Reconstruction complète pour les services du Département du Nord

Christian Poiret, en charge du budget, et Jean-René Lecerf, président du Département du Nord Christian Poiret, en charge du budget, et Jean-René Lecerf, président du Département du Nord

 

Le gros chantier de démolition reconstruction de l'immeuble du conseil départemental le Forum, à Lille, vient d'être attribué au groupe Duval. Il s'agit pour le Département de regrouper sur ce site lillois des services éclatés, soit 1400 agents. Ce marché de partenariat est appelé à durer 25 ans, pour un montant annuel de 5,8 M€, acquittés à partir de la livraison du bâtiment, conçu par les agences d'architectes Relief Architecture et Avant Propos. Le consortium comprend Duval Développement, la Caisse des dépôts, FIDEPPP2, Dalkia etVinci. Le coût total pour la collectivité est de 116 M€

Le marché prévoit que 30% minimum des travaux de construction, et 8% de l'entretien et maintenance soient confiées à des artisans et des PME, tandis que près de 70 000 heures de travail seront réservées à l'insertion par l'économique. Le chantier devrait durer 3 ans et demi pour une livraison espérée en septembre 2022.

Le projet départemental s'appuie aussi sur la vente d'une part du programme, pour un montant de 18 M€, permettant la réalisation de bureaux et de logements. Le Département « gagnera un peu par rapport au coût annuel des locations », relève Jean-René Lecerf, qui souligne que ce projet, « qui remaille le quartier, a été co-géré avec Martine Aubry ».

 

« Soins palliatifs » 

Le conseil départemental a par ailleurs débattu de son projet de budget 2019, qui s'élève à 3,6 milliards d'euros (davantage que celui du conseil régional). « Quand on est arrivés il y a trois ans, le Département était en soins palliatifs. Aujourd'hui on est en soins intensifs. L'objectif est d'arriver en maison de convalescence », a résumé Christian Poiret, vice-président en charge du budget.

Parmi les grandes orientations 2019, en attente du vote du budget, figurent la stabilisation de la masse salariale, tout comme les impôts locaux. Les droits de mutation (DMTO) sont attendus en léger ralentissement, à hauteur de 320 M€. Le RSA, dépense majeure de la collectivité, s'établirait à 658 M€ dont 358 M€ à la charge du seul Département. L'exécutif se fixe l'objectif de descendre sous la barre des 100 000 allocataires en fin de mandat (contre 108 400 aujourd'hui, dont un quart de moins de 30 ans). Le Nord s'interroge par ailleurs sur l'envolée de ses dépenses au titre de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), passée de 85 M€ en 2015 à 110 M€ prévus l'an prochain. Les dépenses d'investissement devraient atteindre 240 M€, dont une première dotation pour le canal Seine Nord (6,4 M€), ou encore 65 M€ pour les collèges et presque autant pour la voirie. A ce montant s'ajoute une enveloppe de 15 M€ désormais versée à la MEL pour la voirie métropolitaine qui lui a été transférée.

L'emprunt de la collectivité est désormais sous contrôle, avec un niveau de nouveaux emprunts prévu (140 M€) légèrement inférieur à celui des remboursements.

 

 

 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Crédit : Rabot-Dutilleul Construction/Spie Batignolles/Aueur Weber Architectes.
Publié le 18/12/2018 Julie Kiavué Actualités

Nouvelle piscine olympique : la MEL veut "privilégier l'environnement"

L'équipement métropolitain de 78,5 M€ est porté par Rabot-Dutilleul Construction et devrait être inauguré courant 2021.

Publié le 17/12/2018 Olivier Ducuing Actualités

La MEL accueille ses deux premières navettes autonomes

Une expérimentation d'un an démarre ce jour avec deux minibus électriques entièrement automatiques mis en service sur le campus de Villeneuve d'Ascq. Un dispositif potentiellement déployable sur les parcs d'activité de la MEL.

Publié le 17/12/2018 Olivier Ducuing Actualités

GFG Alliance conclut l'acquisition d'Aluminium Dunkerque

L'usine dunkerquoise, premier producteur européen d'aluminium par électrolyse, rejoint le conglomérat britannique qui confirme ses ambitions en France.

Publié le 17/12/2018 Olivier Ducuing Actualités

S & P réhausse la note financière de la Région

L'agence de notation décerne un large satisfecit au conseil régional des Hauts-de-France dont il relève la notation.

Publié le 14/12/2018 Olivier Ducuing Actualités

Roquette prend le contrôle de l'indien Crest Cellulose

Avec cette acquisition, dont les conditions et l'ampleur ne sont pas communiquées, Roquette devient un des leaders mondiaux des excipients pharmaceutiques

Publié le 13/12/2018 Olivier Ducuing Actualités

Budget 2019 : La Région retrouve des marges de manœuvre

Très contrainte par les engagements du précédent mandat et par une situation financière préoccupante, la Région avait pris d'importantes mesures d'économies les deux derniers exercices, approchant les 200 M€ de fonctionnement. De quoi s'offrir un budget primitif 2019, discuté depuis hier, avec davantage de libertés, à hauteur de 3,2 mds €.

Publié le 13/12/2018 Olivier Ducuing Actualités

Le dernier peignage de France retrouve des ambitions

Le Peignage Dumortier sort définitivement d'un redressement judiciaire datant d'il y a neuf ans et affiche ses nouvelles ambitions.

Publié le 12/12/2018 Olivier Ducuing Actualités

Anaïk acquiert le chinois TPS

Le spécialiste du cadeau promotionnel Anaïk, basé à Villeneuve d'Ascq, s'adjuge un acteur asiatique du secteur, Trad'Partners (TPS), basé à Hong-Kong. Cette société, leader au Moyen-Orient dans le secteur, apporte 15% de chiffre d'affaires supplémentaire à Anaïk, qui atteint les 57 M€.

Publié le 12/12/2018 Olivier Ducuing Actualités

L'INRIA s'offre un nouvel écrin, à Euratech

L'Inria joue la carte de l'écosystème en investissant ce nouveau bâtiment Place aux portes d'Euratechnologies, pour faciliter la fertilisation croisée avec les start up du numérique.

Les lauréats du premier appel à projets de la Fondation Caisse d'Epargne lancé en avril dernier.
Publié le 12/12/2018 Julie Kiavué Actualités

La Fondation Caisse d'Epargne investit contre la fracture numérique

La Fondation désigne 36 lauréats à l'issue de son premier appel à projets. Ils se partageront 317 K€ de dotations.