Des hauts et des bas

bureauxTop
BUREAUX : LE MARCHE? ME?TROPOLITAIN EUPHORIQUE
100% de plus dans le neuf, 80% de mieux dans le seconde main au 2e trimestre : le marche? de l'immobilier de bureaux lillois est en e?tat de gra?ce, apre?s de?ja? une anne?e record. L'observatoire des bureaux de la me?tropole (OBM) affiche ainsi 52 000 m2 de transactions au deuxie?me trimestre , dont 18 500 m2 en bureaux neufs. Ce niveau repre?sente le double du rythme des cinq dernie?res anne?es en neuf, tandis que le marche? de seconde main navigue a? 80% au dessus de la moyenne 2012-2016. L'OBM juge que cette situation traduit la profondeur du marche? me?tropolitain et la signature de plusieurs transactions de taille importante (5 a? 10 000 m2). Il indique que pour la deuxie?me moitie? de l'anne?e, « l'ensemble des acteurs est particulie?rement confiant ». Le secteur de Villeneuve d'Ascq connai?t une pousse?e tre?s visible, concentrant 40% des transactions sur le neuf (devant Euralille, a? 35%), et 35% en seconde main (derrie?re Lille, 45%) sur la pe?riode.
Le stock neuf imme?diatement disponible est stable a? 45 423 m2 tandis que la surface des projets long terme identifie?s est quant a? elle en forte progression a? 118 000 m2. Les prix moyens varient fortement d'un secteur a? l'autre, entre 201 € le m2 a? Euralille et 109 € a? Tourcoing pour le neuf.

 

 

 

 

 

 

canalseinenordFlop
LE CANAL SEINE NORD EMBOURBE?
Le plus gros projet d'infrastructure fluviale en France depuis 100 ans, pre?tendument « irre?versible », a une fois de plus du plomb dans l'aile. De?ja? sorti des sables une premie?re fois par le rapport de l'ancien de?pute? Re?mi Pauvros, il fait cette fois les frais du tour de vis budge?taire du nouveau gouvernement. A l'Assemble?e Nationale, Edouard Philippe, qui s'e?tait toujours exprime? contre le dossier avant d'entrer a? Matignon, a explique? courant juillet qu'il restait encore a? couvrir les 700 M€ de garanties ne?cessaires pour l'emprunt sur une facture totale de 4,9 Mds€. « Je ne veux pas continuer a? pousser la boule qui grossit, qui grossit et qui vient a? la fin alourdir conside?rablement les dettes et creuser les de?ficits sans aucune perspective », s'est de?fendu le Premier Ministre. Les e?lus et acteurs e?conomiques re?gionaux sont vent debout contre cette « pause » de?cide?e qui selon eux menace directement le projet lui-me?me.

 

 

 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 04/09/2017 Eco121

"L'énérgie fait partie intégrante de l'aménagement du territoire"

Mathias Povse, nouveau patron d'EDF en région (soit près de 10 000 salariés), défend une nouvelle vision de l'énergie à la fois orientée sur l'offre et sur la transition énergétique. Mais aussi l'implication toujours plus forte de l'électricien public dans l'écosystème numérique régional. Rencontre.

Publié le 04/09/2017 Eco121

Indiscrétions

Les indiscrets du mois.

Publié le 04/09/2017 Eco121

Verbatims

Les petites phrases glanées au cours de l'été.

Publié le 04/09/2017 Eco121

Portraits express

Publié le 04/09/2017 Eco121

Les Hauts-de-France font les yeux de Chimène à Londres

La région considère avoir une carte essentielle à jouer dans le cadre du Brexit. Elle s'organise avec un tout premier objectif : l'Agence européenne du médicament.

Publié le 04/09/2017 Eco121

Mouvements

Les dernières nominations en région.

Publié le 04/09/2017 Eco121

Révision des valeurs locatives : flambée fiscale à l'horizon

Nord. La révision des valeurs locatives professionnelles devrait se traduire par une envolée fiscale pour certains contribuables, notamment dans le Vieux Lille.

Publié le 04/09/2017 Eco121

Alexis Devillers, une expansion en son et lumière

Depuis quatre ans, le roi de l'événementiel régional multiplie les emplettes pour s'imposer en acteur majeur de la prestation technique.

Publié le 04/09/2017 Eco121

Ca s'est passé cet été

VOUS E?TIEZ EN VACANCES CET E?TE? ? VOUS N'AVEZ RIEN RATE? : ECO121 A RE?SUME? POUR VOUS L'ESSENTIEL DE L'ACTU E?CO DES SEMAINES E?COULE?ES.