Ecocem démarre son usine de ciment vert

Le ciment peut-il être vertueux ? Le groupe irlandais Ecocem le prouve avec sa nouvelle unité nordiste. Mais la matière première de l'entreprise est le laitier de sidérurgie, ce reliquat flottant au-dessus de la fonte dans les hauts-fourneaux. Jadis considéré comme un déchet, ce co-produit est d'abord refroidi brutalement à l'eau froide, ce qui le vitrifie et le transforme en une sorte de sable. Celui-ci doit encore être broyé très finement pour révéler des propriétés hydrauliques permettant de le substituer en partie au ciment dans la fabrication des bétons, avec une émission de CO2 34 fois inférieure au ciment classique ! Le site devrait ainsi économiser 492 000 tonnes de CO2 par an, soit l'équivaent des émissions produites par 200 000 véhicules. L'usine Ecocem France de Dunkerque aura mobilisé un investissement de 37 M€, pour une capacité de traitement de 700 000 tonnes par an. Elle emploiera 37 salariés lorsqu'elle montera en trois équipes. Autre intérêt environnemental du site : il utilise les gaz des  hauts fourneaux d'ArcelorMittal qui est plus qu'un voisin : le sidérurgiste possède 49% du capital depuis le mois de mai. Et sa ressource en laitier est très importante : «Nous produisons 9 MT de laitier dans les hauts fourneaux d'arcelorMittal europe », précise Philippe Lacroix, directeur des coproduits chez Arcelor. Dont 1,6 million de tonnes à Dunkerque. De quoi nourrir l'avenir de l'usine Ecocem, dont le doublement est déjà programmé, pour un investissement sensiblement équivalent – pas encore financé. Commercialement, le laitier moulu est sur une vague très porteuse : les normes se durcissent, les bilans carbone deviennent des enjeux importants. Si la réglementation ne permet pas encore d'intégrer plus de 30% de laitier dans le ciment en France, c'est appelé à évoluer. Et les marchés extérieurs sont très importants telles les superstructures du futur TGV Londres- Manchester (500 000 T/an) ou le futur tunnel entre le Danemark et l'Allemagne. Ecocem France réalisait déjà 36,4 M€ de ventes l'an dernier sur son seul site sudiste. Connor O'Raian, son dirigeant – et fils du fondateur du groupe, estime que le site de Dun- kerque pourrait arriver en pleine charge dans les deux ans.

OD

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 28/05/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Maintenance immobilière : Logista se simplifie pour croître

Logista est devenu en 24 ans un acteur majeur des métiers de l'habitat auprès des logements sociaux. Regroupé sous une nouvelle marque, il vise une dimension nationale.

crédit Sébastien Jarry
Publié le 28/05/2018 Olivier Ducuing Entreprises

LME renoue avec les profits et les ambitions

Trith-Saint-Léger. Après 100 M€ de pertes en cinq ans, le fabricant de laminés marchands retrouve les profits, l'investissement et l'emploi.

Publié le 27/04/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Hoist Finance veut accélérer dans l'Hexagone

Le groupe suédois, major du recouvrement, met les bouchées doubles en Europe sous l'égide de son nouveau P-dg qui vient de visiter son siège français, à Lille.

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 31/03/2016 Etienne Vergne Entreprises

Smart Module Concept Des maisons en kit montées en 48 heures

Avec ses préfabriqués biosourcés et recyclables, Smart Module Concept réussit un mariage audacieux entre industrie et architecture. Sept ans après sa création, la start up affiche 10M€€ de commandes.

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 01/12/2015 Entreprises

Dans les coulisses de Beck Industries

Dans chacun de ses numéros, Eco121 braque ses projecteurs sur une entreprise de taille intermédiaire de la région, ces sociétés trop rares en France, dont la masse critique leur permet de porter de grandes ambitions de croissance. Focus ce mois-ci sur Beck-Crespel, site historique du groupe Beck Industries à Armentières qui vient d’'acquérir une société à Singapour.

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 29/09/2015 Olivier Ducuing Entreprises

In'Tech Medical s'offre un gros fabricant américain

Rang-du-Fliers. Le spécialiste de l'instrumentation chirurgicale pour le rachis s'adjuge son concurrent Turner Medical. Et atteint les 500 salariés.

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 01/10/2013 Entreprises

Omegalpha vise l’'aéronautique et la construction navale

Annezin. Avec sa marque issue du rapprochement entre NCIA et MTIP, le métallier s’attaque à deux nouveaux marchés.

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 06/11/2012 Entreprises

LBO et nouvelles ambitions pour In'Tech Medical

Rang-du-Fliers. Créée en 1999 sur les restes de Sofamor Danek, l'entreprise d'instrumentation orthopédique est devenue un fleuron dans son domaine. Elle change de mains et prépare de nouvelles acquisitions. 50 recrutements en vue.