Le billet de Bruno Bonduelle: Bassin minier périphérique

bonduelle_bdPolitologues et sociologues dissertent dans les colloques sur la France pe?riphe?rique. Ceux qui y vivent gale?rent dans les trains de banlieue bonde?s et dans les bouchons d’autoroutes sature?es. C’est dans cet entre-deux, Ni ville Ni campagne que se re?fugient les classes moyennes oublie?es de la mondialisation. Lorsqu’elles votent, c’est pour protester!
Un peu de se?mantique. Au XVIIIe sie?cle, naquirent les fauxbourgs, anoblis par Saint Honore? et Saint Germain. Au XIXe, le ministre Loucheur lance les pavillons en pierre meulie?re de la banlieue. Etymologiquement “bannis a? une lieue de la ville”. Au XXe, a? Sarcelles et a? Marseille sortent de terre les quartiers. Craignos. Au XXIe, voila? la pe?riphe?rie.
Pre?sident Bertrand, vous connaissiez bien le de?sert de l’Aisne. Arrivant dans le Nord-Pas de Calais, vous avez de?couvert un autre mode?le avec une densite? de population cinq fois supe?rieure et un bassin ex-minier abandonne? a? sept lieues de Lille. Votre pre?de?cesseur avait d’abord re?ve? qu’on pouvait y cre?er ex nihilo une me?tropole autour d’un stade mythique et d’un muse?e glamour. Toute re?flexion faite, il de?cida finalement de chausser ses bottes pour dissoudre sa me?tropole croupion dans celle de Lille en rendant celle-ci plus forte encore. “If you can’t beat them, join them”. Ainsi naquit cette ide?e de ge?nie du RER Grand Lille. Beaucoup plus qu’un train rapide qui reliera en quelques minutes Lille et le bassin minier, c’est en effet un formidable outil d’ame?nagement.. Lesquin, Seclin, Carvin, He?nin, beaucoup plus que des gares, voila? quatre mini-villes nouvelles et l’e?mergence d’une me?tropole de rang europe?en. Tout cela en partie autofinance? gra?ce a? la plus-value des terrains ge?ne?re?e par lesdites gares.

En vingt cinq ans, vous aurez construit un nouveau territoire de progre?s en rendant leur fierte? aux arrie?re-petits enfants des gueules noires.
Pre?sident Bertrand, vous proposez de modifier le trace? de cet REGL, voire de l’allonger. Pourquoi pas, mais de gra?ce, ne l’abandonnez pas! Faites mentir les propos que tenait Talleyrand : “Celui qui me pre?ce?de est un incapable, celui qui me succe?de est un intrigant”. Mettez en œuvre cette grande ide?e de la me?tropolisation du Bassin minier en cre?ant le Grand Lille. C’est la seule antidote au basculement de votre che?re Picardie dans l’orbite du Grand Paris dont le RER ne cesse d’e?tendre sa toile.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 01/06/2017 Accueil

Indiscrétions

Les indiscrets glanés dans le mois.

Publié le 01/06/2017 Accueil

Des hauts et des bas

Le top et le flop du mois.

Publié le 01/06/2017 Accueil

Verbatims

Les phrases glanées au cours du mois de mai.

Publié le 01/06/2017 Accueil

Portraits express

Publié le 01/06/2017 Accueil

Mouvements

Les dernières nominations en région.

Publié le 01/06/2017 Accueil

Logistique : les Hauts-de-France montent en cadence

Externalisation massive de la pre?paration des commandes jusqu'au transport, explosion du e-commerce, course a? la re?duc- tion des de?lais, concentration : le moins qu'on puisse dire est que la logistique est sur une vague porteuse. Avec sa position ge?o- graphique de porte de l'Europe du Nord, la re?gion Hauts-de- France connai?t depuis quelques anne?es un ve?ritable a?ge d'or lo- gistique. Aujourd'hui, l'heure est aux me?ga-entrepo?ts, aux grands projets, et a? la cre?ation d'emplois a? gros bouillons. Notre enque?te.

Publié le 01/06/2017 Accueil

Hervé Montagne, le roi des toilettes mobiles

A 47 ans, Hervé Montagne ouvre une nouvelle phase dans le développement de son groupe Enygea, leader des toilettes autonomes en France. Ce passionné de chasse a le cap des 30 M€ dans le viseur.

Publié le 01/06/2017 Accueil

Les filiales à l’étranger de nos entreprises régionales

La CCI de Région Hauts-de-France a analysé le rayonnement des sièges sociaux de la région à l’international en répertoriant l’implantation de leurs filiales à l’étranger... La Chine monte en puissance.

Publié le 01/06/2017 Accueil

" Ce territoire a de belles choses à faire valoir ”

Françoise Paillous, ingénieure de formation, est la déléguée régionale du CNRS sur les Hauts-de-France depuis 2011. Eco121 a voulu rencontrer cette femme discrète pour mieux comprendre les enjeux de la recherche en région. Recueilli par Olivier Ducuing