Le Relais veut redynamiser son projet solidaire

2000 salarie?s dont 25% en insertion, 100 M€ de chiffre d'affaires, 30 centres de tri : ne?e en 1984, Le Relais est une entreprise devenue incontournable de son secteur, la collecte et la valorisation du textile. Un mode?le vraiment a? part, sous forme de Scop de?tenue par ses salarie?s, paye?s au smic, mais inde?pendants des grands groupes de type Veolia ou Suez. Elle poursuit son de?veloppement a? son rythme, avec un nouveau centre de tri qui a ouvert en janvier en Avignon. Pierre Duponchel, fondateur du Relais et toujours aux manettes, voudrait aller plus vite, mais se heurte aux re?alite?s. De?ja? la collecte qui prenait la forme de de?po?t de sacs plastiques puis de collecte chez l'habitant s'est arre?te?e totalement – car trop che?re- en juin dernier au profit d'une collecte uniquement par conteneurs. Aujourd'hui Le Relais voudrait ouvrir de nouveaux centres mais manque de moyens pour ce faire.

Chiffres Relais

« Nous avons 3 ou 4 autres projets dans les cartons avec des collectivite?s pre?tes a? suivre, mais ce de?veloppement est plus rapide que nos possibilite?s financie?res », expose l'ancien inge?nieur de chez Roquette. Un nouveau centre de tri d'une capacite? de 4000 tonnes/an repre?sente un investissement direct d'1 M€ plus 300 a? 500 K€ de fonds de roulement. Le Relais a tente? de lancer un fonds de dotation mais le projet n'a pas abouti. Il a ensuite recouru a? l'e?pargne salariale, en levant 5 M€, mais la somme doit e?tre rembourse?e. Pierre Duponchel songe a? une souscription publique sur la re?gion Hauts- de-France qui compte a? elle seule plus de la moitie? des 2000 salarie?s du groupe solidaire et qui pourrait trouver un grand inte?re?t a? ge?ne?rer davantage d'emplois.

 

Un  potentiel de 100 à 150 emplois à Lille

 

Un grand centre serait notamment aise? a? mettre en place dans la me?tropole lilloise avec un potentiel de 100 a? 150 emplois, estime Pierre Duponchel. Ce dernier voudrait aussi un doublement de l'e?cotaxe de 0,5 centime par pie?ce de tissu vendue en France, pre?leve? par Eco TLC pour soutenir la valorisation textile a? raison de 65 € la tonne. 1 tre?s modeste centime par pie?ce textile poterait le soutien a? la filie?re a? 130 euros la tonne et donnerait les capacite?s manquantes pour de?velopper les e?quipements. « Ce n'est perdant pour personne, la matie?re premie?re est pre?serve?e comme les emplois d'insertion. Qu'est-ce qu'on attend ? », lance le dirigeant. En paralle?le, celui-ci joue la carte de l'innovation. Au-dela? de la valorisation de la fibre sous forme de « me?tisse », un isolant thermo-acoustique. Le Relais, qui appartient au po?le de compe?titivite? Team2 de?die? a? l'e?conomie circulaire, va de?marrer cette anne?e une expe?rience de tri a? l'e?tiquette par composant, avant d'espe?rer automatiser dans les deux-trois ans. Avec l'ambition de pousser toujours plus loin le tri et donc la valorisation. Eco TLC a donne? son accord pour 6 mois.

Olivier Ducuing

 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 31/01/2017 Accueil

Bruno Bonduelle: "Lille inaudible"

Bruno Bonduelle exhorte les décideurs à valoriser les atouts de la métropole lilloise auprès des jeunes talents et des investisseurs.

Publié le 31/01/2017 Accueil

Indiscrétions

Les indiscrets du mois.

Publié le 31/01/2017 Accueil

Xavier BERTRAND : “J'ai une obligation de re?sultats"

Un an apre?s la fusion entre Nord-Pas-de- Calais et Picardie, l'hyperactif pre?sident des Hauts-de-France revient sur cette premie?re anne?e de mise en place, sur sa politique voulue la plus « pro-business » possible, et sur les perspectives de notre re?gion. Entretien.

Publié le 31/01/2017 Accueil

Top et Flop

Le top et le flop du mois.

Publié le 31/01/2017 Accueil

Verbatims

Les phrases glanées en décembre-janvier.

Publié le 31/01/2017 Accueil

Portraits express

Publié le 31/01/2017 Accueil

La Compagnie des Ve?te?rinaires va investir 26 M€ dans son de?veloppement

Villeneuve d’Ascq. Le groupe nordiste, spe?cialiste de la fin de vie animale, signe le tout premier pre?t obligataire du nouveau fonds Humanis Croissance

Publié le 31/01/2017 Accueil

Roquette se?me 300 M€ dans une une usine de prote?ines de pois au Canada

Lestrem. Le groupe familial lance la plus grosse usine de prote?ines de pois au monde. Un produit aux grandes vertus nutritionnelles et culturales appele? a? nourrir la croissance du groupe.

Publié le 31/01/2017 Accueil

Mouvements

Les dernières nominations en région.