Développement durable et nouvelles formes de croissance : des perspectives à double voies

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France

Erigée en remède anti crise, l’économie verte cherche encore son modèle de croissance. Bien que les débats de la campagne présidentielle aient occulté le sujet, du côté des investisseurs les efforts ne cessent de croître, en particulier dans le domaine des énergies renouvelables. Les grandes multinationales ont très vite compris que la conversion à un développement durable était source de profit et de mise en adéquation avec les mutations de la société.

Ainsi, nombreuses sont les marques qui ont tenté d’ajouter à leur gamme conventionnelle des références vertes. Mais ces stratégies d’extension de gammes ont du mal à trouver une légitimité auprès des consommateurs. Elles ne révolutionnent pas le marché et encore moins la société. Pire, elles sèment le trouble dans l’esprit des consommateurs.

Pour autant, sous la pression des normes environnementales de plus en plus draconiennes, les efforts consentis doivent être poursuivis sur l’ensemble de la chaîne de valeur. Cela montre aussi combien il est urgent de favoriser l’émergence de nouvelles structures innovantes qui portent au cœur même de leur création toutes les composantes du développement durable et qui sont en prise directe avec les aspirations et les usages des consommateurs. Dans cette perspective, la région Nord-Pas-de-Calais fait preuve d’excellence avec des entreprises comme Vitamine T ou Sineo.

Le développement durable, philosophie prônant un changement sociétal global, ne peut pas être seulement porté par des acteurs recherchant une croissance sans limite et oubliant trop souvent la dimension sociale intrinsèque à ce concept.

Les Etats traversant une grave crise existentielle, la solution pourrait se trouver au sein de la société civile. Or, le militantisme tel qu’il existe aujourd’hui, au sein des ONG notamment, ne suffit plus. Le combat doit évoluer vers une nouvelle forme d’entrepreneuriat social consistant à créer des structures productives à but non lucratif concurrentes directes des entreprises à but lucratif, de manière à véritablement influencer le comportement des entreprises. Grâce au développement des réseaux sociaux et des nouveaux modes de collaboration entre les individus, la promotion de telles initiatives et leur médiatisation deviennent d’autant plus faciles pour apporter des réponses au fameux « consom’acteur ». Les citoyens, les jeunes en particulier, devraient être plus encouragés à concevoir leur propre espace de travail afin de créer de nouvelles formes de valeurs génératrices de bienfaits pour la société.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 03/05/2012 Eco121

Beaucamps-Ligny : la petite prépa qui monte

Avec ses 18 élèves pour sa toute première promo, la prépa scientifique de Sainte-Marie a encore tout à prouver. Sa référence ? Ginette, sur laquelle elle s’est calquée.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 03/05/2012 Eco121

La Banque Populaire du Nord élargit encore son périmètre

La Banque Populaire du Nord affiche un exercice 2011 de très bonne facture.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 03/05/2012 Eco121

Doublet hisse son drapeau sur le teuton BOFA

Avelin. Après un rachat aux Etats-Unis il y a deux ans, le major du drapeau reprend un gros concurrent allemand.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 03/05/2012 Eco121

Cocorette met de la matière grise dans l’œuf

La Pme familiale en plein essor s’attaque au marché du snacking.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 03/05/2012 Eco121

Blandine Lejeune : « J'ai horreur du trash »

La ténor du barreau lillois nous a reçus sans cérémonie chez elle pour dévoiler un peu de son jardin secret. Et nous annoncer son prochain polar. Rencontre.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 03/05/2012 Eco121

Keycoopt veut révolutionner le recrutement

Antoine Perruchot, Nicolas Crestel. La cooptation en XXL.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 03/05/2012 Eco121

Burie dopée par son affichage d’éco-conception

Pérenchies. La société centenaire a pris le tournant du développement très durable. Son CA a doublé en 2011.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 03/05/2012 Eco121

Freddy Décima sort ses munitions

A 63 ans, il promet de mettre le feu aux poudres : son projet de data center et de pépinière numérique est un de ceux qui vont ranimer la citadelle d’Arras. Portrait d’un ancien mécano de l’aviation qui carbure au service technologique.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 03/05/2012 Eco121

Mediama crée une filiale dédiée à l'hôtellerie

Neuville-en-Ferrain. L'imprimeur numérique sur textile se diversifie pour croître.