Numérique: AFG racheté par un groupe parisien

[caption id="attachment_35280" align="alignleft" width="235"]neo soft De gauche à droite: Samuel Lepeltier, directeur général de Néo-Soft, Amaury Flotat, fondateur d'AFG et Soïg Le Bruchec, pdg de Néo-Soft.[/caption]

L'entreprise lilloise de conseil en ingénierie numérique AFG (150 salariés pour 10 M€ de chiffre d'affaires) vient de passer sous le giron de Néo-Soft. Créé il y a dix ans à Rennes avant transfert du siège à Paris, ce groupe ( 900 salariés et 64 M€ de chiffre d'affaires attendus pour 2017) commercialise ses services numériques à travers 13 filiales réparties dans toute la France. Il vient de racheter le capital d'AFG qui restera dirigé par son actuel directeur général Philippe Blanchart. Le fondateur Amaury Flotat restera un temps aux commandes avant de rejoindre la gouvernance de Néo-Soft courant 2018.

 

Contrer la pénurie de recrutement

 

 "Nous leur apporterons un savoir faire dans le retail où nous voulons devenir leader dans les prochaines années. Eux nous permettront de chercher des projets de taille plus importante", explique Amaury Flotat qui voit dans ce rachat un remède idéal à la pénurie de recrutement. "Nous allons pouvoir fidéliser et garder nos collaborateurs dans une perspective de carrière plus importante. Cela leur permettra de se projeter et nous de limiter le turn over."

 Avant leur rapprochement, les deux entreprises suivaient un rythme de croissance annuelle de 15%. La nouvelle entité espère conserver cette cadence pour atteindre un effectif de 1500 salariés d'ici 2020.

EV

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 04/10/2017 Eco121

Difficultés passagères : Hauts de France Prévention apporte 20 M€ aux entreprises

La Région et la CCI Hauts-de-France lancent un outil unique en France pour aider les entreprises en difficultés passagères via des avances remboursables. Avec une grosse dotation de 20 M€ pour 5 ans.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Aquaculture: InnovaFeed va élever des mouches pour sauver les océans

Cambrésis- Originaire de l'Essonne, la start-up InnovaFeed démarrera en octobre une unité de production de larves de mouches pour salmonidés d'élevage.

Publié le 02/10/2017 Eco121

L'Iéseg dope son campus parisien

Rentrée 2017 chargée pour la business school de la Catho qui inaugure un nouveau bâtiment à La Défense et renforce son corps académique.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Charles-René Tandé : "Il faut considérer le conseil comme un véritable investissement"

Le président depuis mars du conseil national de l'Ordre des experts comptables vient d'organiser à Lille le congrès annuel qui a rassemblé le quart des experts comptables de l'Hexagone. L'occasion pour Eco121 de l'interroger sur les grands enjeux de la profession et le rapport des experts- comptables avec les chefs d'entreprise. Rencontre. Propos recueillis par Olivier Ducuing

Publié le 02/10/2017 Eco121

Seine Nord : coup de poker gagnant ?

Régionaliser le canal : la proposition, inédite et pressante, lancée par Xavier Bertrand pour sauver Seine Nord, a été reçue 5 sur 5 à Matignon

Publié le 02/10/2017 Eco121

La Région redessine son offre financière aux entreprises

Le conseil régional crée Hauts-de-France Financement pour rendre plus lisible et efficiente ses dispositifs de financement avec 18 partenaires.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Chimie : Croda active 18 M€ dans une nouvelle ligne

Chocques. Le groupe britannique a choisi son usine nordiste pour développer une nouvelle technologie qui va doper la capacité du site de 20%.

Publié le 02/10/2017 Eco121

DMT crée une usine de plaques de plâtre

Dunkerque. L’exploitant d’un terminal multivracs va investir 40 M€ dans une unité de production de matériaux de construction sur le Port Est. 70 emplois directs et 250 indirects à la clef.