Hiolle Industries entend fortement accélérer en 2021

Le groupe familial va se doter cette année d'un nouvel atelier ferroviaire XXL à Valenciennes. Ici, une unité de câblage. Le groupe familial va se doter cette année d'un nouvel atelier ferroviaire XXL à Valenciennes. Ici, une unité de câblage.

Valenciennes. Après un exercice 2020 difficile, le groupe familial table sur un fort rebond. Il va investir 6 M€ dans un atelier de maintenance ferroviaire. 50 emplois en jeu.

Hiolle Industries est une belle ETI familiale du Valenciennois, fondée il y a 44 ans par Jean-Michel Hiolle et aujourd'hui pilotée par sa fille Véronique. Une success story, sanctionnée par une présence en bourse et une expansion qui a porté le groupe à 900 salariés avec 15 filiales, dans les services à l'industrie, l'équipement ferroviaire et aéronautique, les équipements pour l'environnement. Mais cette croissance a connu un sérieux à-coup. La crise sanitaire a fait reculer l'activité de 13% en 2020, à hauteur de 74,7 M€ (encore rentable), alors que les prévisions initiales laissaient penser à un essor à deux chiffres sur l'exercice. L'activité aéronautique a bien sûr connu un coup de frein, mais limité car Hiolle travaille beaucoup pour le secteur militaire, moins touché que le civil. Le ferroviaire, cœur de métier, a vu les projets retardés mais la tendance reste très favorable, et a d'ailleurs entraîné un net rebond au dernier trimestre 2020, et va tirer l'activité demain. L'international aussi, où l'entreprise réalise déjà 14 M€ de chiffre d'affaires. L'autre secteur d'activité, l'environnement et les services (par exemple des lignes de traitement de déchets) a beaucoup subi le climat anxiogène. « Les industriels n'investissent pas, ils sont très frileux, il y a beaucoup trop d'incertitudes », commente Véronique Hiolle, qui relève cependant une belle percée dans le secteur du traitement de l'eau. « Notre force est d'être présent dans différents secteurs, cela nous rend moins fragile », analyse la dirigeante.

Il reste que le ferroviaire demeure un axe stratégique, porté par les transports propres et les plans de relance partout en Europe. Hiolle Industries y dispose du reste de contrats pluriannuels qui lui assurent un carnet de commande de 60 M€ à un horizon de 3 ans.

Renforcée en trésorerie par plusieurs PGE totalisant 13 M€, l'entreprise va investir 6 M€ cette année dans la création dans ses locaux d'un atelier de maintenance ferroviaire qui permettra d'accueillir jusqu'à deux trains complets simultanément. L'unité, qui devrait générer 50 emplois en trois ans, déploiera des technologies de maintenance augmentée.

Véronique Hiolle estime que l'activité devrait permettre d'atteindre 90 M€ de chiffre d'affaires cette année.

 

 

 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

« On n'est pas sûrs de l'avenir mais on est déterminés et on a de l'ambition » Etienne Flamme, Pdg
Publié le 25/03/2021 Olivier Ducuing Actualités

Flamme Environnement joue l'innovation face aux majors

Louvroil. Le groupe familial développe une benne tri-collecte unique sur le marché. Et va investir 6 M€ dans un nouveau centre de tri. Louvroil. Le groupe familial développe une benne tri-collecte unique sur le marché. Et va investir 6 M€ dans un nouveau centre de tri.

Publié le 25/03/2021 Guillaume Roussange Actualités

Nutribio lance une marque durable née de l'intrapreneuriat

Doullens. Pour pérenniser son atelier de fabrication de barres énergétiques, Nutribio a lancé un projet participatif interne. Qui a débouché sur une marque propre, La barre à cœur.

Publié le 25/03/2021 Guillaume Roussange Actualités

Le robinetier de luxe THG vendu au chinois Jomoo

Béthencourt-sur-Mer. Pour accélérer sa croissance à l'international, le fabricant d'articles sanitaires THG s'adosse au géant chinois du secteur. Il financera le développement de gammes plus accessibles.

Publié le 25/03/2021 Guillaume Roussange Actualités

Plaquettes de frein : Mat Friction prend le virage de l'électrique

Noyon. Mat Friction investit 3,5 M€ dans son usine isarienne pour développer de nouvelles générations de freins, adaptés aux véhicules électriques.

Publié le 23/03/2021 Olivier Ducuing Actualités

Sofinor croque le lyonnais Mapal

L'acquisition de l'entreprise lyonnaise crée un acteur important dans les équipements inox, totalisant 28 M€ de chiffre d'affaires avec 170 salariés.

Publié le 22/03/2021 Olivier Ducuing Actualités

Gomypartner score un million d'euros de levée de fonds

La jeune start up d'Euratech fait entrer deux entrepreneurs du web à son bord.

Publié le 16/03/2021 Olivier Ducuing Actualités

Sylvain Breuzard invente la "permaentreprise"

Le dirigeant fondateur de la société Norsys Sylvain Breuzard vient de commettre un ouvrage qui veut dépoussiérer la RSE. Baptisé « La permaentreprise, un modèle viable pour un futur vivable, inspiré de la permaculture » (éditions Eyrolles), le livre élargit le concept de permaculture et ses trois principes éthiques au domaine de l'entreprise.

Ici l'usine Aluminium Dunkerque, reprise fin 2018 par GFG Alliance
Publié le 16/03/2021 Olivier Ducuing Actualités

Sidérurgie : Liberty pourrait faire les frais des déboires de Greensill

Les déconvenues de Greensill et du groupe GFG Alliance, propriétaire d'Aluminium Dunkerque et d'Ascoval, créent de grosses turbulences et de sérieuses incertitudes.

Mathieu Tarnus, Pdg et  fondateur de Sarbacane, il y a bientôt 20 ans. Il vise désormais le cap des 100 M€ d'activité à horizon 2025.
Publié le 15/03/2021 Olivier Ducuing Actualités

Sarbacane met la main sur son concurrent allemand rapidmail

Le groupe de Hem poursuit sa croissance rapide. Après le rachat de Datananas, une start up spécialiste de la prospection par messagerie, Sarbacane reprend cette fois un plus gros poisson avec son concurrent allemand rapidmail

Publié le 15/03/2021 Guillaume Roussange Actualités

Batteries innovantes : Tiamat Energy lève 5 M€ pour accélérer

Basée à Amiens, l’entreprise Tiamat Energy a bouclé un tour de table de 5 M€, dont 1,5 million de dettes, pour tester sa technologie de batteries à base de sodium à l’échelle industrielle.