Le temps des mets : un miel de Provence ... nordiste

Le miel haut de gamme, ça se mérite. Patrice Jacquelin en sait quelque chose. Le chef d'entreprise nordiste, dirigeant de Guy Demarle parmi maintes activités, a investi il y a quatre ans dans une entreprise de Six-Fours (Var), le Temps des Mets. Une belle Pme de 50 salariés, spécialisée dans les produits gastronomiques de Provence : confitures, huiles, épices et miel. Originalité : dans la corbeille figurait une ferme apicole de 1000 ruches les bonnes années, qui a produit l'an dernier 7 tonnes de miels exceptionnels, qui bénéficient désormais de l'IGP de Provence et du label rouge. Une grosse partie de la production est du miel monofloral : miel de châtaignier récolté sur les coteaux d'Isère, miels d'acacias (robinier) et miel de lavande, récolté jusque dans lesAlpes de Haute-Provence, au-dessus de Manosque. Pas d'autre choix pour des miels d'appellation que d'aller sur place, de surveiller, de rajouter des hausses sur les ruches quand les abeilles « ont bien travaillé », et de nouer des accords avec des agriculteurs ou propriétaires fonciers locaux pour positionner les ruchers. Le « cheptel » repris avait été laissé à l'abandon, à telle enseigne que les abeilles étaient reparties au sauvage, devenues très agressives et peu productives. Et que l'activité perdait beaucoup d'argent. Les deux apiculteurs recrutés par Le Temps des Mets, Sylvain Destre et Sylvain Navarro, ont dû tout reconstruire patiemment, jusqu'à la sélection des reines, à partir des ruches les plus dynamiques, mais aussi suivre leur évolution. En parcourant des dizaines de milliers de kilomètres.Après deux années très difficiles -comme pour toute la profession, les efforts paient. Il faut voir la grande joie des deux apiculteurs lorsque ouvrant une ruche, sur le plateau du Revest de Bion, rayonnant de champs entiers d’une lavande de carte postale, ils constatent que les cadres sont pleins, justifiant une nouvelle hausse (la partie de ruche dont on extraitle miel, le corps central étant sanctuarisé pour la survie des hyménoptères).

Tricheries de faux apiculteurs

Pourtant, le métier n'est pas simple : bactéries, varroa, frelon asiatique, loque, mais aussi tricheries de certains
faux apiculteurs qui écoulent du miel italien en leur accolant le prestigieux « miel de Provence », vols réguliers de ruches ou de récoltes, sans compter les normes, les réglementations, les coûts de transports mais aussi les manipulations de ruches, particulièrement lourdes quand elles sont pleines, par tous les temps, car il pleut aussi dans le sud !

Patrice Jacquelin, lui, se régale. Pas seulement de son miel, mais aussi des progrès enregistrés. Les abeilles
n'agressent plus, leur production monte enfin, et les prix se tiennent à des niveaux élevés. Si les apiculteurs se veulent très prudents, car même une hausse pleine peut se vider en une semaine – pour lutter contre un coup de froid, par exemple, le Nordiste mise une production de 11 tonnes cette année.
Cette activité ne pèse encore qu'1% du chiffre d'affaires du Temps des Mets, sous la houlette d'un dirigeant hors normes, Olivier Manière (Saint-cyrien, ex de la Légion étrangère, ex-Dg de William Saurin...), mais joue un puissant effet vitrine. De la société, mais aussi de l'excellence française.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 24/08/2018 Olivier Ducuing L'enquête

Dunkerque, le réveil

Mais que se passe-t-il donc à Dunkerque ? Record de production d’acier, implantations industrielles à répétition, ambition portuaire adossée à un hinterland régional en convergence, positionnement toujours plus limpide sur la transition énergétique et l'économie circulaire : le littoral nordiste affiche le beau fixe économique.

Publié le 24/08/2018 Olivier Ducuing L'enquête

Transports en commun : Dunkerque en mode gratis

A partir de septembre 2018, l'agglomérat dunkerquoise joue la gratuité intégrale des transports en commun, pour sortir du tout voiture.

Publié le 30/03/2018 Sylvain Marcelli L'enquête

Une nouvelle génération très indépendante

omment la "génération Z", née après 1995, imagine-t-elle son avenir professionnel ? L'Edhec pose la question depuis quatre ans aux élèves de prépa. Même s'il s'agit d'un profil particulier, les résultats sont riches d'enseignement…

Publié le 30/03/2018 Sylvain Marcelli L'enquête

Le monde du travail fait sa révolution

Ils portent leur bureau sur leur dos, multiplient les projets et ne courent pas après un CDI : les indépendants explorent d'autres façons de travailler. Pour le meilleur ou pour le pire ?

Publié le 01/03/2018 Olivier Ducuing L'enquête

L'AERONAUTIQUE REGIONALE EN PILOTE AUTOMATIQUE ?

Un marché plus que porteur, des investissements nombreux, des grands noms prestigieux comme Airbus, Dassault, Matra, demain Safran, et une kyrielle d'équipementiers. Qui sait que l'aéronautique régionale pèse près de 10000 salariés ? Mais la force d'entraînement de ce secteur d'excellence n'est mise à profit par aucune politique de filière, notamment pour inciter les Pme à se diversifier dans cette direction ou chasser en meute. Revue des troupes aéroportées de l'économie régionale

Publié le 01/03/2018 Guillaume Roussange L'enquête

La logistique, sur la terre comme au ciel

L'aéronautique régionale a suscité des experts de la logistique dans la région.

Publié le 29/08/2014 L'enquête

Qui sont nos start-up les plus prometteuses ?

Ils s'appellent Charles Smadja, Frédérique Grigolato ou Ludwig Czelecz. Seront-ils demain les futurs Steve Jobs ou Mark Zuckerberg français ? Qui sait ? Qui aurait imaginé l'ascension fulgurante d'OVH ou d’Ankama ? Eco121 a voulu pour cette rentre?e mettre en exergue la flamme entrepreneuriale nordiste. Avec l'aide de nos réseaux et notre regard transverse, nous avons choisi de mettre en lumière dix jeunes entreprises du Nord-Pas-de- Calais porteuses de grandes promesses. Rupture technologique, révolution dans notre quotidien, nouveaux modèles économiques, les dix portraits qui vous sont présentées affichent un potentiel magnifique. Comme toute sélection, celle-ci est arbitraire même si nous avons tenté d'être le plus honnête possible. Bien sûr, d'autres parcours exceptionnels mériteraient aussi d'être mis en lumière ici. Mais nous nous y employons déjaà dans chaque numéro. Découvrez avec nous un échantillon d'entrepreneurs hors pair qui portent en eux des avancées "disruptives" comme disent les experts. Baisser de 70% la consommation des véhicules avec un simple kit, pénétrer la pensée des consommateurs pour mieux adapter l'offre des marques, personnaliser le son pour chacun en s'affranchissant du casque, miniaturiser les micro-interrupteurs des téléphones pour avoir enfin des batteries qui durent, mais aussi soigner enfin la douleur des patients incapables de s'exprimer...Sans oublier un nouveau modèle de média professionnel qui trouve enfin la clé de la rentabilité de la presse sur le web... Focus sur les dix start-up les plus prometteuses de la région.