Faches-Thumesnil. Votropticien.com met les lunettes à portée de tous

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France

Le premier dirige à 56 ans une société de lunettes tout à la fois de vue et de sécurité Lugus, qu'il a créée en 1982. Elle vend des lunettes à des clients industriels de type la Française de Mécanique, PPG, Blédina, Alstom ou Toyota, pour un chiffre d'affaires de 200000 euros sur ce marché de niche. Son associé, 43 ans, possède quant à lui un magasin d'optique à Faches.

L'ambition des deux dirigeants?
Offrir à tous les publics notamment les personnes à mobilité réduite un accès à une offre très diversifiée de lunettes. Un tout premier magasin de 350 m2a ouvert à Faches-Thumesnil, qui a vocation à être dupliqué autour de la métropole lilloise. Le magasin dispose d'un atelier de création, d'une salle d'examen, d'un espace design, avec de très grandes travées permettant le déplacement en fauteuil roulant. Encore plus inattendu, il comprend aussi un drive in. "Comme professionnels, nous sommes confrontés depuis des années à des gens qui viennent en ambulance, et qu'on est obligés de servir sur le parking. Il existe un vrai besoin", plaide Bertrand Leclercq, qui veut conjuguer service rapide et accessibilité à tous. L'achat de lentilles ou les petites réparations pourront être réalisés sans que le client ait besoin de sortir de son véhicule. Le projet a séduit Nord Entreprendre dont les deux associés sont lauréats, mais aussi Nord Création, entré au capital. Car si le lancement d'un premier magasin était à leur portée, leur stratégie de développement justifie un adossement.

"Nous voulons cerner la métropole, en périphérie", explique le quinquagénaire qui évoque deux autres magasins en propre dans l'agglomération lilloise et d'autres projets en franchise, sans compter le développement en e-commerce par le site www.votreopticien.com qui donne son nom à l'enseigne. L'investissement par magasin se chiffre à 800000 euros, tandis que le chiffre d'affaires attendu s'étagerait entre 1,5 et 2 millions d'euros par point de vente.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 07/04/2010 Eco121

Droit au but

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 07/04/2010 Eco121

Yves Besse de Laromiguière

Le fondateur du leader français de la décoration murale Plage SA dévoile un peu de sa personnalité pour Éco121.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 07/04/2010 Eco121

Damart sur les starting blocks pour un nouveau départ

Comme la Lainière de Roubaix ou la filature Saint-Liévin, Damart aurait pu être un grand nom de plus au Panthéon des victimes de la déprise textile. Malgré des pertes abyssales à la fin des années 90 puis une sérieuse rechute, le spécialiste du sénior relève aujourd'hui le gant de l'innovation et le défi de l'image.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 07/04/2010 Eco121

Des résultats économiques très encourageants

+29,73% :les actionnaires de Damartex (code DAR) ont fait un triomphe le 26 février aux résultats de l'enseigne, dont la valorisation boursière s'est envolée de près d'un tiers ce jour là.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 07/04/2010 Eco121

Etablir son bilan carbone :

Réduire les émissions de gaz à effet de serre du pays de 14% d'ici 2020 et de 75% d'ici 2050 : l'objectif de "facteur 4", même éloigné dans le temps, a un niveau d'exigence tel que nombre d'entreprises ont commencé à s'en soucier. Les spécialistes sont unanimes : le bilan carbone est un excellent outil pour une première approche environnementale.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 07/04/2010 Eco121

Le bilan carbone dépasse largement la problématique environnementale

Pour Alain Verrier, directeur du cabinet conseil Per4mances, né à Valenciennes en 2002 et présent dans plusieurs régions françaises et en Belgique, la démarche bilan carbone participe à un objectif global de rentabilité.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 07/04/2010 Eco121

Groupe Supinfocom s'offre un campus à l'américaine en Inde

Après Arles, le groupe consulaire de formation de managers en création numérique attend beaucoup de son nouveau campus dans l'Oxford de l'Inde, à Pune.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 07/04/2010 Eco121

Les étudiants de Supinfocom volent

Témoignage.Shelley Page, cofondatrice du studio californien Dreamworks, membre du conseil scientifique.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 07/04/2010 Eco121

Un portefeuille de marques segmentées

Qui connaît les marques Sédagyl, Jours heureux ou Maison du Jersey ? Grandies dans l'ombre de Damart, leur notoriété est encore modeste. Mais leur potentiel est très important...

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 07/04/2010 Eco121

Focus : La griffe de Patrick Seghin

Patrick Seghin a la simplicité discrète des esprits brillants. A 45 ans, ce Belge natif de Charleroi a pris la présidence du directoire de Damart à l'automne 2008, apportant une méthode de travail inconnue jusqu'alors rue de la Fosse aux chênes à Roubaix.