Maisons & Cités appuie sur le champignon


La feuille de route du premier bailleur social régional, désormais adossé à la Caisse des dépôts, se traduit par un programme de 3,3 Mds € dans les 10 ans.

Il y a plusieurs mois, CDC Habitat entrait au capital du premier bailleur social de la région, Maisons & Cités, en apportant 150 M€ dans la corbeille. Une opération qui s'inscrivait à lafoisdans la logique du lancement par l'Etat de l'ERBM (engagement pour le renouveau du bassin minier) mais aussi de la loi de finances 2018, qui amputait les recettes de loyers du monde HLM (soit 8% de chiffre d'affaires en moins pour Maisons & Cités). Première traduction de ce partenariat, l'arrivée de Jean-François Campion, issu de CDC Habitat, comme directeur général adjoint au côté du directeur Dominique Soyer (photo). L'heure est à l'accélération forte du programme de rénovation, pour passer d'un rythme de 12 000 logements à 20 000 sur la période. Soit un enjeu de 1,7 Md€. Auxquels s'ajoutent 700 M€ de gros travaux et d'entretien, mais aussi 900 M€ de logements neufs, au rythme de 500 par an. Des constructions insuffisantes, estime Dominique Soyer, par rapport à un parc de 63 000 logements, et qui ne font que compenser les démolitions (200/an) et les ventes (300/an).

Toutes ces ambitions supposent que les forces économiques suivent. Le 5 mars, le bailleur doit exposer sa stratégie devant plusieurs centaines d'entrepreneurs au stade Bollaert. « Il y a déjà aujourd'hui des difficultés sur certains corps de métiers à suivre le rythme », s'inquiète Dominique Soyer. « Professionnels, vous avez une vraie profondeur de marché sur dix ans ! », note Jean-François Campion, soulignant qu'avec 330 M€ par an, Maisons & Cités investit à elle seule davantage que la plupart des grandes collectivités. L'organisme, qui réalise 300 M€ de chiffre d'affaires avec 850 salariés, voudrait en parallèle intervenir au-delà des seuls logements.« si l'ERBM n'a servi qu'à faire de la rénovation thermique, ce ne sera pas une réussite, pour ne pas dire un échec », assène Jean-François Campion. Maisons & Cités souhaite agir sur la rénovation urbaine des cités, mais aussi sur l'aménagement du territoire ex minier. Ses dirigeants plaident pour une mission de type Datar auprès de Paris où ils assurent recevoir « une écoute favorable ».

OD

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 25/10/2018 Olivier Ducuing Développement public

Brexit : Risque maximum et mobilisation générale

Le 29 mars signe la sortie du Royaume-Uni de l'Union. Les responsables régionaux tirent le signal d'alarme.

Publié le 26/09/2018 Olivier Ducuing Développement public

Naissance de la banque des territoires à Lille

La Caisse des Dépôts se transforme localement en Banque des Territoires. Son directeur Olivier Sichel, explique à Eco121 le sens de cette évolution.

Publié le 03/07/2018 Olivier Ducuing Développement public

La Chambre des comptes éreinte l'agglo de Hénin-Carvin

Si la Chambre des comptes reconnaît des ratios financiers satisfaisants dans cette agglomération du bassin minier, c'est pour mieux pointer l'absence de stratégie, d'évaluation, et même un exercice limité de ses compétences.

La Fondation du Nord sera sous l'égide de FACE.
Publié le 06/04/2018 Julie Kiavué Développement public

Lancement d'une Fondation du Nord solidaire

Le Département du Nord et FACE ont officiellement lancé le 5 avril la Fondation du Nord. Première fondation départementale qui agira sur le terrain des solidarités.

Publié le 28/03/2018 Olivier Ducuing Développement public

Le Ceser veut mettre les pieds dans le plat

L'assemblée de la société civile entend affirmer davantage son rôle de réflexion stratégique sur l'avenir de la région.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 31/10/2016 Olivier Ducuing Développement public

La Caisse des Dépôts veut maximiser son effet levier

Région. Alors que les grands projets se bouclent à la hâte avant les prochaines présidentielles, la CDC se veut au rendez-vous de l'économie régionale.