérer le conseil comme un véritable investissement"

Le président depuis mars du conseil national de l'Ordre des experts comptables vient d'organiser à Lille le congrès annuel qui a rassemblé le quart des experts comptables de l'Hexagone. L'occasion pour Eco121 de l'interroger sur les grands enjeux de la profession et le rapport des experts- comptables avec les chefs d'entreprise. Rencontre. Propos recueillis par Olivier Ducuing

Publié le 02/10/2017 Eco121

Seine Nord : coup de poker gagnant ?

Régionaliser le canal : la proposition, inédite et pressante, lancée par Xavier Bertrand pour sauver Seine Nord, a été reçue 5 sur 5 à Matignon

Publié le 02/10/2017 Eco121

La Région redessine son offre financière aux entreprises

Le conseil régional crée Hauts-de-France Financement pour rendre plus lisible et efficiente ses dispositifs de financement avec 18 partenaires.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Chimie : Croda active 18 M€ dans une nouvelle ligne

Chocques. Le groupe britannique a choisi son usine nordiste pour développer une nouvelle technologie qui va doper la capacité du site de 20%.

Publié le 02/10/2017 Eco121

DMT crée une usine de plaques de plâtre

Dunkerque. L’exploitant d’un terminal multivracs va investir 40 M€ dans une unité de production de matériaux de construction sur le Port Est. 70 emplois directs et 250 indirects à la clef.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Battais reprend la main avec Nord Capital

Les dirigeants familiaux rachètent les parts du fonds Ardens, au côté de Nord Capital Partenaires

Publié le 02/10/2017 Eco121

Neu s'adjuge le danois JKF Industri

La Chapelle d'Armentières. Le pôle du traitement de l'air du groupe SFPI réalise une très grosse acquisition à travers le danois JKF Industri et ses 280 salariés.