Conditionnement : des nouvelles ambitions pour Col de Cygne

Avec 600 clients industriels au compteur depuis sa création il y a vingt ans, Col de Cygne est bien connue dans son marché de niche : les conformateurs. Son patron Carlos Rodriguez a eu l'intuition d'un besoin du marché sur cette pièce très technique qui conditionne le bon fonctionnement des ensacheuses, en entrée de ligne. Aujourd'hui, cette pièce repré- sente la moitié de l'activité de l'entreprise de Pérenchies (avec désormais un site de e-commerce pour appuyer sa diffusion), l'autre partie étant dévolue aux services à l'industrie, avec des solutions sur mesure, des amélioration de produits. C'est ainsi que l'entreprise a réalisé pour Méo-Fichaux un dérouleur de bobines permettant d'alimenter une ligne durant 8 heures. Autre exemple : la conception d'une machines de fabrication de dosettes souples pour les cafés Rémy, à Valenciennes.
Après un an de développement, la société de 11 personnes (pour un CA d'1 M€ sur l'exercice) prépare une gros relais de croissance puisque l'entreprise a imaginé une ensacheuse verticale complète. Il en existe beaucoup sur le marché, mais le dirigeant joue une différenciation plutôt inattendue :« c'est la machine la plus simple, sans option, mais avec les composants les plus fiables du marché ». Car la fiabilité est un enjeu crucial de toute ligne de production, chaque arrêt coûtant très cher. Une première machine prototype tourne depuis un an – sans aucune panne technique - chez le fabricant d'absorbeur Sodipac à Haubourdin. Pour mener à bien ses projets, l'entreprise a investi 200 K€ dans un centre d'usinage et a remis en état tout son parc machines, avec l'appui de Bpifrance. Col de Cygne lancera officiellement ses modèles (la gamme s'étagera entre 50 et 100 K€) au salon de l'emballage de Paris en novembre, All4pack. Carlos Rodriguez ne risque pas de projections chiffrées, mais s'attend à une forte réponse des industriels. Il vient d'accroître ses équipes d'un dessinateur industriel, une personne en production, un jeune en alternance, suivis de deux apprentis en septembre. « On y croit ! On est là pour prendre des risques », lance le dirigeant.

O.D.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 27/06/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Fort & Vert surfe sur la vague de fond du bio

Feuchy. En croissance de 20% l'an, le leader de la mise en marché des fruits et légumes bio en région pousse les feux dans la carotte.

Publié le 27/06/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Oignons : Vitalis met les bouchées doubles

Merville. Au terme d'un investissement de 6,2 M€, le réseau privé de négociants en pommes de terre et oignons se dote d'un outil de grosse capacité dans la région.

Publié le 27/06/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Finosta appuie sa croissance sur l'informatique industrielle

Sars & Rosières. Le groupe familial d'électricité et automatisme et informatique industrielle se lance dans la téléphonie.

Publié le 27/06/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Phosphates : Ecophos va doubler la mise

Dunkerque. A peine sa première usine inaugurée, Ecophos prépare la phase suivante avec 35 M€ d'investissements.

Publié le 27/06/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Les robots d'Exotec prêts à ubériser la logistique

Croix. 15 M€ levés, une extension, une prévision de 100 M€ de ventes dans les trois ans : la start-up Exotec et ses robots 3D vont décoiffer la « supply chain ».

Publié le 27/06/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Ecocem démarre son usine de ciment vert

Dunkerque. Le groupe irlandais Ecocem a inauguré le 14 juin son usine de laitier moulu, substitut vert du ciment, appelée à doubler à court terme..

Publié le 28/05/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Maintenance immobilière : Logista se simplifie pour croître

Logista est devenu en 24 ans un acteur majeur des métiers de l'habitat auprès des logements sociaux. Regroupé sous une nouvelle marque, il vise une dimension nationale.

crédit Sébastien Jarry
Publié le 28/05/2018 Olivier Ducuing Entreprises

LME renoue avec les profits et les ambitions

Trith-Saint-Léger. Après 100 M€ de pertes en cinq ans, le fabricant de laminés marchands retrouve les profits, l'investissement et l'emploi.

Publié le 27/04/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Hoist Finance veut accélérer dans l'Hexagone

Le groupe suédois, major du recouvrement, met les bouchées doubles en Europe sous l'égide de son nouveau P-dg qui vient de visiter son siège français, à Lille.

Publié le 31/03/2016 Etienne Vergne Entreprises

Smart Module Concept Des maisons en kit montées en 48 heures

Avec ses préfabriqués biosourcés et recyclables, Smart Module Concept réussit un mariage audacieux entre industrie et architecture. Sept ans après sa création, la start up affiche 10M€€ de commandes.

Tags: