" C'est devenu LA manifestation à ne pas rater !"

Thierry lowysVoila? six ans que vous organisez ce forum. Quel bilan faites-vous ?

C'est monte? crescendo. Aujourd'hui, sans pre?tention excessive, c'est devenu un vrai rendez-vous, LA manifestation a? ne pas rater sur l'Artois et le Douaisis. Quelque part, c'est devenu l'e?ve?nement de re?fe?rence en matie?re de re?seaux dans les Hauts-de-France. D'autres CCI font de tre?s bons e?ve?nements, nous n'avons pas la pre?tention d'e?tre les seuls, me?me si nous e?tions les pre?curseurs. Depuis, vingt clubs ont e?te? cre?e?s dans l'Artois.

 

A quels besoins re?pond la manifestation ?

Les clubs apportent une ve?ritable valeur ajoute?e aux entreprises adhe?rentes a? commencer par rompre l'isolement du dirigeant. Me?me s'il reste le seul de?cideur, il y a des e?changes de bonnes pratiques avec ses pairs. On dit souvent: quand on a des emmerdements, le fait d'en parler c?a ne les re?gle pas mais c?a fait du bien. C'est aussi s'informer et se former. Des clubs permettent aux adhe?rents de mutualiser un certain nombre d'achats ou des projets en commun par exemple de cre?ches d'entreprises ou de signale?tique. Et de?velopper des courants d'affaires de proximite?. Selon une e?tude parue dans Les Echos, 30% du chiffre d'affaires re?alise? par un dirigeant est du? a? son re?seau de proximite?. Le cas e?che?ant, il s'agit aussi de mener des actions lobbying aupre?s des ETI.

 

Quels seront les sujets de ces prochaines années ?

Il faudra de?ja? asseoir la pe?rennite? des clubs, au nombre de 60. La plupart sont des associations de loi 1901 ge?re?es par des be?ne?voles, eux me?me chefs d'entreprises. Mais aussi leur de?veloppement. L'objectif est de mailler tous les territoires. Par exemple, si vous prenez l'Arrageois, toute la partie Est d'Arras ne dispose pas de clubs ge?ographiques. Pourquoi ? Nous avons organise? des re?unions mais pas encore de gens volontaires qui avaient envie de s'investir dans la gestion d'un club. Les clubs sont autonomes et inde?pendants, ce ne sont pas des bras se?culiers des CCI. Nous ne sommes pas la? pour les contraindre a? se regrouper.

Recueilli par E.V.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 01/06/2017 Accueil

Indiscrétions

Les indiscrets glanés dans le mois.

Publié le 01/06/2017 Accueil

Des hauts et des bas

Le top et le flop du mois.

Publié le 01/06/2017 Accueil

Verbatims

Les phrases glanées au cours du mois de mai.

Publié le 01/06/2017 Accueil

Portraits express

Publié le 01/06/2017 Accueil

Mouvements

Les dernières nominations en région.

Publié le 01/06/2017 Accueil

Logistique : les Hauts-de-France montent en cadence

Externalisation massive de la pre?paration des commandes jusqu'au transport, explosion du e-commerce, course a? la re?duc- tion des de?lais, concentration : le moins qu'on puisse dire est que la logistique est sur une vague porteuse. Avec sa position ge?o- graphique de porte de l'Europe du Nord, la re?gion Hauts-de- France connai?t depuis quelques anne?es un ve?ritable a?ge d'or lo- gistique. Aujourd'hui, l'heure est aux me?ga-entrepo?ts, aux grands projets, et a? la cre?ation d'emplois a? gros bouillons. Notre enque?te.

Publié le 01/06/2017 Accueil

Hervé Montagne, le roi des toilettes mobiles

A 47 ans, Hervé Montagne ouvre une nouvelle phase dans le développement de son groupe Enygea, leader des toilettes autonomes en France. Ce passionné de chasse a le cap des 30 M€ dans le viseur.

Publié le 01/06/2017 Accueil

Les filiales à l’étranger de nos entreprises régionales

La CCI de Région Hauts-de-France a analysé le rayonnement des sièges sociaux de la région à l’international en répertoriant l’implantation de leurs filiales à l’étranger... La Chine monte en puissance.

Publié le 01/06/2017 Accueil

" Ce territoire a de belles choses à faire valoir ”

Françoise Paillous, ingénieure de formation, est la déléguée régionale du CNRS sur les Hauts-de-France depuis 2011. Eco121 a voulu rencontrer cette femme discrète pour mieux comprendre les enjeux de la recherche en région. Recueilli par Olivier Ducuing