Covid-19 : Mobilisés à l'effort de guerre

La polémique enfle quant au manque criant de gel hydroalcoolique et, surtout, de masques de protection, particulièrement dans le secteur médical. Des explications seront sans nul doute exigées en fin de crise. Mais pour l’heure, pouvoirs publics et entreprises des Hauts- de-France jouent avec enthousiasme la carte de la solidarité. Illustrations.

Enaco facilite l'éducation à distance

La Pdg de l’école de commerce roubaisienne Hélène Lejeune a annoncé la mise à disposition, « à titre gracieux », de son campus numérique et ses outils pédagogiques aux acteurs de l’éducation de France. En guise de solution d’enseignement à distance aux professeurs et étudiants « afin d’assurer une continuité pédagogique ».

La Région commande 5 millions de masques

Le 22 mars, Xavier Bertrand a annoncé sur BFM TV la commande de 5 millions de masques produits en Chine, en plus des 250 millions commandés par l’Etat. Dès réception, fin mars début avril, ils seront distribués aux professionnels de santé. Et par la suite, aux gendarmes, policiers, pompiers mais aussi à toutes « celles et ceux qui continuent à travailler », a-t-il précisé.

L'Ecureuil donne 1 millions de masques

Le 20 mars, la Caisse d’Epargne Hauts de France a livré 370 000 masques au CHU de Lille, 350 000 au Groupement des Hôpitaux de l’Institut Catholique de Lille (GHICL) et 300 000 au CHU d’Amiens. Soit un peu plus d’un million de masques, dont 300 000 FFP2 et 700 000 masques chirurgicaux, achetés lors des précédentes épidémies de grippe H1N1.

Du gel tous azimuts

A Sainghin-en-Mélantois, pas de répit pour le leader européen des produits désinfectants. Anios-Ecolab travaille 24/7 pour maintenir sa production de gel hydroalcoolique. Même mobilisation dans les cinq usines dont trois régionales de Tereos, groupe sucrier mondial, qui fabrique du gel depuis mi- mars pour les soignants et Agences de santé (photo). Roquette et Minakem offrent à leurs tours des tonnes de gel. Comme les acteurs du luxe. A l’instar de Givenchy à Beauvais, du groupe LVMH, qui produit 12 tonnes de gel hydroalcoolique chaque semaine.

Bouchain : le maire fait don de 30 000 masques

« C’est vraiment un hasard total ! ». Laurent Zientek, maire de Bouchain, a trouvé fin mars, dans les combles de la mairie, 15 000 masques FFP2 et 15 000 masques chirurgicaux, stockés très probablement à l’époque de la grippe H1N1. 19 000 masques ont été répartis entre les hôpitaux de Valenciennes, Denain, Saint-Amand-les- Eaux, Somain, Dechy et Cambrai. Le reste a été distribué aux pompiers, aux associations d’aide à domicile, à l’Ehpad, à la crèche et aux deux pharmacies de Bouchain. « J’invite les maires élus depuis 2014 à aller faire un tour dans le grenier de leur mairie. ils y trouveront peut-être un trésor ! », lance Laurent Zientek.

Lemahieu adapte ses ateliers

A Saint-André-lez-Lille, le fabricant textile, en partenariat avec le CHU de Lille, a lancé la production quoti- dienne de 3000 masques en tissu. Développé et testé au préalable en laboratoire, le masque Garridou, lavable et réutilisable, « ne remplace pas le masque papier jetable », précise le centre hospitalier, mais peut être d’une grande utilité aux personnels hospitaliers hors des gestes de soins.

Mais aussi...

D’autres sont tout aussi engagés, comme Dhaze (Leers) qui produit des plaques de protection en plexi pour les caissières des supermarchés de France, ou Macopharma à Mouvaux-Tourcoing qui a relancé son activité historique de fabrication de masques. Mais aussi les acteurs de l’impression 3D Accante (Boulogne-sur-Mer) et Machines 3D (Anzin) qui fournis- sent entre autres les forces de l’ordre en visières de protection en plexi, ou bien le roubaisien Careclever qui veut lutter contre l’isolement en Ehpad avec Cutii, son robot compagnon à l’allure humanoïde...

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 26/03/2020 Julie Kiavué L'enquête

La filière transport-logistique fiévreuse

Le Coronavirus a de lourdes conséquences sur la supply chain, secteur majeur en Hauts-de-France. Entreprises à l’arrêt, chauffeurs routiers en difficultés, l’activité s’affaiblit dangereusement.

La centrale nucléaire de Gravelines, hautement stratégique, produit 8,5% de l'électricité nucléaire française
Publié le 26/03/2020 Olivier Ducuing et Julie Kiavué L'enquête

Covid-19 : Quid des activités stratégiques ?

La France a défini en 2006 une liste d’OIV, autrement dit des « opérateurs d’intérêt vital », indispensables au fonctionnement de la nation.

L'aéroport de Beauvais (4 millions de passagers/an) a fermé ses portes le 26 mars
Publié le 26/03/2020 Guillaume Roussange L'enquête

Dans l'ex-Picardie, l'industrie fait le dos rond, les Pme angoissent

Face à la catastrophe, les industriels s'adaptent, au jour le jour, pour garantir la sécurité de leurs salariés tout en tentant de maintenir un semblant d'activité. PME et indépendants subissent la situation et espèrent que l'Etat sera au rendez-vous.

Publié le 26/03/2020 Olivier Ducuing L'enquête

Comment remettre la région au travail ?

L'arrêt brutal de l'économie est une menace vitale pour les entreprises, l'emploi et ... les finances publiques.

Publié le 26/03/2020 Olivier Ducuing et Julie Kiavué L'enquête

L'économie de l'événementiel KO

Le monde de l'événementiel a été le premier à prendre en pleine face le choc du virus.

L'économie régionale est en coma artificiel. La grand place de Lille, absolument vide, reflète cette crise sans aucun précédent
Publié le 26/03/2020 Olivier Ducuing et Julie Kiavué L'enquête

Covid-19 : L'economie regionale met genou à terre

On se souviendra du Covid-19 comme du 11 septembre ou de Lehman Brothers. Ce virus né en Chine en décembre a complètement ébranlé nos sociétés et l'économie mondiale, jusque dans notre région, et jusque dans nos vies.

Publié le 27/08/2019 Olivier Ducuing L'enquête

Pénurie de main d'œuvre : comment résoudre la quadrature du cercle

Certes le chômage recule dans les Hauts-de-France comme dans le reste du pays. Mais à pas comptés. Encore 583 000 personnes sont sans emploi.

Le musée manque d'oeuvres majeures et d'expositions temporaires de rang international
Publié le 26/04/2019 Olivier Ducuing L'enquête

Un effet Louvre-Lens très insuffisant

LE MUSÉE DEVAIT GÉNÉRER UN SOUFFLE ÉCONOMIQUE PUISSANT SUR LE TERRITOIRE, COMME LE GUGGENHEIM A SU RESSUSCITER BILBAO. ON EN EST LOIN, MÊME SI LE MOUVEMENT EST DÉSORMAIS CLAIREMENT PERCEPTIBLE.

Le bâtiment totem de la Louvre Lens vallée, dédié aux start up culturelles, sera inauguré prochainement, à proximité immédiate du musée.
Publié le 26/04/2019 Olivier Ducuing L'enquête

Le "bassin minier" a-t-il un avenir ?

Contrairement au Nord, l'ancien bassin minier du Pas-de-Calais a fait le choix d'exalter son passé comme levier central de son avenir. Un pari contre-intuitif et risqué.

Publié le 27/03/2019 Julie Kiavué L'enquête

Wallers-Arenberg passe à l'accueil des entreprises

Après une longue phase de maturation, l'ancien site minier entend passer l'étape économique.