FFB Nord-Pas-de-Calais : Benoît Loison succède à Olivier Tommasini

Benoit loison

 

 

Benoît Loison, 52 ans, retrouve le fauteuil de président de la Fédération du bâtiment sur le Nord-Pas-de-Calais, qu'il avait occupé de 2005 à 2011. Il est élu pour un mandat de 3 ans. Le chef d'entreprise de la société éponyme, à Armentières (métallerie, 170 salariés) succède ainsi à Olivier Tommasini, qui présidait la fédération depuis 6 ans. Celle-ci compte 2300 adhérents pour 29000 salariés. Parmi les priorités affichées par le nouveau président figurent trois axes : faire de la FFB une fédération forte avec des mandataires mieux formés et mieux accompagnés, une fédération proche de ses adhérents et innovante.

Olivier Tommasini demeure par ailleurs président de la FFB pour la grande région Hauts-de-France.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 31/03/2017 Accueil

Verallia modernise son centre de tri et de traitement

Verallia, numéro trois mondial de l'emballage en verre pour les boissons et les produits alimentaires, a présenté, mardi 28 mars, les nouvelles installations du centre de tri et de traitement de Rozet-Saint-Albin (Aisne). Le groupe a investi 7 M€ pour moderniser l'usine.

Publié le 30/03/2017 Accueil

Les jongleurs de milliards

Par André Beirnaert, ex président de l'UIT, du pôle UpTex et du CETI.

Publié le 30/03/2017 Accueil

Bruno Bonduelle: "Ouvrons leur notre porte !"

L'ex président de la CCI Grand Lille souligne tout l'intérêt du sang neuf de l'immigration pour alimenter notre machine économique et enrichir le tissu régional.

Publié le 30/03/2017 Accueil

Indiscrétions

Les indiscrets du mois.

Publié le 30/03/2017 Accueil

Top et Flop

Les hauts et les bas du mois.

Publié le 30/03/2017 Accueil

Verbatims

Les petites phrases glanées au mois de mars.

Publié le 30/03/2017 Accueil

Portraits Express

Publié le 30/03/2017 Accueil

Mouvements

Les dernières nominations en région.

Publié le 30/03/2017 Accueil

Le grand boom des fondations nordistes : Pourquoi tant d'amour ?

Depuis quelques anne?es, le nombre de fondations et fonds de dotation explose en re?gion. Toyota, Cre?dit Agricole, Universite? de Lille, Fondation des possibles, Entreprises & Cite?s... Le mouvement est impressionnant. Focus sur une dynamique philanthropique pas toujours dénuée d'arrières-pensées.