Le parc connecté e-Valley paré au décollage ?

C'est armé de patience que David Taïeb, P-dg de BT Immo Groupe, fait face depuis 2013 aux (longues) procédures administratives retardant le lancement des travaux d'e-Valley sur l'ex-base aérienne 103 de l'OTAN à Cambrai. Le 23 février dernier, il a déposé le permis de construire d'e-Valley en mairie d'épinoy. Un pas de plus vers la reconversion du site qui accueillait 1 800 militaires jusqu'en 2012, occupé par une dizaine de moutons depuis. Ce projet de 350 M€ d'investissement vise à implanter sur 320 ha une plate-forme logistique XXL unique en Europe. Jugez-en : 750 000 m2 d'entrepôts neufs et un écosystème dédié au e-commerce et au commerce « hybride », mélange de physique et de virtuel. C'est trois fois la superficie d'Euratechnologies et la création de 3 000 emplois dont 1 500 directs à terme, affirme l'équipe.

> Lire aussi : La logistique régionale en plein boom

Un parc nouvelle génération
"Certains bâtiments seront réhabilités, d'autres détruits", précise Fabrice Galloo, directeur développement d'e-Valley. Qui considère le projet comme vitrine de l'innovation de la logistique et de la supply chain, équipée des dernières technologies numériques.
Les futurs occupants bénéficieront d'une plate-forme connectée nouvelle génération. A leur disposition : des espaces de conditionnement, de réparation, des salles de réunions, des studios photos pour les webmarchands, des call et data-centers, une crèche d'entreprise, un hôtel et plusieurs restaurants. Sans oublier, un centre R&D et un incubateur - accélérateur de start-up spécialisés dans les domaines des exosquelettes, de la robotique et de la cyber sécurité. Le tout, regroupé pour former une véritable "smart city". La logistique sera dans les années à venir la filière la plus "disruptée" par la technologie d'après l'équipe du projet. Qui précise travailler en ce moment avec les douanes françaises au plus haut niveau pour faciliter tous les échanges à l’export au départ de la technologie Blockchain. Ce ne sera toutefois pas pour tout de suite. E-Valley est encore une page blanche à écrire. Au reste, à Cambrai, la nature reprend ses droits petit à petit. Rien ne lui résiste, pas même les pistes de l'aérodrome trouées d'herbe.
BT Immo Group espère démarrer le chantier fin 2018 pour livrer deux premiers bâtiments (sur huit) à l'automne 2019.

> Lire aussi : Questions à Laurent Desprez, directeur du pôle d'excellence Euralogistic

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 28/05/2018 Julie Kiavué Dossier

La logistique régionale en plein boom

La Région affiche de longue date de hautes ambitions pour son secteur logistique. Le pari semble en passe d'être gagné, à en juger par la santé florissante d'une filière devenue majeure. Multiplication des plate-formes, essor des acteurs régionaux, perspectives de projets XXL, recrutements massifs : tour d'horizon d'un secteur en pleine euphorie.

Publié le 28/03/2018 Olivier Ducuing Dossier

Urbanisme : deux dossiers majeurs sur les rails

La “Maillerie” va reconvertir l'ancien site 3 Suisses. A Marquette, les Grands Moulins de Paris vont enfin avoir une nouvelle vie.