L'Iéseg dope son campus parisien

[caption id="attachment_34953" align="alignleft" width="400"]Crédit photo: Barbara Grossmann Crédit photo: Barbara Grossmann[/caption]

L'Iéseg aborde sa rentrée en demi-teinte: Son Msc of Management recule de 14 places au classement du Financial Times. Une contre-performance qui ne devrait pas pour autant décourager les ambitions de l'école qui place haut  la barre en terme de croissance et de développement.

 

44% d'étudiants étrangers

 

En premier lieu sur ses effectifs et son parc immobilier : son plan stratégique 2016-2021 prévoit d'augmenter chaque année ses troupes de 7% pour franchir la barre des 6000 étudiants. C'est dans la poursuite de cet objectif que l'école s'apprête à inaugurer un nouveau bâtiment de 8000 m2 à la Défense. Sept étages comprenant amphis, salle de marché, cafétéria,... Ce nouvel équipement, qui aura coûté à l'école la bagatelle de 50M€, permet déjà d'accueillir pour cette rentrée 300 étudiants supplémentaires portant l’effectif parisien à 2300 étudiants. "Nous allons progressivement monter à 3000 étudiants d'ici 2020", expose Jean-Philippe Ammeux, directeur de l'école implantée dans le premier quartier d’affaires européen depuis 2008. L'Iéseg y occupe depuis un espace de 6000 m2 sous la Grande Arche, plus 4000 m2 répartis dans différents immeubles. L'école compte aujourd'hui 5150 étudiants dont 44% d'étrangers.  

 

 

Attractivité de l'école

iesegparisL’année scolaire 2017-2018 s'ouvre avec une équipe académique renforcée de 17 professeurs permanents. Une montée en charge en phase avec le plan stratégique de l’école, qui table sur 50 nouveaux enseignants. Une bonne partie d’entre eux rejoindra le département management, discipline où sévit une vraie pénurie. Ce mercato 2017 renforcera également les départements "Marketing et négociation internationale" et "Finance Audit et Contrôle". La chasse aux talents est rude pour se démarquer au niveau mondial. Et a requis un vrai travail de fond pour développer l'attractivité de l'école qui dispense tous ses enseignements en anglais depuis 2000. "Nous avons acquis une certaine expérience sur le sujet", assure le directeur qui affirme crouler sous les candidatures. Sur les 122 professeurs permanents, plus de 81% sont des étrangers. "Ce qui compte c'est l'environnement de travail. Ils y trouvent un environnement international et ne se disent pas qu'ils seront l'étranger de service", indique le directeur. 

EV

 

 

 

Pour muscler sa stature internationale, l'école tient à se positionner en pôle de recherche haut de gamme. Pour porter cette ambition, le professeur João Vieira Da Cunha vient de prendre la direction de la recherche de l'école.

 

L'offre de formation s'étoffe en parallèle. Cette année l'école propose un Master en apprentissage "Digital marketing & innovation". "Il y a une énorme demande dans les entreprises de gens en mesure d'introduire et de piloter la révolution digitale", souligne le directeur qui fait appel à des intervenants d'Amazon ou d'IBM pour organiser des chalenges étudiants.  

 

E.V

 

iesegjaoJoão Vieira da Cunha, nouveau directeur de la recherche

Ce professeur en management des systèmes d’information a rejoint le campus lillois de l'Iéseg en 2016. Il remplace à ce poste le Docteur Anna Canato. Titulaire d'un doctorat au Massachusetts Insitute of Technology (MIT) – Sloan School of Management, ce chercheur a entamé son parcours de professeur à la Nova School of Business and Economics au Portugal avant de prendre la responsabilité de l’institut de recherche de l’Universidade Europeia à Lisbonne.

 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 02/10/2017 Eco121

Aquaculture: InnovaFeed va élever des mouches pour sauver les océans

Cambrésis- Originaire de l'Essonne, la start-up InnovaFeed démarrera en octobre une unité de production de larves de mouches pour salmonidés d'élevage.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Charles-René Tandé : "Il faut considérer le conseil comme un véritable investissement"

Le président depuis mars du conseil national de l'Ordre des experts comptables vient d'organiser à Lille le congrès annuel qui a rassemblé le quart des experts comptables de l'Hexagone. L'occasion pour Eco121 de l'interroger sur les grands enjeux de la profession et le rapport des experts- comptables avec les chefs d'entreprise. Rencontre. Propos recueillis par Olivier Ducuing

Publié le 02/10/2017 Eco121

Seine Nord : coup de poker gagnant ?

Régionaliser le canal : la proposition, inédite et pressante, lancée par Xavier Bertrand pour sauver Seine Nord, a été reçue 5 sur 5 à Matignon

Publié le 02/10/2017 Eco121

La Région redessine son offre financière aux entreprises

Le conseil régional crée Hauts-de-France Financement pour rendre plus lisible et efficiente ses dispositifs de financement avec 18 partenaires.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Chimie : Croda active 18 M€ dans une nouvelle ligne

Chocques. Le groupe britannique a choisi son usine nordiste pour développer une nouvelle technologie qui va doper la capacité du site de 20%.

Publié le 02/10/2017 Eco121

DMT crée une usine de plaques de plâtre

Dunkerque. L’exploitant d’un terminal multivracs va investir 40 M€ dans une unité de production de matériaux de construction sur le Port Est. 70 emplois directs et 250 indirects à la clef.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Battais reprend la main avec Nord Capital

Les dirigeants familiaux rachètent les parts du fonds Ardens, au côté de Nord Capital Partenaires

Publié le 02/10/2017 Eco121

Neu s'adjuge le danois JKF Industri

La Chapelle d'Armentières. Le pôle du traitement de l'air du groupe SFPI réalise une très grosse acquisition à travers le danois JKF Industri et ses 280 salariés.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Barquettes : Proplast poursuit ses emplettes

Flines-lez- Râches. Le groupe plasturgique familial spécialiste des barquettes injectées a signé coup sur coup cinq acquisitions. Avec de grosses ambitions.