Protéine d’insecte : une législation française insectophobe ?

Crédit : Minus Farm Crédit : Minus Farm

Face aux défis de protection de l'environnement, l'OMS recommande depuis six ans l'élevage d'insectes à grande échelle. Alors que des pays font de grands pas sur le sujet comme les Etats-Unis - où fermes et producteurs alimentaires s'associent pour fabriquer des produits à base d'insectes, en France les recherches stagnent. Principale raison : une réglementation au point mort. Aujourd'hui, seule est autorisée l'utilisation d'insectes pour l'alimentation animale. En région, le concept se développe. Avec par exemple la biotech InnovaFeed à Cambrai qui produit de la farine d'insecte (la mouche noire Hermetia Illucens) pour nourrir des poissons élevés en aquaculture. Preuve de l'engouement, l'entreprise a levé l'an dernier 15 M€ pour ouvrir sa deuxième usine courant 2019. Trois sites sont à l'étude dont un dans les Hauts-de-France.

> A lire aussi : Les aliments de demain s'inventent dans le Nord

Réponse imminente

"Nourrir les poissons avec des mouches n'a rien d'aberrant puisqu'à l'état sauvage les poissons consomment des insectes", relève avec raison Thierry Missonnier, directeur du pôle de compétitivité boulonnais Aquimer. Oui mais voilà, l'entomophagie - la consommation d'insectes par l'humain - a encore des verrous à lever.

"Ce qui est insupportable, c'est que la Belgique et les Pays-Bas progressent. Ils ont déposé leur dossier auprès de l'Europe en 2017 et ont obtenu une dérogation pour vendre au grand public leurs insectes, déplore la responsable d'Euralimentaire Isabelle Wisniewski. Leurs start-up poursuivent leurs recherches et les nôtres sont bloquées ! En France, nous sommes encore une fois passés à côté. Le dossier n'a pas été pris à bras le corps et on se fait de- vancer."

Les start-up régionales telles la micro ferme urbaine d'insectes comestibles Minus Farm ou Nutri'Earth qui élabore des poudres alimentaires pour seniors à partir d'insectes comestibles prennent leur mal en patience. Le verdict de l'Europe est attendu avant 2020...

> A lire aussi : Patrick Lesueur, directeur R&D chez Bonduelle : “Les protéines végétales engendrent une vraie révolution”

> A lire aussi : Ces lieux où mitonne l'innovation alimentaire

Ces articles peuvent également vous intéresser :

De g. à d.: Fruits et légumes bio et locaux transformés et conservés par lacto fermentation par La Préserverie. Sauce façon bolognaise 100% végétale à base de pleurotes de chez Pleurette. Sushi Onigiri aux protéines végétales de So'Nigiri. Bra
Publié le 29/01/2019 Julie Kiavué Grand Angle

Les aliments de demain s'inventent dans le Nord

Au rythme actuel de consommation, la planète ne pourra plus alimenter ses habitants en 2050. La Région entend bien répondre à ce défi immense. Notre enquête.

Publié le 26/10/2018 Julie Kiavué Grand Angle

Euralille : Le demi million de m2 en 2021

Euralille aura atteint les 16 000 salariés et 400 000 m2 de bureaux d’ici la fin d'année. Et se prépare pour les vingt prochaines années.

Publié le 26/10/2018 Julie Kiavué Grand Angle

Ekla offre ses nouvelles facettes à Lille

Le bâtiment signé des architectes parisiens Lipsky-Rollet ouvre ses portes en fin d'année.

Publié le 26/10/2018 Julie Kiavué Grand Angle

Bureaux : 2018, vers un cru historique

Les professionnels du bureau espèrent que 2018 amènera le marché lillois au cap historique des 300 000 m2. Entre janvier et septembre, il a dépassé le score de l'exercice précédent. Décoiffant.

Le directeur de l'Agence de l'eau Artois-Picardie Bertrand Galtier.
Publié le 26/10/2018 Julie Kiavué Grand Angle

“Nous voulons faire prendre conscience aux gens de la valeur de l'eau”

L'Agence de l'eau vient d'adopter son programme 2019-2024 de plus d’1Md€. Son directeur Bertrand Galtier revient sur les grandes actions à mener en région dont le réseau de rivières dégradé s'améliore doucement. Sur fond de dérèglement climatique.

Publié le 26/09/2018 Julie Kiavué Grand Angle

« LME embauche et offre des perspectives de carrière ! »

Rencontre avec David Iroz, directeur du sidérurgiste LME basé à Trith-Saint-Léger, qui non seulement a échappé à la fermeture, mais qui retrouve aujourd'hui une forte phase d'expansion.

Publié le 26/09/2018 Julie Kiavué Grand Angle

Dans les coulisses de LME

Comme chaque mois, Eco121 vous emmène à la découverte de nos belles entreprises régionales. Ce mois-ci, le sidérurgiste LME, à Trith-Saint-Léger, qui non seulement a échappé à la fermeture, mais qui retrouve aujourd'hui une forte phase d'expansion.

Publié le 24/08/2018 Julie Kiavué Grand Angle

Kiloutou : nouvelle dimension, nouveau siège

Le quatrième loueur européen enchaîne les acquisitions à l'étranger et les investissements en France. De quoi lui donner une toute autre envergure, et nécessitant de nouveaux locaux en région.

Publié le 24/08/2018 Julie Kiavué Grand Angle

Sièges sociaux : quand le bureau se réinvente

Les sièges sociaux se multiplient dans la métropole lilloise, contribuant fortement à la bonne santé du marché du bureau. Mais aussi au renouvellement de la conception des espaces de travail : open space, espaces collaboratifs, nouvelles technos, connectivité, multiservices... Suivez le guide !

Les locaux de Crédit du Nord aménagés par Spacing et le promoteur Arteprom à Arteparc à Lesquin.
Publié le 24/08/2018 Julie Kiavué Grand Angle

Spacing : l'acteur régional aménage l'Hexagone

Basée à Fleurbaix depuis sa création en 2009, la société de Xavier Richard compte quatre agences hors région, emploie 250 personnes et entend bien poursuivre son développement.