Maladies et accidents professionnels : une facture d'un demi-milliard

532 M€. C'est le montant exact du coût des accidents du travail et des maladies professionnelles calculé par la Carsat Hauts-de-France pour 2016. Malgré la désindustrialisation, la fréquence des accidents du travail y demeure plus élevé que la moyenne : 37,5 pour 1 000 salariés, soit quatre points au-dessus. Un résultat qui classe les Hauts-de-France au 11e rang régional, mais qui cache d'importantes disparités.

Le Pas-de-Calais fait figure de mauvais élève avec un taux d'accident de 7 points supérieur à la moyenne régionale, en hausse de plus de 2% en 2016. a contrario, dans la Somme, la tendance reste baissière pour atteindre 31,6 pour mille.

Ces différences s'expliquent, en partie, par la prédominance de certains secteurs plus "à risques". Au premier rang desquels la logistique avec 65,5 accidents pour 1000 salariés, devant la construction (61,1), la santé-action sociale (53,3) et la restauration (49,7). « c'est près de trois fois plus que l'enseignement et l'administration publique », constate Nathalie Delattre, responsable études et statistiques à la Direccte.

Constat identique pour les maladies professionnelles, elles aussi plus fréquentes qu’ailleurs. La moyenne s'y établit à 3,3 cas pour 1000 salariés, contre 2,6 sur le plan national. Là encore, tous les secteurs ne sont pas égaux face à la maladie, le bâtiment et l'industrie restant les plus touchés.

Autre phénomène notable : la courbe exponentielle suivie par les troubles psychosociaux. En 2016, le Comité régional de Reconnaissance des Maladies Professionnelles (CRRMP) en a dénombré 57, contre 8 seulement en 2010.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 05/07/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Artmadis liquidée : 198 salariés sur le carreau

Aucune des deux offres reçues par le tribunal pour reprendre le distributeur de produits d'arts de la table n'a été jugée recevable. 198 salariés sont licenciés.

Publié le 27/06/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Conditionnement : des nouvelles ambitions pour Col de Cygne

Pérenchies. Après avoir percé sur le marché des conformateurs, l'entreprise se lance dans la fabrication d'ensacheuses complètes.

Publié le 27/06/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Fort & Vert surfe sur la vague de fond du bio

Feuchy. En croissance de 20% l'an, le leader de la mise en marché des fruits et légumes bio en région pousse les feux dans la carotte.

Publié le 27/06/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Oignons : Vitalis met les bouchées doubles

Merville. Au terme d'un investissement de 6,2 M€, le réseau privé de négociants en pommes de terre et oignons se dote d'un outil de grosse capacité dans la région.

Publié le 27/06/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Finosta appuie sa croissance sur l'informatique industrielle

Sars & Rosières. Le groupe familial d'électricité et automatisme et informatique industrielle se lance dans la téléphonie.

Publié le 27/06/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Phosphates : Ecophos va doubler la mise

Dunkerque. A peine sa première usine inaugurée, Ecophos prépare la phase suivante avec 35 M€ d'investissements.

Publié le 27/06/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Les robots d'Exotec prêts à ubériser la logistique

Croix. 15 M€ levés, une extension, une prévision de 100 M€ de ventes dans les trois ans : la start-up Exotec et ses robots 3D vont décoiffer la « supply chain ».

Publié le 27/06/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Ecocem démarre son usine de ciment vert

Dunkerque. Le groupe irlandais Ecocem a inauguré le 14 juin son usine de laitier moulu, substitut vert du ciment, appelée à doubler à court terme..

Publié le 28/05/2018 Olivier Ducuing Entreprises

Maintenance immobilière : Logista se simplifie pour croître

Logista est devenu en 24 ans un acteur majeur des métiers de l'habitat auprès des logements sociaux. Regroupé sous une nouvelle marque, il vise une dimension nationale.

crédit Sébastien Jarry
Publié le 28/05/2018 Olivier Ducuing Entreprises

LME renoue avec les profits et les ambitions

Trith-Saint-Léger. Après 100 M€ de pertes en cinq ans, le fabricant de laminés marchands retrouve les profits, l'investissement et l'emploi.

Tags: