La Banque Populaire du Nord se veut plus digitale

La Banque Populaire du Nord a présenté à son siège de Marcq-en-Baroeul,  le 13 avril, par la voix de son directeur général Patrice Bouvier, son plan stratégique 2018-2020. Au coeur des enjeux, la digitalisation, déjà entamée il a plusieurs années, et qui sera encore accélérée. 

Plusieurs chantiers sont prévus cette année. Depuis fin janvier, les clients peuvent prendre rendez-vous avec leur conseiller via leur appli mobile. A partir du second semestre, ils pourront ouvrir un compte en ligne, faire une demande de prêt immobilier en ligne également et créer des bénéficiaires de virement sur leur appli. Courant 2018, la BPN activera ses premiers chabots, chargés d'aider à la recherche d'information et de conseiller 7j/7 et 24H/24. 

Objectif 100 M€ de RN
Les professionnels pourront quant à eux débloquer une enveloppe de crédit pré-accordé depuis leur mobile. Offre existante depuis un an via un ordinateur. La banque dit se vouloir plus présente à leur côté et prévoit deux projets. "Nous aiderons nos clients pro dans leur transformation digitale et leur internationalisation. Il est envisageable de leur accorder un différé de remboursement jusqu'à 3 ans", confie Fabrice Bouvier, DG de la BP Nord.

Les banques en ligne sont des concurrents sérieux. "Certains disent qu'elles seront responsables de la baisse du chiffre d'affaires des banques physiques. Or, le nôtre a augmenté de 8,6 points soit 209 M€ et notre résultat net a connu +51 % de hausse (39,5 M€)", réplique le DG. Qui avoue tout de même les observer de très près. Les banquiers ont un rôle d'accompagnateur que ne peuvent pas assurer les banques en ligne selon lui.
Fabrice Bouvier se veut rassurant : la multiplication des services à distance n'entraînera pas la fermeture d'agences et le licenciement de collaborateurs à la BPN. En revanche, des agences seront amenées à fusionner, notamment celles situées en centre-ville. Deux entités de Lille en feront l'expérience.
Le plan stratégique de la BPN affiche une  croissance de 5 % minimum de son chiffre d'affaires, une stabilisation de ses charges et un résultat net minimum 100 M€ d'ici à fin 2020.

La BPN a également présenté ses résultats 2017, marqués par une progression du produit net bancaire de près de 2% (/1,9%), à hauteur de 208,7 M€. Elle aura décaissé l'an dernier près de 2 milliards d'euros d'encours (1,97 md exactement), un niveau historique. L'exercice est marqué par une hausse de 10% de son résultat net, qui s'établit à 39,5 M€. 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 10/04/2018 Olivier Ducuing Actualités

Alive Groupe se marie avec Art Event Group

Alexis Devillers vient d'unir son groupe de logistique événementielle Alive avec le parisien Art Event Group, très complémentaire. Avec de grosses ambitions pour la nouvelle ETI qui pèse 420 salariés pour 46 M€ de CA.

Publié le 06/04/2018 Olivier Ducuing Actualités

EXCLUSIF Les éoliennes de Nénuphar font naufrage

L'entreprise lilloise qui avait développé une technologie propre d'éoliennes flottantes offshore ne s'est pas remise de la défection d'Areva. 27 personnes seront licenciées.

Publié le 30/03/2018 Olivier Ducuing Actualités

200 nouveaux emplois logistiques dans le Douaisis

L'aménageur Goodman va investir 25 M€ pour sortir de terre une plate-formede 37 000 m2 d'ici à la fin de l'année

Publié le 30/03/2018 Julie Kiavué Actualités

Trois dirigeants belges primés pour leur investissement en Hauts-de-France

Ardo et Tessenderlo group ont reçu respectivement le Prix structurant et le Prix innovant lors de la cérémonie du Prix du meilleur investisseur belge en France pour leur investissement en Hauts-de-France. REO Veilling a été récompensé par le Prix du public.

Publié le 30/03/2018 Olivier Ducuing Actualités

In'Tech Médical grand prix 2018 de la Société Industrielle du Nord

En pleine semaine de l'industrie, la SINF a distingué l'entreprise de Rang-du-Fliers, passée en 17 ans de 15 salariés à 630 et au rang de numéro un européen de l'instrumentation de chirurgie orthopédique.

Publié le 29/03/2018 Olivier Ducuing Actualités

IVS s'adosse à BVA

BVA prend 39% des parts de la start up d'Euratech spécialiste du traitement de l'image en magasin et lui apporte d'évidentes synergies dans le traitement des données.

Publié le 16/03/2018 Julie Kiavué Actualités

La première pierre du nouveau site industriel de Diagast posée

Le chantier du deuxième bâtiment de Diagast vient d'être lancé sur le campus d'Eurasanté à Loos, à quelques mètres du siège.

Publié le 16/02/2018 Actualités

Finorpa et NFA montent chez PingFlow

La jeune entreprise d'Euratech réalise son premier tour de table pour 1,5 M€.

Tags: