La Région redessine son offre financière aux entreprises

 
[caption id="attachment_35064" align="alignleft" width="640"]18 partenaires étaient réunis pour la naissance officielle de Hauts-de-France Financement 18 partenaires étaient réunis pour la naissance officielle de Hauts-de-France Financement[/caption]

 

 

 

«Cela représente 1 milliard d'euros pour soutenir l'économie ! Ca veut dire qu'il n'y a pas un bon projet qui ne trouvera pas un bon financement dans la région Hauts-de- France». Xavier Bertrand n'a certes pas réalisé la «Banque Régionale d'Investissement» qu'il appelait de ses vœux lorsqu'il est devenu président de Région. Mais c'est un dispositif «Hauts-de-France Financement» qui vient d'être mis en place, avec la signature d'une charte par les 18 structures existantes dans lesquelles le conseil régional, d'une manière ou d'une autre, de façon majeure ou très minoritaire, est bailleur de fonds. Ce qui a donné lieu à une signature assez unique de 18 parapheurs le jour de la naissance officielle, entre France Initiative, Bpifrance, Batixia, Cap3RI, Nord France Amorçage, Finovam, Finorpa, ou Picardie Investissement.

Mais au-delà des signatures, l'importance est la lisibilité et l'efficacité des financement. « J’espère qu'on va pouvoir booster tous ces instruments financiers au service du développement de la région», s'est enthousiasmé Sébastien Huyghe, vice-président de la Région. Ces financements pèsent en effet très lourd : 300 M€ à travers les fonds d'investissement, 100 M€ à travers les prêts et avances, et un puissant effet de levier de garantie, portant sur 600 M€ d'encours. Une force de frappe au service de l'économie régionale et de l'emploi. Selon Elénore Calandre, directrice de Hauts-de-France Financement, l'ensemble de ces moyens financiers a représenté l'an dernier un potentiel de 8796 créations d'emplois à horizon trois ans et le maintien de 40 000 autres emplois. Avec de surcroît une perspective de croissance car certains dispositifs ont vocation à être étendus côté picard, à l'instar du puissant FRG, le fonds régional de garantie

O.D

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 02/10/2017 Eco121

Aquaculture: InnovaFeed va élever des mouches pour sauver les océans

Cambrésis- Originaire de l'Essonne, la start-up InnovaFeed démarrera en octobre une unité de production de larves de mouches pour salmonidés d'élevage.

Publié le 02/10/2017 Eco121

L'Iéseg dope son campus parisien

Rentrée 2017 chargée pour la business school de la Catho qui inaugure un nouveau bâtiment à La Défense et renforce son corps académique.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Charles-René Tandé : "Il faut considérer le conseil comme un véritable investissement"

Le président depuis mars du conseil national de l'Ordre des experts comptables vient d'organiser à Lille le congrès annuel qui a rassemblé le quart des experts comptables de l'Hexagone. L'occasion pour Eco121 de l'interroger sur les grands enjeux de la profession et le rapport des experts- comptables avec les chefs d'entreprise. Rencontre. Propos recueillis par Olivier Ducuing

Publié le 02/10/2017 Eco121

Seine Nord : coup de poker gagnant ?

Régionaliser le canal : la proposition, inédite et pressante, lancée par Xavier Bertrand pour sauver Seine Nord, a été reçue 5 sur 5 à Matignon

Publié le 02/10/2017 Eco121

Chimie : Croda active 18 M€ dans une nouvelle ligne

Chocques. Le groupe britannique a choisi son usine nordiste pour développer une nouvelle technologie qui va doper la capacité du site de 20%.

Publié le 02/10/2017 Eco121

DMT crée une usine de plaques de plâtre

Dunkerque. L’exploitant d’un terminal multivracs va investir 40 M€ dans une unité de production de matériaux de construction sur le Port Est. 70 emplois directs et 250 indirects à la clef.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Battais reprend la main avec Nord Capital

Les dirigeants familiaux rachètent les parts du fonds Ardens, au côté de Nord Capital Partenaires

Publié le 02/10/2017 Eco121

Neu s'adjuge le danois JKF Industri

La Chapelle d'Armentières. Le pôle du traitement de l'air du groupe SFPI réalise une très grosse acquisition à travers le danois JKF Industri et ses 280 salariés.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Barquettes : Proplast poursuit ses emplettes

Flines-lez- Râches. Le groupe plasturgique familial spécialiste des barquettes injectées a signé coup sur coup cinq acquisitions. Avec de grosses ambitions.