Produire du vin en Hauts-de-France ? Chiche !

Saint-Quentin. Ternoveo, filiale d’Advitam, pilote un chantier ambitieux de création d'une vraie filière vinicole en région à horizon 5 ans. Objectif : 1 million de cols.

 

Comme les entreprises familiales, les agriculteurs sont de ceux qui raisonnent à long terme. Une vraie force par les temps troublés que nous traversons. Il faut en effet avoir une vraie capacité à se projeter pour imaginer que la région de la bière soit reconnue demain pour son chardonnay. C'est pourtant le pari de 10 premiers agriculteurs associés à Ternoveo, filiale de négoce du géant coopératif Advitam. Seuls certains sols ont les qualités re- quises et un grand nombre de candidatures ont été éconduites : en résumé, les terres de betteraves et de pommes de terre sont trop riches - et « recalées à l'avance », note Xavier Harle, directeur général de Ternoveo- pour accueillir des ceps de vigne. Les premiers lopins retenus sont plutôt de nature caillouteuse et un peu calcaire, des caractéristiques qui ne permettaient pas des bons rendements aux agriculteurs sur des cultures classiques.

Le projet démarre doucement, avec 16 hectares répartis entre le Nord, le Pas-de-Calais, la Somme et l'Aisne, notamment autour d'Arras, Hesdin et Saint-Quentin. Les premières 50 000 bouteilles de vin blanc de qualité (et dont la marque n'est pas encore arrêtée) devraient être commercialisées fin 2023, à 100% dans la région dans un premier temps. L'objectif à moyen terme est de planter 200 ha, qui pourraient rassembler jusqu'à 100 propriétaires exploitants. Pour que l'opération soit un succès, Ternoveo mobilise 6 personnes en interne, et a noué un partenariat avec une des meilleures pépinières spécialisées, la maison Guillaume, et le cabinet Vinelyss. L'investissement global atteint 1 M€ pour Ternoveo, auxquels s'ajoute un coût de 25 à 30 K€/ha pour les agriculteurs. Le chais sera implanté dans des bâtiments existants, à Dompierre-Becquincourt (Somme). Le futur chardonnay des Hauts-de-France se positionne sur un segment qualitatif avec un prix d'objectif de 7 à 10 € la bouteille. Aussi l'objectif n'est délibérément pas au rendement, mais à l'agriculture durable, avec une labellisation HVE (Haute valeur environnementale) attendue. Les parcelles seront désherbées (et récoltées) mécaniquement. La première récolte aura lieu après trois cycles végétaux, soit en octobre 2022 pour une mise en vente en 2023.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 28/05/2020 Olivier Ducuing Actualités

Sarbacane s'offre Datanas et un relais de croissance

Hem. Le groupe spécialisé dans les solutions marketing et digitales, s'offre la start-up parisienne Datananas. Avec un potentiel de 3 à 5 M€ de chiffre d'affaires.

Les élus locaux ont manifesté en écharpe tricolore devant l'usine fabricante des Kangoo
Publié le 26/05/2020 Olivier Ducuing Actualités

Camaïeu dépose, MCA menacée

La crise économique redoutée après la crise sanitaire se précise, avec une double annonce lourde de conséquences : le redressement judiciaire de Camaïeu et le projet de transfert de l'assemblage de MCA vers Douai.

Publié le 26/05/2020 Olivier Ducuing Actualités

Xavier Bertrand veut un classement de la région en vert

Les deux présidents des régions Grand Est et Hauts-de-France réclament d'une même voix auprès du Premier ministre l'application des critères qui devraient faire passer leurs territoires en zone verte

Publié le 20/05/2020 Olivier Ducuing Actualités

Isabelle Matykowski devient DGA de l'agence de l'Eau

Cette jeune quinqua amatrice de plongée sous-marine quitte VNF pour rejoindre l'Agence de l'Eau Artois-Picardie.

Publié le 15/05/2020 Olivier Ducuing Actualités

23 000 PGE distribués en Hauts-de-France

Le dernier bilan de l'accompagnement économique des entreprises confrontées à la crise sanitaire, publié ce 15 mai, montre l'ampleur de l'effort : 7 milliards d'euros de reports de crédit, 83 000 PGE et près de 920 000 salariés en chômage partiel.

Publié le 15/05/2020 Olivier Ducuing Actualités

La région structure une filière d'équipements de protection individuelle

La plateforme www.entraide.hautsdefrance.cci.fr se veut une forme de bourse régionale des masques, gels et autres blouses, première pierre d'une vraie filière régionale.

Crédit : Pixabay
Publié le 15/05/2020 Julie Kiavué Actualités

Covid-19 : L’Etat ouvre une cellule de soutien psychologique aux dirigeants

Grâce au numéro vert, les chefs d’entreprise en détresse peuvent bénéficier d’une écoute et d’un accompagnement personnalisé 7 jours sur 7.

Publié le 15/05/2020 Guillaume Roussange Actualités

Amazon : reprise le 19 ?

Après avoir décidé de fermer ses centres logistiques en réponse à des décisions de justice défavorables, le géant du e-commerce pourrait reprendre ses activités à partir du 19 mai.

©Arnaud Kehon
Publié le 15/05/2020 Guillaume Roussange Actualités

20 M€ pour améliorer la méthanisation à Amiens

Amiens Métropole prolonge de 15 ans la DSP du groupe Idex pour la gestion de son unité de méthanisation. Avec un plan d'investissement de 20 M€ sur trois ans pour augmenter ses capacités.

Publié le 15/05/2020 Olivier Ducuing Actualités

Covid : L'impact s'alourdit sur l'économie régionale

Le recul moyen de chiffre d'affaires des entreprises régionales atteint 51% depuis le début de l'année selon la dernière enquête de conjoncture de la CCI de région.