Indiscrétions

CCCP pourrait quitter Valenciennes

La société de serious game CCCP connaît une croissance rapide qui la conduit à doubler chaque année. Elle compte 20 salariés. Une évolution qui lui pose de gros problèmes d'embauches sur Valenciennes, qui manquerait d'attractivité pour des recrutements de compétences nationales. Résultat : ses dirigeants envisageraient de s'installer dans la métropole lilloise. A suivre.

 

Coup double en Chine
Deux entreprises régionales viennent de s'illustrer en Chine : Genoscreen (traçage moléculaire pour le diagnostic médical) dirigée par André Tordeux (photo) et Sirs (images satellitaire, lire aussi en pages territoires) sont deux des quatre lauréats des projets 2013 de coopération innovante franco-chinois Coopol. 12 projets étaient en lice. Pour Genoscreen, associée à Pasteur Lille, il s'agit de promouvoir et développer leurs recherches et leurs technologies concernant l'agent de la tuberculose. SIRS, de son côté, va oeuvrer dans le secteur de l'urbanisation, en lien avec l'observatoire des sciences de l'université de Rennes.

 

Méo, what else ?
Les cafés Méo, désormais fusionnés dans un ensemble unique avec Fichaux, ont investi 3,5 M€ dans une ligne (dans l'usine de la Madeleine) capable de produire des dosettes compatibles avec les machines Nespresso. La fabrication devrait démarrer en juin, à la fois sous marque Méo et en MDD, pour plusieurs clients majeurs parmi lesquels Carrefour et Intermarché.

 

Alliance Emploi à Metz
Le premier groupement d'employeurs national, Alliance Emploi, filiale de l'IRD, doit ouvrir une implantation à Metz d'ici à la fin de l'année. L'outil, qui permet de mutualiser des salariés en CDI entre plusieurs entreprises, compte déjà quelque 350 entreprises adhérentes pour 700 salariés.

 

GamaMabs délocalisé ?
Le projet majeur de biotech dédiée au cancer ovarien GamaMabs (cf Eco 121 n°23) pourrait bien ne pas voir le jour en région. Né d'un essaimage scientifique du Laboratoire de Fractionnement Biologique (LFB), le projet initié par JeanFrançois Prost (photo) a trouvé une partie de financement dans le Nord-Pas-de-Calais mais d'autres investisseurs stratégiques ne rentreraient dans le dossier que sous réserve d'un développement ailleurs.

 


VOTRE TOP 5 sur notre site eco121.fr
Les actus les plus lues



[1] Rikfin à Eco 121 : "Pour y arriver, il faudra un engagement total et un peu de chance"
[2] Bilan mitigé pour la télévision régionale
[3] Grève Transpole : lourdes conséquences pour l'économie
[4] Marc Verly, récipiendaire de la légion d'honneur
[5] Adevia veut lever 60 M€ pour survivre

 

Le billet d’Alceste : Ecoutons les prophètes

 

On trouve chez l'économiste américain Jeremy Rifkin des petits airs de prophète.Il porte de grands principes, des certitudes. Avec une temporalité choisie: dans ses discours, point de conditionnel, uniquement du futur. Un style qui construit certainement sa réussite. On veut croire à ses promesses de troisième révolution industrielle, vertueuse, solidaire, locale et écologique. Et l'on sait à quel point l'économie repose sur la confiance de ses acteurs. Consommateurs, entreprises, investisseurs peuvent croire en l'avenir ou se replier, entraînant selon leurs choix croissance ou récession. Il fallait donc choisir ses conférences cette semaine du 13 mai. Au Conseil régional, avec Rifkin, on rêvait d'un avenir meilleur, que l'on construirait ensemble. A l'Université, l'IAE invitait de brillants économistes à disserter sur la sortie de crise de la zone euro. Les docteurs de Science Pô Paris, de l'OFCE, de Lille 1 ou du CNRS ne cachaient pas les scénarii catastrophes de dissolution de l'Europe monétaire. C'est donc une autre prophétie qui siècle » dégageant bien peu de perspectives. Seules évoquées, des solutions techniques de court terme tels le rachat de dettes publiques par la BCE ou l'émergence d'une zone « euro fort» par les pays du Nord de l'Europe. Alors s'il fallait choisir son prophète, on conseille bien sûr Jeremy Rifkin et ses espoirs. On n'écoute pas les prophètes de malheur. C'est pourtant ce que font, chaque jour, les dirigeants de l'Europe politique

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 31/05/2013 Eco121

Le billet de Bruno Bonduelle : Ah le joli mois de mai

Ne dites plus Tancarville mais Millau car deux ponts qui se suivent, c’est un ouvrage d’art... L’art de poser ses RTT pour donner à une semaine de mai un avant-goût du mois d’août.

Publié le 31/05/2013 Eco121

Mutations

Publié le 31/05/2013 Eco121

Morceaux choisis

Les verbatims de la rédaction

Publié le 31/05/2013 Eco121

Des hauts et des bas

Les plus et les moins de la rédaction.

Publié le 31/05/2013 Eco121

Asos France : GaëleWuilmet

Elle plonge pour la mode online.

Publié le 31/05/2013 Eco121

KPMG : Caroline Decoene-Desgouillons

Une femme de tête pour succéder à François Bloch

Publié le 31/05/2013 Eco121

AG2R LA MONDIALE : Véronique Poncin

Une Nordiste d’adoption pour la direction NPDC-Picardie

Publié le 31/05/2013 Eco121

Nominations

Les derniers mouvements en région.

Publié le 31/05/2013 Eco121

Enquête hôtellerie de luxe - Thierry Grégoire : "Il faut bien penser chaque ouverture"

3 questions à Thierry Grégoire, Président régional de l’Union des métiers des industries de l'hôtellerie Nord-Pas-de-Calais

Publié le 31/05/2013 Eco121

Enquête hôtellerie de luxe - Le groupe SLIH : luxe, calme et croissance

La SLIH poursuit son développement en hyper-centre.