Culture : les Etoiles du piano affichent une ambition mondiale

Irma Gigani, la lauréate (géorgienne) de la dernière édition, en 2019 Irma Gigani, la lauréate (géorgienne) de la dernière édition, en 2019

Le concours de piano monte en gamme cette année avec des prix doublés, la présence de l'orchestre de Picardie et un gala au Colisée-Roubaix. De quoi figurer parmi les principaux événements mondiaux de cet univers pianistique, selon l'association porteuse. 

L'association les Etoiles du Piano prépare la troisième édition de ce concours musical de haut vol avec des ambitions mondiales. « Nous voulons positionner cet événement parmi les plus grands concours internationaux », explique son président Patrick Bougamont, ancien chef d'entreprise roubaisien.

Le nouveau millésime, programmé du 14 au 20 novembre prochains, aura lieu au Colisée de Roubaix (1700 places) après la précédente édition au musée la Piscine, qui rassemblait 700 personnes.

Mais surtout, le concours a doublé son niveau de prix, ce qui le place parmi les très grands concours mondiaux, insiste Patrick Bougamont, soit 25 K€ de dotations dont 13,5 K€ pour le premier prix. Une trentaine de jeunes de 18 à 32 ans, venus du monde entier (18 nationalités lors de la dernière édition) sera sélectionnée. Le gala de clôture sera en outre accompagné cette fois par l'Orchestre de Picardie. « On organise un événement prestigieux et d'excellence dans une ville culturelle en plein boom », défend Delphine Dubreuil, directrice du concours. Avec non seulement le concours lui-même mais de nombreuses actions au-delà comme la médiation culturelle, la diffusion de la culture musicale, et surtout l'organisation de récitals pour les lauréats, qui font l'objet d'un suivi, au-delà du prix.

Levier de rayonnement

L'événement biennal se veut ainsi un levier de rayonnement international de la région, qui commence à cristalliser des soutiens du monde économique et du conseil régional. L'association compte déjà une trentaine de mécènes, réunis dans les Amis des Etoiles du piano, et un club de 41 donateurs privés. On y trouve la Caisse d'Epargne, Norsys, Sergic, la Fondation Colam, ou la Caisse des Dépôts, parmi d'autres. Le comité d'honneur, présidé par Luc Doublet, comprend aussi Blandine Mulliez (fondation Entreprendre) ou Guillaume Delbar, maire de Roubaix. Un socle que Delphine Dubreuil compte élargir dans les prochaines semaines pour monter en puissance. « L'enjeu est de continuer à étendre le mécénat pour avoir une vision pérenne de l'association », explique-t-elle.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

L'unité de recyclage de pneus sera mise en service en janvier 2022 à Béthune.
Publié le 02/07/2021 Julie Kiavué Actualités

Béthune : Une unité de recyclage de pneus et 200 emplois à venir sur l’ancien site Bridgestone

A la tête de ce projet d’économie circulaire : le leader européen de l’entretien automobile Mobivia et la société Black-Star (Loire), spécialisée dans la fabrication et la vente de pneus reconditionnés. L’unité entrera en service en janvier 2022.

Xavier Bertrand lors de sa réélection, le vendredi 2 juillet, au Conseil régional.
Publié le 02/07/2021 Julie Kiavué Actualités

Xavier Bertrand réélu président des Hauts-de-France

Ce vendredi 2 juillet se tient la séance plénière d'installation de la nouvelle assemblée du Conseil régional. Les 170 élus ont reconduit à la majorité absolue Xavier Bertrand à la tête des Hauts-de-France.

Fernando Morales, responsable de la compagnie Binter, au côté de Marc-André Gennart, directeur général de l'aéroport lillois
Publié le 01/07/2021 Olivier Ducuing Actualités

Binter relie désormais Lille aux Canaries

Les bonnes nouvelles n'étaient plus très nombreuses depuis 18 mois à l'aéroport de Lille. Depuis le 1er juillet, une nouvelle compagnie pose ses valises à Lille, la compagnie canarienne Binter, avec deux vols aller-retour par semaine.

Publié le 29/06/2021 Olivier Ducuing et Julie Kiavué Actualités

Mobilité durable : trois exemples de pépites régionales

Le pôle d'excellence des mobilités durables a vocation à susciter un nouveau souffle entrepreneurial. Trois exemples d'entreprises créées dans son sillage, Plume Mobility, Phoenix Mobility et Slide. Découverte.

25 304 bébés sont nés en Hauts-de-France entre janvier et mai, un plongeon de 5,2%
Publié le 29/06/2021 Olivier Ducuing Actualités

Les Nordistes ne font plus de bébés !

La région Hauts-de-France affiche les pires chiffres de natalité de France depuis le début de l'année. Soit un plongeon de 5,2% d'une année sur l'autre.

Publié le 29/06/2021 Guillaume Roussange Actualités

Activ Paille industrialise la construction bois-paille en région

Adrien Cardon et Arnaud Delobel. Leur société Activ Paille, lancée en plein Covid, a démarré en avril sa production industrielle de caissons d’isolation sur l’ex-site Nestlé d’Itancourt, dans l’Aisne.

Le gisement des supports d'étiquette représente un volume significatif. Sous les auspices de la CCI isarienne, une filière de recyclage se met en place.
Publié le 29/06/2021 Guillaume Roussange Actualités

La CCI pilote une filière originale de recyclage dans l'Oise

Dans l'Oise, la CCI est parvenue à fédérer une dizaine d'industriels afin d'identifier un gisement de déchets potentiellement recyclables. Résultat : 300 tonnes de supports d'étiquettes ont déjà été collectés pour être transformés en papier.

Grégory Snauwaert, dirigeant d'AxBx
Publié le 29/06/2021 Olivier Ducuing Actualités

AxBx veut changer de braquet avec son anti-rançongiciel

Villeneuve d'Ascq. Le spécialiste de la cybersécurité compte sur sa nouvelle solution très innovante, baptisée ranShield, pour prendre une longueur d'avance.

Publié le 29/06/2021 Guillaume Roussange Actualités

Le verrier SGD Pharma en passe de redevenir français

Saint-Quentin-la-Motte(80). Détenu depuis 2016 par le chinois JIC, l'ex Saint- Gobain Desjonquères est en passe d'être repris par le fonds français PAI Partners. Pour accélérer encore à l'international.

de g à d : Thierry Dujardin, Jean-Pierre Letartre, Paul Damestoy
Publié le 29/06/2021 Olivier Ducuing Actualités

Après un bel exercice 2020, l'IRD repart à l'offensive

Marcq-en-Barœul. Le groupe de capital-investissement et de conseil IRD a bien traversé l'année 2020, achevée par un résultat part du groupe de 6,4 M€. L'occasion d'accélérer son activité et de la diversifier.