Municipales : Le Medef Lille Métropole prend la parole

50 propositions : voilà ce que les membres du Medef Lille Métropole apportent au débat des élections municipales après trois mois de travail en commission et pas moins d'une centaine de patrons mobilisés.

« Il ne s'agit pas seulement de donner des leçons, mais d'être partie prenante », résume Yann Orpin, son président, qui entend bien porter les sujets métropolitains au-delà des enjeux de chaque commune. Le livre blanc sera du reste transmis aux élus des 95 mairies de la Mel (dont les 5 qui l'intègreront en mars).

Au cœur de ce travail, avec pas moins de 16 propositions, la mobilité. Le problème central de l'agglo lilloise ne s'améliore pas, l'institut Montaigne évoquant le chiffre de 114 heures d'embouteillages par conducteur à Lille en 2018 dans son étude sur les grandes villes, réalisée à l'occasion des municipales.

On y trouve en vrac des idées attendues, comme le projet de navettes suspendues Supraways, et d'autres plus originales comme l'instauration d'un patron de la mobilité sur le territoire, qui coordonnerait les différents acteurs (MEL/Etat/Région/SNCF, monde économique...), « pour qu'il y ait de la cohérence », précise le président du Medef métropolitain. Autre idée, le développement du mode doux dans les sillons ferroviaires qui ferment, ou encore la mise en place de stationnement sécuritaire. Les vélos, électriques ou non et la trottinette pourraient selon le Medef avoir un poids bien plus grand dans les déplacements. Le covoiturage aussi, pour lequel il faudrait 10 nouvelles infrastructures et des parkings partagés, juge-t-il.

Exonération du versement transport

Dans un autre ordre d'idée, le Medef plaide pour une exonération du versement transport -qu'il estime très élevé sur le périmètre métropolitain (450 €/an/salarié) - pour les entreprises qui mettraient en place un service dédié à la mobilité de leurs salariés.

Une autre proposition consisterait à mobiliser les milieux économiques face au problème de la pollution de l'air. L'information en continu et en accès libre permettrait ainsi aux entreprises d'anticiper des dispositions de télétravail par exemple, comme elles l'ont fait lors des grèves.

Le livre blanc fait aussi la part belle au digital, en particulier pour lutter contre « l'illectronisme », alors qu'un habitant sur 5 dans la métropole ne pourrait pas aujourd'hui utiliser Internet.

Un autre grand thème sous-jacent au livre blanc est l'attractivité métropolitaine. Les patrons lillois proposent de mettre le paquet sur le tourisme d'affaires, et même de réaliser un nouvel équipement alors que Lille Grand Palais manquerait d'espace et aurait perdu de gros marchés en 2019 faute de place.

Reste à savoir désormais ce que les élus actuels mais aussi les nouveaux venus en mars feront de ces propositions. Mais Yann Orpin prévient déjà : les entreprises sont prêtes « à travailler la main dans la main avec les élus ».

 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 29/01/2020 Olivier Ducuing Actualités

Be Paper fait entrer Cap3Ri à son capital

Le fonds d'investissement dédié à rev3 mobilise 3 M€ dans une opération plus globale à 10 M€ pour financer le groupe audomarois, repreneur de l'usine ArjoWiggins de Wiernes.

Publié le 29/01/2020 Olivier Ducuing Actualités

Aménagement : Et de trois pour Maison Roches

Le groupe calaisien signe sa troisième acquisition en moins de douze mois, avec le rachat du valenciennois EGT. Il s'approche désormais des 200 salaires pour un CA de 40 M€.

Publié le 28/01/2020 Julie Kiavué Actualités

Bureau : Lille reste sur des niveaux historiques en 2019

Le marché des bureaux de la métropole lilloise a confirmé son dynamisme l'an dernier. Avec des investissements encore au-dessus du demi milliard d'euros.

L'évolution régionale des demandes d'emploi au dernier trimestre 2019
Publié le 27/01/2020 Olivier Ducuing Actualités

Chômage : l'amélioration régionale va moins vite qu'en France

Au dernier trimestre, la région affiche 4760 demandeurs d'emploi en moins. Mais cette bonne tendance est moins rapide qu'en moyenne nationale.

Philippe Blond est le nouveau directeur général de Lille Grand Palais. Il succède à Stéphane Kintzig.
Publié le 17/01/2020 Julie Kiavué Actualités

Un nouveau directeur général pour Lille Grand Palais

Philippe Blond succède à Stéphane Kintzig qui était à la tête du site culturel lillois depuis 2016.

Publié le 15/01/2020 Olivier Ducuing Actualités

Roquette signe un accord stratégique dans la protéine végétale

Le géant familial des ingrédients d'origine végétale noue un accord stratégique avec l'un des leaders mondiaux des substituts de viande. Le fruit de 15 ans de recherche et de développement dans la protéine de pois protéagineux.

Publié le 15/01/2020 Actualités

Un nouveau directeur pour Kiabi France

Florian Dinel était depuis 2018 directeur des ventes.

Publié le 14/01/2020 Julie Kiavué Actualités

Toyota Onnaing confirme la production d'un second véhicule

Le constructeur nippon a confirmé aujourd'hui accueillir prochainement la fabrication d'un second véhicule, un SUV citadin.

Publié le 11/01/2020 Olivier Ducuing Actualités

Amazon implante 500 emplois à Senlis

Le géant du e-commerce s'offre un troisième site dans la région, à Senlis, à travers un centre de distribution qui s'étendra sur 55 000 m2.

Publié le 09/01/2020 Olivier Ducuing Actualités

Les forces économiques régionales prêtes au défi de toutes les transitions

A l'occasion des vœux 2020, les forces économiques ont voulu afficher le 9 janvier à la CCI Grand Lille leur volontarisme pour accompagner les transitions nombreuses de notre temps.