Innoloop joue l’IA pour booster les projets innovants

Unique en Europe, cet éditeur de logiciels propose deux services : la recherche de financement et l’aide à la conception du projet. Unique en Europe, cet éditeur de logiciels propose deux services : la recherche de financement et l’aide à la conception du projet.

Marc Loher. Unique en Europe, cet éditeur de logiciels propose deux services : la recherche de financement et l’aide à la conception du projet.

Seuls 10% des projets innovants trouvent des financements. Innoloop veut aider à pallier cette situation, grâce à un accès à 5000 sources de financements et 45 000 partenaires européens. « En fonction du projet proposé, la plateforme va détecter les fonds et partenaires potentiels. Elle peut même comparer le projet de départ avec 40 000 autres déjà financés, pour vérifier qu’il n’y ait pas de doublon. Cette utilisation de l’intelligence artificielle et d’algorithmes permet un vrai gain de temps », explique Marc Loher, fondateur. Depuis septembre 2019, il commercialise - après 5 ans de développement - ce service par abonnement.

Innoloop peut intervenir dès l’amont, sur la conception du projet. Le porteur de projet n’a qu’à écrire quelques lignes pour présenter son idée. La plateforme mobilise son intelligence artificielle pour faire des recherches dans des milliers de brevets et publications scientifiques, comme l’explique ce quadragénaire : « nous transformons une simple idée en un projet crédible, en apportant du contenu scientifique, technologique, sociétal, législatif, et en analysant le marché. C’est une révolution du métier de consultant en innovation. »

Hypercroissance

Innoloop a déjà séduit une quinzaine de clients comme la Commission européenne, Bouygues, EDF, ArcelorMittal ou encore l’Agence Hauts-de-France Innovation Développement, qui accompagnent des start up et labos de recherche. 80 prospects sont potentiellement intéressés. La TPE s’est lancée en 2015 grâce à un fonds européen. Puis le soutien financier à hauteur de 315 K€ d’un partenaire bancaire, du réseau Entreprendre Nord et de Hodefi, lui a permis de recruter. Aujourd’hui, l’équipe de 8 personnes est incubée à Euratechnologies et a intégré le programme d’accélération Scale qui accompagne les start up en hypercroissance. Le quotidien d’Innoloop consiste à prospecter, développer la plateforme et accompagner les clients. Le capital est détenu par le fondateur et deux autres salariés. « Demain, nous souhaitons proposer un troisième service en lien avec la propriété intellectuelle et attaquer le marché américain. Nous cherchons à lever des fonds pour financer notre croissance et rester leader en Europe », conclut Marc Loher.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Jérôme Windal prépare depuis l'an dernier des salades bio et locales qu'il vend dans plusieurs enseignes spécialisées en région et en Belgique.
Publié le 25/02/2020 Julie Kiavué Entreprendre

O'Déli veut nourrir la région en bio

Jérôme Windal prépare depuis l'an dernier des salades bio et locales qu'il vend dans plusieurs enseignes spécialisées en région et en Belgique.

Publié le 25/02/2020 Anne Henry Castelbou Entreprendre

Cuir cible le marché américain

Le fabricant de machines-outils pour le conditionnement du carton vend à plus de 50% à l’étranger. Sa dernière née, la MC Cuir, lui donne un gros avantage concurrentiel qu’il veut valoriser notamment aux Etats-Unis.

Sandrino Graceffa, ex-Pdg de Smart (à g.), et les nouveaux administrateurs délégués Maxime Dechesne et Anne-Laure Desgris. ©Joëlle Lê
Publié le 28/01/2020 Julie Kiavué Entreprendre

Smart allie gouvernance partagée et démocratie

En une dizaine d'années, la société belgo-lilloise est devenue la plus grosse coopérative européenne, sous la houlette de ses salariés associés.

Stéphane Meuric (Transalley), Florence Sanson (CarStudio), André Tordeux (Genoscreen) et Régis Lemoine (BPIfrance)
Publié le 26/11/2019 Anne Henry Castelbou Entreprendre

Innovation : la région rattrape-t-elle son retard ?

Depuis 15 ans, incubateurs, pôles d’excellence, de compétitivité, accélérateurs se sont multipliés, plaçant l’innovation comme axe prioritaire du développement régional. Notre Club Eco121 du 13 novembre a pu évoquer les clés de succès.

Hager Jemel (à g.) et Xavier Weppe face aux entreprises lors d'un atelier de groupe sur l'inclusion à l'aide d'un photolangage.
Publié le 26/11/2019 Julie Kiavué Entreprendre

Entreprises inclusives: les écoles de la région se mobilisent

Jeunes des quartiers, chômeurs de longue durée, travailleurs handicapés, réfugiés... Comment inclure la différence dans ses effectifs ? L'IAE, l'Edhec et l'Université d'Artois planchent sur le sujet début novembre.

Publié le 26/11/2019 Anne Henry Castelbou Entreprendre

Avec Popschool, le numérique devient inclusif

Entreprise à impact social basée à Lille, Popschool et ses formations au numérique gratuites aux personnes éloignées de l’emploi connaissent une forte accélération. Son succès repose sur une formation tant technique que comportementale

Stéphanie Delva (Caisse d'Epargne Hauts de France), Thibault Nicollet (Groupe N.A.T.), Marie-Aude Tran (Valeurs&Valeur), Olivier Ducuing (Eco121), Carole Catry (Rabot Dutilleul) et Gilles Lechantre (Cooptalis).
Publié le 29/10/2019 Julie Kiavué Entreprendre

Les RH en pleine révolution

Sur un marché du travail en pleine tension, les entreprises déroulent le tapis rouge pour des salariés désormais en position de force. Attirer, retenir et fidéliser ses collaborateurs est devenu un enjeu crucial. Le dernier Club Experts s’est penché sur les mutations en cours et les bonnes pratiques

Jean-Charles Roy, fondateur de Vivocaz à Soissons.
Publié le 29/10/2019 Julie Kiavué Entreprendre

Vivocaz digitalise la vie des véhicules

Jean-Charles Roy a lancé son appli mobile il y a deux ans. Pour faciliter l'entretien et la (re)vente auto et devenir une référence d'ici 2022.

Nicolas Motte et Antoine De Buck fondateurs d'Energies Coop Développement.
Publié le 29/10/2019 Julie Kiavué Entreprendre

Energies Coop Développement parie sur la méthanisation

Nicolas Motte et Antoine De Buck ont fondé leur bureau d'études l'an dernier. Ils accompagnent 32 projets de biogaz et lancent leur Web TV sur les EnR.

Publié le 26/09/2019 Julie Kiavué Entreprendre

Entreprises familiales : l'enjeu crucial de la transmission

Près de 31 000 entreprises des Hauts-de-France projetteraient une transmission d’ici 5 ans. Or cette opération stratégique nécessite un accompagnement sur mesure pour éviter les chausse-trappes. Dans la région, le Conseil supérieur de notariat et l'Edhec vont inaugurer fin novembre une formation dédiée aux notaires sur le passage de témoin au sein des entreprises familiales. Le point avec Rania Labaki, directrice de l'Edhec Family Business Centre et le témoignage de Caroline Poissonnier, co-dirigeante de la société familiale Baudelet Environnement.