Numero #82

Numero #82 28/05/2018

Edito

Derrière le baiser, les nuages
On pourrait ne retenir du Royaume-Uni de 2018 que l'image sur papier glacé du baiser princier de Harry et Meghan. Un baiser échangé devant 2 milliards de téléspectateurs et un vrai coup de jeune donné à la monarchie britannique. Mais l'engouement mondial devant ce faste un peu suranné, relief de la grandeur britannique et des anciens empires, ne doit pas masquer la nouvelle période de turbulences sévères que va affronter l'Europe. Les signaux dangereux se multiplient depuis quelques années déjà et s'accélèrent aujourd'hui. Cela a commencé avec les gouvernements nationalistes d'Europe centrale et de l'est. La décision des Britanniques de quitter l'Union européenne a prolongé ce climat négatif. A quoi se sont ajoutées la crise catalane - pas vraiment réglée - et l'affaiblissement parallèle de la monarchie espagnole, la semi-défaite électorale d'Angela Merkel contrainte à une grande coalition minimaliste, et désormais une alliance politique populiste improbable en Italie, flanquée d'un programme économique périlleux. Sur un tel fond géopolitique, aucune surprise à ce que l'Europe soit inaudible sur les grands dossiers chauds du monde : la crise iranienne et les sanctions américaines attentatoires à notre souveraineté, la Corée du Nord, et bien sûr le Proche-Orient toujours en ébullition.
Décidé en juin 2016, négocié par un gouvernement May très faible, le Brexit va quant à lui devenir réalité dans quelques mois, sans doute avec une phase de transition, avec son lot de conséquences difficiles et sans doute aussi d'opportunités pour lesquelles les Hauts-de- France ont une carte unique de proximité immédiate à jouer. Tous ces mouvements de fond, qui correspondent aussi, qu'on le veuille ou non à une forme de rejet d'une certaine Europe fédérale, augurent d'élections très délicates en 2019. Dans moins d'un an, ce scrutin européen, jugé à tort par l'opinion comme sans enjeu, risque pourtant d'être un moment de catharsis eurosceptique par les urnes. Et d'enfoncer un peu plus le Vieux Continent, ébranlé par l'émergence de nouvelles puissances mondiales et régionales.

Olivier Ducuing

Dernier numéro :

Publié le 29/06/2018

Numero #83

Télécharger