“Les protéines végétales engendrent une vraie révolution”

Patrick Lesueur, directeur R&D chez Bonduelle. Patrick Lesueur, directeur R&D chez Bonduelle.

Le végétal est dans l'ADN même de Bonduelle. Comment vous positionnez-vous face à la concurrence qui s'y intéresse de plus en plus ?

Nous sommes bien placés sur ce marché aujourd'hui. Auparavant nous misions beaucoup sur les petits pois ou encore le maïs. Mais de nouvelles protéines arrivent, ce qui nous pousse à nous réinventer pour répondre à la demande des consommateurs.

Comment procède votre pôle recherche et développement ?

On regarde les tendances pour décider de la façon dont nous allons innover. Depuis deux voire trois ans, on explore d'autres territoires pour démocratiser les végétaux pour proposer de nouvelles recettes, des mélanges de céréales par exemple. Pour démocratiser également l'utilisation des produits. Les protéines végétales engendrent une vraie révolution du marché !

> A lire aussi : Les aliments de demain s'inventent dans le Nord

Quels sont les produits innovants de Bonduelle ?

En 2016, nous avons lancé Légumiô, une gamme de pâtes aux légumes, cuisinés sans farine mais à base de légumineuses et de protéines. Gamme que nous avons élargie avec les sauces en pot Legumiô composées à 50% de légumes coupés en morceaux. Pour cette gamme, nous avons pensé en premier lieu aux enfants. En général, ils ne sont pas friands de légumes mais sous forme de pâtes, ça passe mieux !

L'an dernier, nous avons aussi lancé VeggissiMmm!, une solution végétarienne pour remplacer la viande au cœur de l'assiette. Le Pavé Croustillant composé de morceaux de légumes, de boulgour et de mozzarella, enrobés d'une panure de ceréales, par exemple, peut être considéré comme un aliment de demain.

Le consommateur a des craintes notamment sur le goût des végétaux. Comment assurer la réussite d'une nouvelle recette ?

Notre rôle est d'accompagner le consommateur vers ces nouvelles façons de manger sain. Et pour cela, l'apparence et le goût du produit sont primordiaux. Il était donc important que notre steak vegétal à base de soja et de blé ressemble à un vrai steak de viande. Pour le goût, et pour l'invention de recettes, nous organisons des séances de créativité avec un panel de consommateurs et des chefs cuisiniers. Nous faisons aussi des tests de nouveaux réseaux de distribution. En octobre dernier, Bonduelle a ouvert à Lyon son magasin Emotion végétale dans lequel sont vendus des produits du groupe et de start-up. D'ailleurs notre point de vente de Villeneuve d'Ascq où sont vendus tous les produits Bonduelle tend à évoluer en enseigne Emotion végétale à l'avenir.

> A lire aussi : Protéine d'insecte : une législation française insectophobe ?

Quelle est la cible de vos nouveaux produits ?

On ne s'adresse pas uniquement aux vegans ou aux végétariens mais à tous ceux qui veulent faire évoluer leur consommation. Ceux qu'on appelle les flexitariens c'est-à-dire ceux qui veulent manger plus équilibré et un peu moins de viande.

Le groupe est partenaire du Village by CA. Quelle relation entretient-il avec les start-up de l'agroalimentaire ?

Nous travaillons avec elles sur des cas d'usage, nous les accueillons chez nous pour développer de nouveaux produits et, parfois, investissons chez elles... Nous jouons un rôle d'accompagnement, même si l'on a conscience qu'elles peuvent devenir des concurrents potentiels. Tant que les recherches servent la cause, tout le monde est content !

Nous avons été l'un des premiers partenaires du Village by CA. Lors du premier appel à projets, il y avait beaucoup de start-up françaises. Pour la seconde édition, avec l'ensemble des partenaires nous aimerions internationaliser davantage et surtout jouer la carte des Hauts-de-France comme territoire des protéines végétales.

Recueilli par Julie Kiavué

> A lire aussi : Ces lieux où mitonne l'innovation alimentaire

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Crédit : Minus Farm
Publié le 29/01/2019 Julie Kiavué Grand Angle

Protéine d’insecte : une législation française insectophobe ?

L'OMS recommande depuis six ans l'élevage d'insectes à grande échelle. Alors que des pays font de grands pas sur le sujet comme les Etats-Unis, en France les recherches stagnent.

De g. à d.: Fruits et légumes bio et locaux transformés et conservés par lacto fermentation par La Préserverie. Sauce façon bolognaise 100% végétale à base de pleurotes de chez Pleurette. Sushi Onigiri aux protéines végétales de So'Nigiri. Bra
Publié le 29/01/2019 Julie Kiavué Grand Angle

Les aliments de demain s'inventent dans le Nord

Au rythme actuel de consommation, la planète ne pourra plus alimenter ses habitants en 2050. La Région entend bien répondre à ce défi immense. Notre enquête.

Publié le 26/10/2018 Julie Kiavué Grand Angle

Euralille : Le demi million de m2 en 2021

Euralille aura atteint les 16 000 salariés et 400 000 m2 de bureaux d’ici la fin d'année. Et se prépare pour les vingt prochaines années.

Publié le 26/10/2018 Julie Kiavué Grand Angle

Ekla offre ses nouvelles facettes à Lille

Le bâtiment signé des architectes parisiens Lipsky-Rollet ouvre ses portes en fin d'année.

Publié le 26/10/2018 Julie Kiavué Grand Angle

Bureaux : 2018, vers un cru historique

Les professionnels du bureau espèrent que 2018 amènera le marché lillois au cap historique des 300 000 m2. Entre janvier et septembre, il a dépassé le score de l'exercice précédent. Décoiffant.

Le directeur de l'Agence de l'eau Artois-Picardie Bertrand Galtier.
Publié le 26/10/2018 Julie Kiavué Grand Angle

“Nous voulons faire prendre conscience aux gens de la valeur de l'eau”

L'Agence de l'eau vient d'adopter son programme 2019-2024 de plus d’1Md€. Son directeur Bertrand Galtier revient sur les grandes actions à mener en région dont le réseau de rivières dégradé s'améliore doucement. Sur fond de dérèglement climatique.

Publié le 26/09/2018 Julie Kiavué Grand Angle

« LME embauche et offre des perspectives de carrière ! »

Rencontre avec David Iroz, directeur du sidérurgiste LME basé à Trith-Saint-Léger, qui non seulement a échappé à la fermeture, mais qui retrouve aujourd'hui une forte phase d'expansion.

Publié le 26/09/2018 Julie Kiavué Grand Angle

Dans les coulisses de LME

Comme chaque mois, Eco121 vous emmène à la découverte de nos belles entreprises régionales. Ce mois-ci, le sidérurgiste LME, à Trith-Saint-Léger, qui non seulement a échappé à la fermeture, mais qui retrouve aujourd'hui une forte phase d'expansion.

Publié le 24/08/2018 Julie Kiavué Grand Angle

Kiloutou : nouvelle dimension, nouveau siège

Le quatrième loueur européen enchaîne les acquisitions à l'étranger et les investissements en France. De quoi lui donner une toute autre envergure, et nécessitant de nouveaux locaux en région.

Publié le 24/08/2018 Julie Kiavué Grand Angle

Sièges sociaux : quand le bureau se réinvente

Les sièges sociaux se multiplient dans la métropole lilloise, contribuant fortement à la bonne santé du marché du bureau. Mais aussi au renouvellement de la conception des espaces de travail : open space, espaces collaboratifs, nouvelles technos, connectivité, multiservices... Suivez le guide !