Nosoli : Decitre qui rit, Chapitre qui pleure

Tourcoing. Le groupe de librairies indépendant Nosoli (Furet du Nord) jette l'éponge sur ses activités belges, en faillite.

 

Nosoli (nouveau nom du groupe Furet du Nord) tire un trait sur son aventure belge. Dans un communiqué sans équivoque, le groupe reconnaît que « la greffe du modèle Furet du Nord n'a pas pris ». C'est en 2018 que le libraire avait repris Chapitre.be, les anciennes librairies Libris Agora, au groupe Actissia Belgique. A l'époque, de forts atouts auraient dû permettre de transformer l'essai : la loi belge sur le prix unique du livre, la diversité de l'offre et de l'action culturelle locale, et la puissance de la marque pour les deux magasins concernés en Wallonie, à Louvain-la-Neuve et à Namur, sous la bannière d'une filiale ad hoc, Furet BE.

Nosoli souligne avoir tout essayé pour maintenir ses activités outre-Quiévrain, et notamment « investi à perte dans (leur) exploitation ». Deux années de confinement avec des charges fixes élevées ont eu raison de la volonté du groupe (qui a en revanche bien traversé le confinement en France). « Nous espérons sincèrement qu’un repreneur pourra se positionner pour faire perdurer ces lieux dédiés au livre et à la culture », indique Nosoli. Le président du groupe Pierre Coursières s'est rendu sur place pour annoncer la mauvaise nouvelle aux 24 salariés concernés le 19 avril. « On savait que les choses allaient mal et qu’on leur coûtait de l’argent. ( ...) Mais on ne nous avait jamais parlé d’une faillite, qui nous priverait d’indemnités. On ne s’attendait pas à ça», déplore une employée citée par la RTBF.

Nosoli a en revanche très bien négocié la reprise du lyonnais Decitre (Eco121 n° 117), qui a porté son périmètre à 29 librairies pour un chiffre d'affaires de 150 M€ et 720 collaborateurs. Nosoli se revendique aujourd'hui comme le premier libraire de France

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Pol-Henri Minvielle, DG de CCMO
Publié le 29/04/2022 Guillaume Roussange Actualités

Malgré la conjoncture, CCMO Mutuelle a poursuivi sa croissance en 2021

Beauvais. En diversifiant son offre et surtout en contenant la hausse de ses tarifs, la mutuelle picarde est parvenue à accroître de 2% le nombre de ses adhérents en 2021. Et à maintenir ses équilibres dans un contexte pour le moins défavorable.

Publié le 29/04/2022 Olivier Ducuing Actualités

Avec Fred, les boulangeries Sophie Lebreuilly grossissent de 50%

Etaples. Plus d'un an après avoir ouvert son capital au fonds French Food Capital, l'enseigne passe à 35 boulangeries avec cette croissance externe sur la côte d'Opale.

Publié le 29/04/2022 Guillaume Roussange Actualités

Serrures innovantes : U-Shin se dote de son propre bâtiment

Abbeville. La firme japonaise déménage son pôle d'innovation dédié aux serrures automobiles, depuis l'usine Valeo, vers un site propre sur le parc industriel de la Baie de Somme. Un investissement porté par la CCI Littoral.

Publié le 29/04/2022 Guillaume Roussange Actualités

Clôtures et Portails de France lève 6,3M€ pour asseoir sa croissance

Flers-en-Escrebieux. Le groupe nordiste va bénéficier de 6,3 M€ sous forme d'obligations Relance, accordées par Picardie Investissement Gestion. Objectif : conforter le développement.

Publié le 29/04/2022 Olivier Ducuing Actualités

Enedis a investi 313 M€ en 2021

Région. En 2021, le gestionnaire du réseau de distribution électrique a mis les bouchées doubles pour accompagner les grands projets économiques.

credit Frédéric Iovino
Publié le 29/04/2022 Olivier Ducuing Actualités

Louvre-Lens : 10 ans déjà. Et après ?

Région. Avec son ADN à part ancré dans la sociologie de son territoire, l'autre Louvre affirme une griffe différente. Pour ses dix ans, un programme d'envergure connecté avec les acteurs locaux doit prolonger son rôle de levier territorial.

Credit photo  CHU de Lille
Publié le 14/04/2022 Olivier Ducuing Actualités

Hemerion Therapeutics accélère avec une levée de 3,5 M€

La biotech nordiste, qui développe une nouvelle approche thérapeutique contre le cancer du cerveau, vient de finaliser une levée de fonds globale de 3,5 M€, dont 2,5 M€ en fonds propres. De quoi monter en régime.

La Fayette Coiffure, créée en 1976 par Michel Dervyn, essentiellement connu à travers ses enseignes Michel Dervyn, Shampoo et Le Barbier, compte 109 salons et près de 900 salariés.
Publié le 14/04/2022 Julie Kiavué Actualités

Repris, La Fayette Coiffure (Michel Dervyn, Shampoo…) devient niçois

Deux mois après sa mise en liquidation, le groupe lillois de coiffure créé par Michel Dervyn poursuit l’aventure sous la houlette du groupe Pascal Coste. Ce dernier devient le deuxième groupe de coiffure du pays.

Publié le 13/04/2022 Olivier Ducuing Actualités

Arrow essaime son modèle en France

Le conseil en immobilier d'entreprise Arrow, créé à Lille en 2016 par Benoît Fouvet et Julien Slembrouck, passe à la vitesse supérieure. La structure très implantée dans la région vise désormais les autres métropoles françaises, avec une stratégie d'ouverture à la franchise.

Publié le 13/04/2022 Olivier Ducuing Actualités

Guerre en Ukraine : la conjoncture régionale se dégrade

Rebelote ? Après les gilets jaunes, le Brexit et la Covid, les entreprises doivent faire face aujourd'hui aux conséquences de la guerre menée par la Russie contre l'Ukraine. La CCI Hauts-de-France vient de mener une large enquête de conjoncture utile pour mesurer l'impact réel de ces tensions géopolitiques majeures sur notre tissu économique.