Slow-life et lâcher-prise

Pascaline De Ruyver, directrice associée QuinteSens Pascaline De Ruyver, directrice associée QuinteSens

Je suis perplexe... A l’heure où j’écris ces mots, nous sommes à 1 jour de la fin du « confinement ». Je croyais que j’allais compter les heures avant de retrouver cette vie « presque » normale mais il n’en est rien ! J’ai même presque peur de la suite... En fait, je crois que je n’ai pas tout à fait envie que cela revienne comme avant... J’ai aimé ces deux mois et au risque d’être politiquement incorrecte, j’ose dire que j’ai aimé le fait de ne rien pouvoir et donc devoir programmer, d’être limitée dans mes achats, mes déplacements, mes loisirs... J’ai aimé prendre le temps, marcher, écouter la radio, déjeuner dehors, me poser au soleil, jouer, cuisiner, ranger, trier, jeter... J’ai aimé cette SLOW-LIFE imposée.

Bien sûr, j’ai travaillé aussi et même beaucoup mais avec un autre rythme, le réveil décalé d’une heure, des journées plus courtes, des rituels d’équipe revisités et le sens de l’essentiel pour plus d’efficacité. Bien sûr, il y a eu et il y a toujours de l’inquiétude pour l’équipe, les clients, la qualité de notre service et surtout pour la pérennité de notre activité. Rien n’est joué... On a fait ce que l’on a pu, donné le meilleur de nous-mêmes mais cette fois, sans tout maîtriser, sans avoir le contrôle... Nous avons appris à nous ADAPTER. Le LÂCHER-PRISE a été indispensable, il reste aujourd’hui obligatoire. Quel exercice difficile ! Quel exercice apprenant et j’espère fondateur pour la suite. Aujourd’hui, nous n’avons encore rien vu. L’économie du pays est en suspens. Les entreprises comptabilisent les pertes, écrivent les crash-tests les plus pessimistes pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Le gouvernement promet son soutien. Les clients gèlent leurs budgets non indispensables. Les équipes s’organisent pour se transformer en Shivas exemplaires au service de leurs enfants, de leur maison, de leur famille, de leur travail. Beaucoup s’investissent aussi dans les associations pour se sentir utiles et vivre pleinement cet épisode inédit de notre histoire, plutôt que de le subir.

Je fais le vœu, sans savoir très bien comment le concrétiser que chacun sortira grandi de cette épreuve, que les idées vont fuser pour rebondir, qu’un peu plus de sagesse guidera nos pas et que nous n’oublierons pas trop vite. En attendant, je vais reprendre le chemin du bureau avec joie car vous m’avez tous manqué. Je suis pressée de vous revoir en chair et en os ; associés, collègues, collaborateurs, clients, accompagnés, prestataires... Serrons-nous les coudes, ensemble, on est plus forts ! Et souvenons-nous que nous ne pouvons pas tout prévoir. Ayons donc tous les sens en éveil pour saisir les opportunités à venir. Soyons malins, agiles et solidaires !

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Bruno Platel, avocat associé Capstan Avocats
Publié le 26/03/2020 Tribunes libres

Les mesures sociales du projet de loi d’urgence

Le projet de loi d’urgence qui vient d’être adopté prévoit une série de mesures dans le domaine des relations de travail.

Thomas Buffin, Bignon Lebray
Publié le 26/03/2020 Tribunes libres

Cas de force majeure ou pas ?

L’ampleur exceptionnelle de l’épidémie de Covid-19 que subit actuellement notre pays contraint fortement les activités de nombreuses entreprises.

Antoine Morieux Manager Advisory chez KPMG pour la région Nord
Publié le 25/02/2020 Tribunes libres

Transformer sa fonction finance, c’est bien plus qu’adopter de nouvelles technologies

"A l’ère du tout numérique, du renforcement des contraintes réglementaires, des pressions concurrentielles et du big data, la fonction finance des entreprises se doit d’initier une démarche de transformation pour gagner en efficacité, rapidité, fiabilité et analyse."

Bertrand Debosque avocat associé chez Bignon Lebray
Publié le 25/02/2020 Tribunes libres

Brexit : quelles relations économiques futures entre le Royaume-Uni et l’UE ?

"Le 1er février dernier, le Royaume-Uni a perdu son statut d’Etat membre de l’Union européenne. Un nouveau marathon débute désormais : celui des négociations de la future relation entre le Royaume-Uni et l’Union européenne."

Bruno Platel avocat associé chez Capstan Avocats
Publié le 25/02/2020 Tribunes libres

Épargne salariale : quelles nouveautés applicables depuis le 1er janvier ?

"La loi PACTE et son décret d’application ont institué plusieurs modifications significatives applicables à compter du 1er janvier 2020. L'entreprise est désormais éligible au régime de la participation aux résultats".

Publié le 25/02/2020 Tribunes libres

Billet de Bruno Bonduelle : histoire belge

"C’est en 1977 que toutes les communes de Belgique tant wallonnes que flamandes ont fusionné avec la ville principale, par la loi. C’est ainsi que Tournai résulte de la fusion de 30 communes et compte 68 000 habitants sur 2 137 km2"

Alexis Roquette, directeur associé chez Quintesens.
Publié le 25/02/2020 Tribunes libres

Le non verbal, arme de conviction massive !

"L’Homme dispose de trois canaux principaux pour communiquer et interagir : les mots prononcés, le timbre de voix et enfin les attitudes et gestes."

Publié le 28/01/2020 Tribunes libres

Tous connectés, tous Cyber Responsables : quand les entreprises de la métropole de Lille souhaitent être au rendez-vous !

Les entreprises, les acteurs de la recherche, avec le soutien de la MEL, de la Région Hauts-de-France et de la Ville de Lille, se mobilisent pour la création d’un campus satellite dédié à la cybersécurité des PME, des ETI, des communes, des territoires et des personnes.

Caroline Chazard, associée KPMG Avocats
Publié le 28/01/2020 Tribunes libres

Loi de finances, une fiscalité ajustée

"Depuis le 1er janvier 2020, les sociétés étrangères déficitaires peuvent demander la restitution des retenues à la source pratiquées par la France, celles placées en liquidation peuvent en être totalement exonérées."

Benjamin Mourot, avocat associé chez Bignon Lebray
Publié le 28/01/2020 Tribunes libres

Contentieux de licences de logiciels : 3 pas en avant, 3 pas en arrière...

"Exploiter un logiciel sans licence, ou au-delà du périmètre souscrit, fait courir à l’entreprise un risque financier important".

Tags: