Comité régional des banques : "On va vous accorder la trésorerie qui va bien"

Les banques sont très attendues face aux besoins urgents des entreprises confrontées à la crise sanitaire. Trois questions au président du Comité régional des banques, Laurent Roubin. 

Les dégâts après cette crise ne risquent-ils pas d'être considérables ?

Cette crise doit être temporaire puisqu'elle est induite par une crise sanitaire. La Chine a été frappée avant nous, tous les indicateurs montrent que son économie est en train de repartir. Le choc est plus brutal que les crises de 2008-2009 ou de 1998. Mais on sait que la tempête liée au confinement aura une fin.

Certes, mais on voit bien de nombreux dirigeants très inquiets de ne pas pouvoir tenir ...

Les réponses par rapport à la mise en veille de l'économie ont été adaptées au contexte d'économie de guerre où nous sommes, où l'on nationalise les pertes, complétées par un signal extrêmement fort et puissant de la Banque centrale européenne à hauteur de 750 milliards d'euros. La France a décidé en outre un niveau de garantie d'Etat de 300 milliards d'euros, qu'on peut mobiliser sur la « new money » jusqu'à 3 mois de chiffre d'affaires. Le choix adopté a été de tout faire pour que les entreprises tiennent. C'est le cas en France avec le chômage partiel qui est une très bonne réponse, qui garantit jusqu'à 84% du revenu net, jusqu'à 4,5 fois le smic. Il convient maintenant que le périmètre de cette dernière mesure soit stabilisée afin de permettre aux différents secteurs économiques de s’adapter et de maintenir autant que possible de l’activité. En synthèse, tout est fait pour que ça passe en trésorerie, pour que les entreprises puissent régler leurs fournisseurs, les salaires, et passer ces trois mois où leur activité sera fortement affectée.

Précisément, on voit déjà les paiements entre entreprises se crisper très fortement...

Il faut que les trésoreries des entreprises tiennent et que le crédit inter-entreprises fonctionne. On a constaté de fait dans les premiers jours des refus de paiement. Mais aujourd'hui, avec les annonces conjuguées de tous les dispositifs de soutien à l'économie, on doit faire en sorte que ces réactions soient les plus marginales possible. Il y a aussi un message de civisme à passer. Continuez de payer vos salariés, vos fournisseurs. Nous, banques, on va vous accorder la trésorerie qui va bien dans les prochains mois. Il y aura de la « new money » pour permettre aux entreprises de passer ce cap.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

"En Hauts-de-France, j'évalue entre 100 et 120 M€ les montants investis par les acteurs régionaux, hors opérations exceptionnelles"
Publié le 27/01/2020 Olivier Ducuing Interview

Au moment où le capital inversement régional monte en puissance, Philippe Traisnel, président d'Ambition Capital, directeur exécutif de Crédit Mutuel Equity (ex CM-CIC Investissements) à Lille, répond à nos questions.

Publié le 26/11/2019 Olivier Ducuing Interview

Aurélie Vermesse : "Avec notre image de bassin minier et de difficultés, on s'est auto-censurés"

La fondatrice du 5 étoiles Le Clarance à Lille, ouvert il y a cinq ans, juge que le luxe est un secteur porteur dans une métropole riche de nombreux atouts, même s'il restera une activité de niche.

Publié le 27/06/2019 Julie Kiavué Interview

“Nous avons besoin du monde économique !”

A moins d’un an des municipales, fragilisé par des procédures judiciaires -interview réalisée quelques jours avant sa mise en garde à vue le 2 juillet, le président de la MEL Damien Castelain revient sur ses 5 premières années de mandat. Il estime avoir assaini en profondeur les finances pour permettre de nouvelles ambitions en terme de développement et d’attractivité. Tour d’horizon.

Publié le 28/05/2019 Julie Kiavué Interview

Questions à Alain Lefebvre, DG de Ports de Lille : "On vise la place de numéro 3 français"

Le patron du port de Lille évoque le lourd programme d'investissement de l'établissement et ses ambitions stratégiques. Rencontre.

Publié le 27/03/2019 Olivier Ducuing Interview

Interview de Laurent Degallaix : “ On n ' a plus besoin de montrer nos papiers !”

Le président de l'agglo, très probable candidat à sa succession, souligne la fierté retrouvée d'un territoire résilient. Et ouvre des perspectives d'unification institutionnelle du Valenciennois.

Publié le 29/11/2018 Olivier Ducuing Interview

Christian VALETTE, nouveau DG du Crédit Agricole Nord de France : "Faire de nos agences des lieux créateurs de lien "

Arrivé depuis deux mois à peine, le nouveau Directeur Général de la Caisse régionale de Crédit Agricole nous a reçus, en compagnie du président de la banque verte, Bernard Pacory. L'occasion de découvrir cet homme au verbe très maîtrisé, et d'évoquer les perspectives de la banque dans le contexte social si particulier du moment en France.

Hélène Natier, présidente de la Ficomel, membre du Ceser
Publié le 27/11/2018 Olivier Ducuing Interview

Hélène NATIER "Il faut un écosystème pour susciter l'attractivité de la ville"

La présidente de la Fédération indépendante du commerce de la métropole (Ficomel), également membre du Ceser, n'est pas une adepte de la langue de bois. Très critique sur le plan de déplacement lillois, elle analyse pour Eco121 les difficultés du commerce de proximité. Avec trois grandes réponses, l'union des forces, le « phygital » et l'articulation avec la culture et le tourisme. Rencontre.

Publié le 18/10/2018 Olivier Ducuing Interview

"Nous voulons donner plus de subsidiarité aux régions"

Les clubs APM de la région tenaient leur rencontre interclubs bisanuelle à Entreprises & Cités le 18 octobre. L'occasion pour Eco121 d'interroger Béatrice Castaing de Longueville, directrice générale du réseau APM

Publié le 24/08/2018 Olivier Ducuing Interview

Patrice Vergriete : "On ne peut pas rester qu'un bassin industriel!"

Le maire de Dunkerque et président de la communauté urbaine veut emmener son territoire vers de nouveaux modèles, entre économie circulaire, transition énergétique, industrie du futur, tourisme, tertiarisation et valeur ajoutée. Autour d'une stratégie partagée. Rencontre.

Publié le 28/03/2018 Olivier Ducuing Interview

Philippe Depasse : “Les collectivités doivent être plus proactives !"

Le président régional des promoteurs investisseurs juge que le temps d'aboutissement des dossiers pourrait être raccourci