Eurasanté : coup de projecteur sur le développement de la filière régionale

Crédit : Richard Baron Crédit : Richard Baron

C'est devenu l'un des rendez-vous de la rentrée. Ce mercredi 4 septembre, le site d'excellence lillois Eurasanté a tenu sa conférence de presse au sein de son Bio incubateur à Loos. Avec l'objectif, comme chaque année, de présenter les chiffres et les dossiers importants de la filière régionale. Ce qu'il fallait retenir :

1. Clubster NSL : un pôle de compétitivité nouvelle dimension

En novembre dernier, le pôle de compétitivité Nutrition Santé Longévité (NSL) et le réseau d'entreprises Clubster Santé annonçaient leur fusion. La nouvelle association réunit désormais 350 membres industriels, académiques et acteurs du soin, rappelle son président Jean-Claude Charles, également directeur général de S-Inter, spécialisé dans la maintenance de matériels médicaux. Ses principales missions : l'innovation, le développement et le "networking" avec une priorité donnée à la formation et au développement de compétences. La demande serait significative, particulièrement sur les métiers des sites de production. "L'industrie pharmaceutique représente près de 12 000 emplois en région (sur les 30 000 de la filière santé régionale, ndlr) et chaque année environ 1 500 emplois restent non pourvus faute de main d'œuvre formée", souligne Jean-Claude Charles. Selon qui l'une des réponses se trouve dans la futur Usine école pilotée par Eurasanté et le groupe IMT.

2. Un HUB-Usine école à 10 M€

Il fait partie des projets structurants d'Eurasanté. Il a vocation a être "un outil d'attractivité et une plateforme technique de référence" pour la création d'emplois. Attendu pour juin 2022, le HUB-Usine école, d'un investissement de 10 M€, regroupe un ensemble immobilier de deux bâtiments. Eurasanté est actuellement en discussion avec la MEL pour déterminer le terrain d'implantation. Toutefois, celui situé entre Bayer HealthCare et la Faculté de médecine est privilégié.

Le premier bâtiment, considéré comme totem, accueillera le HUB Eursanté sur 3 000 m2. "La place nous manque au Bio Incubateur. Il nous faut réajuster notre capacité d'accueil des porteurs de projet", explique Etienne Vervaecke, directeur général du parc. Le HUB leur proposera des espaces de bureaux, de coworking, des labos partagés, des salles de réunion ainsi qu'un showroom technologique.

Le second, d'une surface de 800 m2, sera dédié à l'école usine qui grâce à un plateau technique formera les nouveaux talents et les salariés de l'industrie pharmaceutique. "A terme, on pourrait former jusqu'à 1 500 personnes par an en conditions réelles via des formations initiales et continues, avec un temps consacré en entreprise soit en alternance ou en stage", affirme le dirigeant du groupe IMT. Avant de préciser que le nombre d'inscrits variera en fonction de la demande des industriels régionaux. Les formations de techniciens du niveau CAP à Bac +3 seront organisées en lien avec l'Université de Lille.

3. 10 nouveaux incubés

A son lancement en 2000, le Bio Incubateur accompagnait moins de 10 porteurs de projet. Cette année, ils seront près de 25, assure Etienne Vervaecke. 10 ont déjà fait leur entrée, portant le nombre de projets incubés à 62 à Eurasanté. Par ailleurs, depuis le début de l'année, quatre start up ont levé un total de 1,63 M€, indique le président d'Eurasanté Didier Delmotte ; Autonomad Mobility (10 K€), Emedservice (1 M€), Octopus Lab (35 K€) et Zymoptiq (18 K€).

Il annonce également que le parc affiche une certaine dynamique avec 14 nouvelles implantations d'entreprises et 4 extensions d'entreprises, soit plus de 1 500 m2 transactés au total et près de 50 emplois créés.

4. Lancement du Health Entrepreneurship

Qui n'est autre que la nouvelle formation portée par Eurasanté et l'Université de Lille dont le démarrage est prévu en octobre prochain avec une dizaine d'étudiants. L'objectif ? "Créer une culture commune entre le chercheur et le business developer pour avoir le couple gagnant", répond la vice-présidence valorisation et innovation à l'Université de Lille.

L'idée est de former les chercheurs au métier de manager et vice versa. Le programme Health Entrepreneurship comportera 152 heures de formation en deux parcours : d'un côté "business et management" pour les étudiants de master en filière scientifique, chercheurs doctorants, chercheurs directeurs de labo et autre professionnels de santé, et de l'autre "santé et sciences" pour les dirigeants et managers.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 04/09/2019 Olivier Ducuing Actualités

Entreprises & Cités se mobilise pour la capitale du Design

Le campus patronal signe le premier partenariat significatif autour de l'opération Lille Métropole Capitale Mondiale du Design 2020. Avec un chèque de 150 K€ pour soutenir le "laboratoire des usages".

Evolution par région de l'emploi intérimaire entre janvier et juillet 2019
Publié le 03/09/2019 Olivier Ducuing Actualités

Emploi intérimaire : coup de froid en juillet

La tendance du recul de l'emploi intérimaire depuis plusieurs mois se poursuit en juillet, avec une dégradation plus marquée dans notre région qu'en moyenne nationale.

Publié le 26/08/2019 Actualités

Un violoncelliste à la tête de Pictanovo

Godefroy Vujicic succède à Malika Aït Gherbi Palmer au poste de directeur général.

Publié le 10/08/2019 Olivier Ducuing Actualités

Grand Lille TV sera bientôt BFM Grand Lille

Un accord exclusif est en cours entre Secom et Homedia d'un côté (Grand Lille TV) et Altice France.

Publié le 07/08/2019 Olivier Ducuing Actualités

Bonduelle maintient son chiffre d'affaires à 2,7 mds€

Le géant mondial du végétal a plutôt bien performé globalement hormis dans le frais en Amérique du Nord. Complété par l'acquisition de la marque Del Monte au Canada, le chiffre d'affaires s'est maintenu à 2,7 mds €.

Publié le 20/07/2019 Olivier Ducuing Actualités

Sécheresse : les entreprises du Nord appelées à la sobriété

La sécheresse persistante pousse le préfet du Nord à adopter de nouvelles restrictions. Selon les situations locales, les entreprises sont appelées à réduire de 10 voire 20% leur consommation.

Powerofmoss, l'un des trois lauréats régionaux, propose des solutions de végétalisation connectée
Publié le 19/07/2019 Actualités

Trois Nordistes lauréats 2019 de la plateforme Aviva

La quatrième édition de la « Fabrique Aviva », opération de mécénat de l'assureur Aviva France en direction des entreprises innovantes, a mis à l'honneur trois porteurs de projets régionaux.

Publié le 17/07/2019 Olivier Ducuing Actualités

Lemahieu entreprise du patrimoine vivant

Le dernier bonnetier de la région, à Saint-André-lez-Lille, reçoit cette distinction moins d'un an après sa reprise par le duo Martin Breuvart-Loïc Baert.

Publié le 10/07/2019 Olivier Ducuing Actualités

La CCI perd l'aéroport de Lille-Lesquin

L'information, révélée par la Voix du Nord, sera formalisée vendredi. C'est Eiffage associé à Aéroport de Marseille qui va prendre la relève pour 20 ans de l'exploitation de l'aéroport lillois, à compter du premier janvier prochain.

Publié le 10/07/2019 Actualités

Immobilier : le marché lillois encore euphorique

L'immobilier de bureau a touché un nouveau record au premier semestre.