Les MEDEF régionaux appellent à une déclinaison « rapide », « lisible » et « visible » du plan de relance

De g. à d. : Fabrice Le Saché (MEDEF national), Patrice Pennel (MEDEF Hauts-de-France) et Yann Orpin (MEDEF Lille Métropole). De g. à d. : Fabrice Le Saché (MEDEF national), Patrice Pennel (MEDEF Hauts-de-France) et Yann Orpin (MEDEF Lille Métropole).

Patrice Pennel (MEDEF Hauts-de-France) et Yann Orpin (MEDEF Lille Métropole) ont tenu mardi 29 septembre leur conférence de rentrée à Entreprises et Cités, au côté du vice-président et porte-parole du MEDEF national Fabrice Le Saché.

Mardi 29 septembre, les présidents des MEDEF régionaux Patrice Pennel et Yann Orpin ont tenu leur conférence de presse de rentrée à Entreprises et Cités, au lendemain de la présentation du projet de loi de Finances 2021 du gouvernement. L’occasion pour les patrons des patrons régionaux de réaffirmer leur position face aux décisions du gouvernement pour contrer la crise sanitaire et la crise économique. Avec comme invité d’honneur, Fabrice Le Saché, vice-président et porte-parole du MEDEF national.

Les trois représentants du patronat applaudissent l’engagement de l’Etat quant à la baisse des impôts de production. « Un signe positif », selon eux, qui encouragera la production nationale et la création d’emplois. « C’est un point très important pour nous car on c’est un combat qu’on mène depuis plus de 10 ans au MEDEF », a souligné Fabrice Le Saché. Le porte-parole et vice-président salue également les dispositions prises par le gouvernement pour renforcer les fonds propres des entreprises : « Après une chute brutale de l’activité pendant le confinement, il a fallu un garrot pour arrêter l’hémorragie. Les reports de charges, l’activité partielle et le PGE est l’action de tous ».

Agir plus vite

Mais avec une crise sanitaire qui tend à se dégrader dans les prochaines semaines, et l’annonce des nouvelles restrictions pour deux semaines, la situation actuelle « implique la responsabilité de chacun », selon Fabrice Le Saché. Le MEDEF - et ses antennes territoriales - appelle alors l’Etat à indemniser de façon proportionnée les entreprises contraintes de réduire voire stopper leur activité. « Dans 15 jours, nous préconiserons une sanction de celles et ceux qui ne respectent pas les règles au lieu de cesser l'activité de toutes les entreprises d’un secteur - comme c’est le cas pour les bars et restaurants, entre autres, lance Yann Orpin. Nous devons reprendre une vie normale ! »

« Au printemps, l’Etat a pris la décision de stopper l’activité économique, c’est donc aujourd’hui son rôle de la relancer », estime pour sa part Patrice Pennel. Qui, tout comme Fabrice Le Saché et Yann Orpin, demande au gouvernement une mise en place « rapide » du plan de relance. « Il est urgent de le démarrer ! », dit-il. « A Lille, on ne parle pas de plan de relance, mais de plan de confiance, ajoute Yann Orpin. Mais il faut de la visibilité et de la lisibilité pour que les entreprises aient confiance en l’avenir ». De son côté, Fabrice Le Saché demande un assouplissement drastique des procédures d’attribution des aides à l’investissement promises par l’Etat. « Les dossiers à remplir sont énormes et décourageront bon nombre d’entreprises, notamment les PME, regrette le vice-président du MEDEF national. A cela s’ajoute une méconnaissance totale des personnes à approcher. Qui les chefs d’entreprises doivent-ils contacter pour obtenir de l’aide ? Les préfectures, les ministères… on n’en sait rien ! Il faut un guichet unique, c’est indispensable ». Idée qu’avait par ailleurs lancée Bruno Le Maire début septembre, lors d’une rencontre avec les acteurs économiques de la région… 

Un second club Stratexio en région

« Même si on ne peut pas se déplacer actuellement à cause de la Covid-19, il existe d’autres manières de pénétrer les marchés internationaux », d’après Fabrice Le Saché. Informer et former les dirigeants sur les opportunités à l’international, tels sont les objectifs du club Stratexio lancé en 2017 par le MEDEF, France Industrie et les CCI, parmi d’autres. Neuf antennes régionales ont déjà été créées en France, dont une en Picardie. L’ex-Nord - Pas-de-Calais accueillera bientôt son club, ont annoncé Patrice Pennel, Yann Orpin et Fabrice Le Saché. Au programme de Stretexio : réunions thématiques animées par des experts, intégration d’un réseau d’entreprises exportatrices, audit de développement à l’international, tutoriels en ligne et bien d’autres. Tarif annuel : 4 500€ hors taxes. Plus d’infos sur www.stratexio.fr

 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Yves Renard, le patron de l'ESJ, lors de la conférence de lancement de ce nouvel outil sectoriel.
Publié le 29/09/2020 Olivier Ducuing Actualités

Euratech lance YouM3dia, sa couveuse à nouveaux médias

Euratech, l'ESJ et l'hebdo Challenge ont porté sur les fonts baptismaux ce nouvel outil alors que la première promo de 12 porteurs de projets vient d'être sélectionnée.

Créé en 2015 à Croix, Exotec fabrique et commercialise des robots Skypod.
Publié le 29/09/2020 Julie Kiavué Actualités

Croix : Exotec lève 90 M$ pour alimenter ses ambitions internationales

La pépite régionale du secteur logistique multiplie les partenariats dans le monde pour doublier d’ici l’an prochain.

Publié le 28/09/2020 Olivier Ducuing Actualités

Bonduelle préserve des résultats solides malgré la crise

Les chiffres publiés ce matin montrent la solidité du modèle de Bonduelle malgré la crise mondiale, avec un chiffre d'affaires en hausse de 1,4% et des résultats encore nettement positifs malgré leur repli de près de 25%

Publié le 27/09/2020 Olivier Ducuing Actualités

Damart reprend l'offensive

Roubaix. Secoué par la crise Covid-19 qui l'avait contraint à 195 suppressions d'emplois et un retournement rapide annoncé pendant l'été, Damart repart de l'avant, avec une campagne TV et un ambitieux plan d'investissements.

Publié le 25/09/2020 Olivier Ducuing Actualités

Aéroport de Lille : l'extension, malgré tout

L'énorme choc encaissé par l'aérien n'entame pas la confiance de long terme d'Eiffage. Le projet de développement n'est pas remis en question. Son calendrier, si.

Publié le 22/09/2020 Olivier Ducuing Actualités

Phildar repris par sa direction et la famille Mulliez

L'offre de la direction a été préférée aux deux autres. Seuls 86 emplois et 15 magasins sont préservés, tandis que 163 offres de reclassement sont proposées dans plusieurs enseignes de l'AFM.

Publié le 21/09/2020 Olivier Ducuing Actualités

La communication régionale sonnée

Comment le secteur de la communication a-t-il traversé la crise sanitaire ? L'association Place de la Com publie un sondage qui montre son impact très puissant sur les derniers mois avec des perspectives marquées par l'incertitude et les craintes.

Publié le 16/09/2020 Olivier Ducuing Actualités

Bridgestone annonce la fermeture du site de Béthune et déclenche un tollé

Le japonais Bridgestone a décidé d'arrêter son site de pneus de Béthune d'ici au deuxième trimestre 2021. Un véritable séisme industriel et social.

Crédit : Stelia
Publié le 15/09/2020 Guillaume Roussange Actualités

Aéronautique : l'énorme trou d'air de la filière

A Albert, dans la Somme, le secteur aéronautique paie la crise au prix fort. Déjà plus de 450 emplois sont menacés dans ce bassin historique de production, soit 15% des effectifs de la zone.

Publié le 15/09/2020 Olivier Ducuing Actualités

Entravée par le virus, Cooptalis accélère dans l'IT

Cooptalis reprend la société ITalent pour surfer sur ce segment très porteur. Son dirigeant Christophe Debray devient directeur des recrutements chez Cooptalis.