Numéro #121

Numéro #121 30/05/2022

Edito

Patrimoine et temps long

Notre époque n'aime guère le temps long. Les transactions boursières font plusieurs fois la navette chaque seconde via les câbles sous l'Atlantique pour optimiser leurs performances. Le flux ininterrompu des infos nous biberonne à haute dose à chaque minute de la journée, une breaking news chassant l'autre aussi vite que celle-ci était arrivée. L'ère du grand zapping frappe dans tous les domaines. A peine élus, nos politiques préparent déjà la prochaine élection, l'émotion guidant leurs pas, tel fait divers ou tel mouvement de protestation entraînant dans les jours qui suivent des projets de lois rédigés à la hâte. L'exemple du nucléaire, marqué par la fermeture de Fessenheim en début du dernier mandat puis de la relance du programme atomique au terme de ce dernier, incarne assez ce mode de navigation à vue, devenu la norme. L'absence de réflexion ou de prospective sur nos finances publiques, pourtant en situation critique, procède du même refus de voir loin. Cette incapacité à se projeter dans le temps long est assurément l'un des grands fléaux de notre époque.

Bâtisseurs du passé

Le patrimoine s'inscrit précisément à rebours de cette tendance funeste. Les bâtisseurs du passé ont laissé derrière eux, modestement et sans signer leur travail, des cathédrales, des châteaux ou des ensembles plus modestes, comme autant de joyaux de l'architecture française, de l'excellence de corps de métiers qui constituent aussi une source de rayonnement qui se prolonge par-delà les siècles. Ce patrimoine est souvent en danger faute de financement ou de porteurs assez passionnés pour se jeter à corps perdu dans sa sauvegarde, pourtant si nécessaire. Rappelons l'émotion inouïe qui avait saisi la planète entière lors de l'incendie de Notre-Dame de Paris et la pluie de dons qui en avait résulté. Notre région, tout particulièrement depuis son élargissement à la Picardie, recèle de vrais trésors qu'il est essentiel de ne pas laisser tomber en ruine. Entre le château de Villers-Cotterêts transformé en centre international de la francophonie, l'abbaye Saint-Vaast à Arras muée en hôtel de prestige, la candidature du fort d'Ambleteuse au patrimoine mondial de l'Unesco, Eco121 vous propose une plongée au cœur d’un patrimoine régional aux enjeux trop souvent méconnus.

Bonne lecture !

Olivier Ducuing

Directeur de la rédaction

Dernière édition :

Publié le 28/06/2022

Numéro #122

Télécharger