Christophe Dubois, l'ouvrier devenu patron d'Inareg

hristophe Dubois Inareg
 
 
 

Il a son petit caractère, et il le revendique ! Christophe Dubois est un patron hors norme. Après des études arrêtées précocement -un BEP en électrotechnique complété d'un an en GRETA, il a suivi une carrière purement ouvrière. Chaudronnier sur machines spéciales aux établissements Legrand de Gravelines, puis intérimaire pendant deux ans dans une société de tableaux électriques de grosse puissance à Saint-Quentin.

En 1989, il répond à une offre d'emploi de la Voix du Nord sur Dunkerque, pour se rapprocher de sa copine. Il ignore que 28 ans plus tard, il rachètera une partie de cette société, qui s'appelait alors ERASS Automation, devenue ERAS depuis. Il en gravit progressivement les échelons : chef d'équipe, conducteur de travaux, animateur sécurité. Sa direction lui refusera en revanche de passer le cap de chargé d'affaires, faute de diplôme suffisant.

 

Aussi quand en 2012, le groupe Eras entend vendre son activité installation à Dunkerque pour se recentrer sur son cœur de métier, l'ingénierie, Christophe Dubois est tout prêt à faire ses valises et le fait savoir : le repreneur local envisagé par l'entreprise, trop petit, au portefeuille clients très réduit, ne lui convient pas, mais pas du tout ! Yves Poivey, le pdg du groupe Eras (450 salariés, siège à Lyon) aurait pu facilement passer en force, mais il se laisse convaincre par Christophe Dubois et ses 25 années de maison. Il filialise l'activité installation, qui devient Eras Equipement (dont Eras détient 60%), lui en confie les rênes, et le convainc à son tour de reprendre lui-même la société plus tard. « Il a tout mis en œuvre pour que tout se passe bien», souligne Christophe Dubois. Avec un soutien précieux : le retour ponctuel en appui d'un ancien directeur d'agence, Gérard Hof, celui-là même qui avait jadis recruté Christophe.

 

“Un grand frère”

 

«Le premier exercice a été catastrophique, car il n'y avait plus aucune démarche commerciale», se souvient avec un sourire le dirigeant. Mais le redressement est rapide : de 80 K€ d'activité en 2012 avec 8 personnes, le chiffre d'affaires monte à 1,8 M€ en 2017, avec 18 salariés. Enfin prêt à reprendre au printemps dernier, Christophe Dubois rachète alors les parts d'Eras, avec un crédit vendeur mis en place par Yves Poivey. Mais aussi avec le soutien du réseau Entreprendre, d'Initiative Flandre, de Finorpa, et surtout de son expert comptable, Régis Lescieux. Gérard Hof est de son côté retourné à sa retraite paisible, mais n'a pas disparu pour autant. « C'est lui qui m'a éduqué, il est un peu comme un grand frère désormais », expose le dirigeant, vigilant à ne pas rester isolé. Il fréquente d'ailleurs nombre de réseaux d'entrepreneurs.

Quel avenir pour Inareg désormais ? Encore locataire d'Eras, la société déménagera l'an prochain dans ses propres locaux à Wormhout. En fonction des marchés, elle devrait embaucher régulièrement, de l'ordre d'un à deux postes par an, pour viser les 25 à 30 personnes à terme.

Pour fidéliser et maintenir la forte adhésion de ses collègues, le président d'Inareg pense aussi un jour à leur ouvrir le capital

O.D.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 02/10/2017 Eco121

Aquaculture: InnovaFeed va élever des mouches pour sauver les océans

Cambrésis- Originaire de l'Essonne, la start-up InnovaFeed démarrera en octobre une unité de production de larves de mouches pour salmonidés d'élevage.

Publié le 02/10/2017 Eco121

L'Iéseg dope son campus parisien

Rentrée 2017 chargée pour la business school de la Catho qui inaugure un nouveau bâtiment à La Défense et renforce son corps académique.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Charles-René Tandé : "Il faut considérer le conseil comme un véritable investissement"

Le président depuis mars du conseil national de l'Ordre des experts comptables vient d'organiser à Lille le congrès annuel qui a rassemblé le quart des experts comptables de l'Hexagone. L'occasion pour Eco121 de l'interroger sur les grands enjeux de la profession et le rapport des experts- comptables avec les chefs d'entreprise. Rencontre. Propos recueillis par Olivier Ducuing

Publié le 02/10/2017 Eco121

Seine Nord : coup de poker gagnant ?

Régionaliser le canal : la proposition, inédite et pressante, lancée par Xavier Bertrand pour sauver Seine Nord, a été reçue 5 sur 5 à Matignon

Publié le 02/10/2017 Eco121

La Région redessine son offre financière aux entreprises

Le conseil régional crée Hauts-de-France Financement pour rendre plus lisible et efficiente ses dispositifs de financement avec 18 partenaires.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Chimie : Croda active 18 M€ dans une nouvelle ligne

Chocques. Le groupe britannique a choisi son usine nordiste pour développer une nouvelle technologie qui va doper la capacité du site de 20%.

Publié le 02/10/2017 Eco121

DMT crée une usine de plaques de plâtre

Dunkerque. L’exploitant d’un terminal multivracs va investir 40 M€ dans une unité de production de matériaux de construction sur le Port Est. 70 emplois directs et 250 indirects à la clef.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Battais reprend la main avec Nord Capital

Les dirigeants familiaux rachètent les parts du fonds Ardens, au côté de Nord Capital Partenaires

Publié le 02/10/2017 Eco121

Neu s'adjuge le danois JKF Industri

La Chapelle d'Armentières. Le pôle du traitement de l'air du groupe SFPI réalise une très grosse acquisition à travers le danois JKF Industri et ses 280 salariés.